•  

    QUELLE EST SON HISTOIRE ? QUELS SONT LES ORGANISMES QUE L'ON Y TROUVE ET LEUR ROLE RESPECTIF ?

    de Vic Flame.

    Je vous livre ici la traduction en français du très important article "Planet Earth As Weapon and Target ".

    Cet article, que je posterai par morceaux, constitue une base solide pour les débutants. On y parlera aussi plus tard d'armement, et notamment des "systèmes d'armes exotiques".

    Partons donc à la découverte des origines du Nouvel Ordre Mondial et de sa composition, de son histoire et de ses tactiques, de ses ressources et armes diverses.

    Aujourd'hui, en première partie, un cours d'histoire fort intéressant sur les trafics divers et honteux qui ont permis au Nouvel Ordre Mondial de naître (eh oui, le N.O.M. est né sur le fumier de la drogue, des armes et de la guerre), ainsi que du Skull & Bones, Bohemian Club, Trilatérale, FMI, l'OMC, la Banque Mondiale, les Bilderbergs, etc. etc. ad nauseam.

    Bonne lecture, Vic.

    Source : http://www.mindfully.org/Reform/2006/Earth-Weapon-Moret24feb06.htm

     

    LA PLANETE TERRE EN TANT QU'ARME ET EN TANT QUE CIBLE

     

    LEUREN MORET

    World Affairs, The Journal of International Issues, volume 9, numéro 4, hiver 2005

     

    Leuren Moret

    Président, Scientists for Indigenous People (scientifiques pour les peuples autochtones)

    Commissaire de l’environnement de la ville de Berkeley

    Ancien président de l’association pour les femmes Géoscientistes

    Berkeley, Californie

    Téléphone/Fax : (510) 845-3139

    leurenmoret@yahoo.com

     

    En commençant par l'utilisation de l'énergie nucléaire dans des buts militaires, l'humanité est entrée dans une course apparemment sans fin visant à maîtriser les forces naturelles à l’intérieur de la planète, dans l'atmosphère et dans l'espace afin de faire la guerre. La Terre est déjà gravement affectée par beaucoup de ces programmes secrets de recherches et d'essai menant à d’imprévisibles conséquences environnementales et épidémiologiques.

     

    Le terme « systèmes d’armes exotiques » comprend des armes conçues pour endommager l'espace, les écosystèmes naturels (tels que l'ionosphère et l'atmosphère supérieure) ou le climat, temps, ainsi que les systèmes tectoniques en vue de provoquer des dégâts ou la destruction sur une population cible ou dans une région, sur Terre ou dans l'espace.

    (US Congress H.R. 2977: Space Preservation Act of 2001)

     

    LES RACINES HISTORIQUES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL ET SON ÉCONOMIE DE GUERRE PERMANENTE

     

    « L'économie américaine de guerre permanente » des Etats-Unis trouve ses racines dans des organismes et « une culture de la mort » qui remontent aux guerres pour l'opium en Chine, et à travers l’actuelle guerre en Irak. Samuel Russell, l’important contrebandier américain d'opium, a acquis une vaste fortune en lançant le premier bateau clipper en 1823 (Note du traductyeur : un clipper est un ancien voilier de fort tonnage, aux formes minces et de vitesse élevée, créé aux États-Unis spécialement pour le commerce du thé et du coton). Les principales familles britanniques et américaines au pouvoir se sont faites de vastes fortunes avec ces clippers passant de l'opium en contrebande à partir de la Turquie et de l'Inde vers la Chine.

     

    De nos jours, les bénéfices illicites du trafic de drogue étendu multiplient les guerres et influencent la politique étrangère des Etats-nations modernes. Beaucoup de chercheurs lient l'ancien Président George H. W. Bush à la CIA dès les années 50, et indiquent qu'un de ses travaux était de consolider et coordonner la plus grande industrie du monde – le commerce mondial des narcotiques. La « guerre » du Vietnam pourrait avoir été une couverture pour la consolidation américaine du « Triangle d'Or », qui se trouvait jadis sous le contrôle des Français. Ceci semble avoir été confirmé par Ross Perot lorsqu’il fut nommé par le Président Reagan pour être un investigateur présidentiel spécial recherchant les soldats faits prisonniers de guerre et les soldats portés disparus durant la « guerre » du Vietnam, et lorsqu’il se retrouva du mauvais côté par rapport au vice-président George H.W. Bush. Dans le livre fort instructif concernant l'abandon des soldats faits prisonniers de guerre et soldats portés disparus, « Kiss the Boys’ Goodbye: How the United States Betrayed Its Own POWs in Vietnam » (Dites adieu aux soldats : Comment les Etats-Unis ont trahi leurs propres soldats faits prisonniers de guerre au Vietnam), Monika Jensen-Stevenson écrit :

     

    Les relations entre Bush et Perot s’étaient détériorées depuis que le vice-président avait demandé à Ross Perot comment allaient ses investigations sur les soldats faits prisonniers de guerre et soldats portés disparus.

     

    « Et bien, George, je commence par rechercher des prisonniers », dit Perot, « mais je passe tout mon temps à découvrir que le gouvernement a déplacé des drogues autour du monde et est impliqué dans des trafics d’armes illégaux… je ne peux pas en vouloir aux prisonniers à cause de la corruption qui règne parmi nos propres gens. »

     

    Ceci mit fin à l'accès officiel de Perot aux dossiers fortement classifiés en tant qu'investigateur présidentiel solitaire. « On m’a ordonné d’arrêter et de renoncer », avait-il dit aux familles des soldats disparus au début de l’année 1987. (Kiss the Boys’ Goodbye: How the United States Betrayed Its Own POWs in Vietnam, Monika Jensen-Stevenson et William Stevenson, NY Dutton, Penguin Books, 1990).

     

    William Huntington Russell, un cousin du contrebandier d’opium Samuel Russell, arriva à Yale en 1832 après avoir étudié en Allemagne pendant deux ans de 1831 à 1832, lorsque l’Allemagne était un germoir de nouvelles idées. Il en est revenu blindé de cette philosophie hégélienne qui a fourni les racines philosophiques du fascisme et du communisme. Ayant reçu l’autorisation de commencer un chapitre (une délégation) par la société mère en Allemagne, il fondit la première société secrète des USA à Yale connue aujourd'hui sous le nom de «Skull and Bones ». L'espionnage, la contrebande de drogue et les sociétés secrètes historiquement basées à l’étranger se sont entremêlés et ont évolué tout au cours de l'histoire américaine. Skull and Bones devint l'établissement secret du pays ; il institutionalisa l'excès sociologique de la « déviance de l'élite », avec « des chaînes d’influence verticales et horizontales » fournissant une continuité pendant plus de deux siècles pour effectuer des schémas de conspiration et des guerres permanentes. Beaucoup de ministres de la guerre furent des `Bonesmen', tout comme certains présidents des USA. Les premières universités américaines furent souvent fondées sur les fortunes de l'opium. Même le projet Manhattan durant la deuxième guerre mondiale eut des liens étroits avec les Skull and Bones, et les laboratoires d'armes nucléaires ont été contrôlés depuis lors par l'université de Californie, qui fut fondée par un `Bonesman'.

     

    Le rapport unique entre Yale et la Communauté de l’Intelligence (= services secrets) avait été établi pendant la guerre révolutionnaire (guerre des colons américains contre les Britanniques) via le Culper Ring, la première opération d'intelligence de l'Amérique commencée par George Washington. Après la deuxième guerre mondiale, la CIA fut établie comme l’agence étrangère d'espionnage et de contre-espionnage top niveau. Avec de solides liens avec Yale, et les Skull and Bones, elle a joué un puissant rôle secret dans des pays tout autour du monde. Les Bonesmen partagent une affinité pour les idées hégéliennes de la dialectique historique, qui dicte l'utilisation du conflit contrôlé (thèse contre antithèse) afin de créer une synthèse prédéterminée. La synthèse est de leur fabrication et dans ce Nouvel Ordre Mondial, l'état possède un pouvoir absolu et le citoyen peut seulement devenir libre par le culte et l’obéissance rendus à l'Etat. Dans le nouveau livre, « Fleshing Out Skull and Bones: Investigations into America’s Most Powerful Secret Society » (Etoffer Skull and Bones : enquêtes sur la plus puissante société secrète d’Amérique) par Kris Millegan, 2003, on trouve la preuve que ces sociétés secrètes « créent les conflits et jouent des deux côtés de ces conflits contrôlés afin de produire les résultats (désirés) » :

     

    Dès 1785, on peut retracer l'origine du Nouvel Ordre Mondial depuis Adam Weishaupt, fondateur des Illuminati, et son manuscrit qui fut accidentellement découvert lorsqu’un courrier mourut en cours de route entre Frankfurt-am-Main et Paris. « Original Shift in Days of Illumination » contenait les plans à longue portée pour la société secrète qui était « le Nouvel Ordre Mondial par la révolution mondiale ». Adam Weishaupt écrivit :

     

    Par ce plan, nous dirigerons toute l'humanité de cette manière. Et, par les moyens les plus simples, nous mettrons tout en mouvement et en flammes. L’occupation doit être répartie et arrangée de telle manière que nous puissions, en secret, influencer toutes les transactions politiques.

     

    COMPRENDRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : PARTIE 2

     

    Chers amis,

     

    Voici le second morceau de la traduction de l'article

    "Planet Earth As Weapon and Target ".

     

    Nous allons voir aujourd'hui quel genre de "philosophie" se cache sous le masque du néo-conservatisme et sous le voile de "respectabilité" des néo-conservateurs (ou néo-cons) qui se trouvent en ce moment même au pouvoir aux U.S.A.

     

    Nous allons aussi apprendre que l'industrie du sexe, des jeux de hasard ainsi que le trafic de drogue et que le trafic d'armes continuent d'enrichir les mêmes familles du Nouvel ordre mondial. Nous allons aussi parler un tout petit peu de la Commission Trilatérale, du Council on Foreign Relations et du groupe Bilderberg (qui, tous les 3, font partie intégrante du Nouvel ordre mondial diabolique).

     

    Et nous allons voir que le but de ces grands détraqués mentaux qui dirigent le monde est de transformer ce monde en une "étoile de la mort" (référence à l'arme ultime utilisée dans les films Star Wars et qui est une planète artificielle qui n'est, en réalité, qu'une arme surpuissante), et ce via une course à l'armement impitoyable et une économie de guerre permanente.

     

    Enfin, avant de vous larguer dans cette seconde partie, je souhaiterais vous faire part de 2 citations extraordinaires et totalement répugnantes de Zbigniew Brzezinski, fondateur de l'infecte Commission Trilatérale. Il s'agit en fait de 2 extraits de son livre "Between Two Ages" (Entre Deux Ages). Ces extraits sont édifiants et en disent long sur les intentions malveillantes de ces groupements du Nouvel ordre mondial... Vous comprendrez aussi, grâce à ces 2 odieuses citations, quel est le lien à effectuer entre le Nouvel ordre mondial et le développement que nous connaissons actuellement des technologies et lois liberticides visant le contrôle, la surveillance et la répression permanente des populations. Vous comprendrez aussi pourquoi les technologies de contrôle mental sont si importantes pour ces infâmes charognards.

     

    Et ayez aussi le courage de vous poser aussi cette question angoissante : si les plans dont Brzezinski parlait dans les années '70 sont en train de se réaliser maintenant, QU'ONT DONC BIEN PU INVENTER DE PLUS ATROCE ENCORE CES ILLUMINÉS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL DEPUIS PLUS DE 30 ANS, ET QUELS SONT LEURS PROJETS AUJOURD'HUI ???

     

    Zbiegniew Brzezinski, une recrue des Rockefeller et fondateur de la Commission trilatérale, a récupéré beaucoup d'informations intéressantes à signaler dans les années '70 concernant les technologies qui sont dévoilées à présent. Il a écrit dans "Between two Ages" :

     

    « Des attaques électroniques déclenchées avec précision et provoquées artificiellement pourraient mener à un modèle d'oscillations qui produisent des niveaux de puissance relativement élevés au-dessus de certaines régions de la Terre… on pourrait développer un système qui handicaperait sérieusement la performance cérébrale d'une population très large dans des régions choisies et sur une période prolongée. » (Zbiegniew Brzezinski, Between Two Ages, 1971).

     

    "L'ère technotronique implique l'apparition progressive d'une société plus contrôlée. Une telle société serait dominée par une élite, non contenue par les valeurs traditionnelles. Bientôt, il sera possible d'imposer une surveillance presque continue sur de chaque citoyen et de maintenir des dossiers complets et mis à jour contenant même les informations les plus personnelles sur le citoyen. Ces dossiers seront sujets à une récupération instantanée par les autorités." (Zbigniew Brzezinski, Between Two Ages, 1971).

     

    Bonne lecture, Vic.

     

    PARTIE 2 :

     

    En 1798, le professeur John Robinson, qui avait été invité à rejoindre les Illuminati mais avait refusé, publia un livre appelé « Proofs of a Conspiracy » (Preuves d’une Conspiration) :

     

    Une association a été formée dans le but exprès de déraciner tous les établissements religieux et de renverser tous les gouvernements existants… les chefs régneraient sur le monde avec une puissance incontrôlable, alors que tout le reste serait utilisé comme des outils de l'ambition de leurs supérieurs inconnus. (Ibid)

     

    La même année, George Washington reconnut l’activité des Illuminati en Amérique et crut que leur but était de séparer le peuple de son gouvernement.

     

    Il n'est pas dans mon intention de douter de que la doctrine des Illuminati et les principes du Jacobinisme ne s'étaient pas étendus aux Etats-Unis. Au contraire, personne n'est davantage satisfait de ce fait que je le suis.

     

    Les Illuminati s’allièrent avec les Francs-Maçons, et les Skull and Bones montrent des similitudes (avec eux) dans leurs pratiques et croyances. Le nouvel ordre mondial est basé sur une philosophie politique qui mélange le Sionisme et le Fascisme – une idéologie connue généralement sous le nom de néo-conservatisme.

     

    Les intérêts que l’on trouve derrière l'administration Bush, tels que le CFR (Council on Foreign Relations), la Commission Trilatérale - fondée par Zbigniew Brzezinski pour David Rockefeller - et le groupe Bilderberg, se sont préparés et se déplacent à présent vers la dictature mondiale ouverte dans les cinq années à venir. Ils ne luttent pas contre des terroristes. Ils luttent contre les citoyens.

     

    (Dr. Johannes B. Koeppl, Ph. D., ancien fonctionnaire du ministère allemand de la Défense et conseiller de l’ancien sécrétaire général de l'OTAN Manfred Woerner. Le 6 novembre 2001, cité dans « The High Priests of War: The Secret History of How America’s ‘Neo-Conservatives’ Trotskyites Came to Power » (Les hauts prêtres de la guerre : L'histoire secrète de la façon dont les « Néo-Conservateurs » Trotskystes de l'Amérique sont arrivés au pouvoir) Michael Collins Piper, 2004.

     

    Aujourd'hui, l'ombre des architectes des guerres précédentes continue sous la forme d’une économie de guerre permanente avec la prolifération d’armes toujours plus terrifiantes pour de futures guerres. Dans la période intermédiaire entre les guerres, les technologies développées pour la dernière guerre sont utilisées afin de développer de nouveaux systèmes d'armes, que l’on pourrait appeler armes exotiques, pour la prochaine guerre. Les technologies atomiques et autres qui ont été introduites pendant la deuxième guerre mondiale, ont été secrètement développées pendant la guerre froide en de nouvelles armes à énergie dirigée qui semblent au delà du royaume du possible.

     

    C'est la fonction de la CIA de maintenir le monde instable, de faire la propagande et d’enseigner au peuple américain à haïr, de telle façon que nous laisserons l'Establishment dépenser n'importe quelle somme d'argent dans les armes.

     

    (John Stockwell, ancien fonctionnaire de la CIA et auteur)

     

    Le legs des proliférateurs d'armes, des trafiquants de drogue, des trafiquants de sexe, et des promoteurs de jeux d'hier... continue à enrichir les mêmes familles. C'est une culture de mort et de destruction qui transforme la planète Terre en étoile de la mort.

     

     Chers amis,

     

    Nous allons voir aujourd’hui comment le Nouvel ordre mondial diabolique a empoisonné notre planète et a prévu DE MANIERE PREMEDITEE LA REDUCTION ET LA MORT D’UNE GRANDE PARTIE DES POPULATIONS.

     

    Nous allons voir également que les armes de CONTRÔLE DE L’ESPRIT, les armes PSYCHOTRONIQUES, les armes DE CONTRÔLE DE L’HUMEUR, les armes a PLASMA, les armes de CONTRÔLE DU CLIMAT ET DE LA METEO, les armes A ENERGIE DIRIGEE et les PRODUITS CHIMIQUES servent toutes à ASSERVIR, SURVEILLER, CONTRÔLER et REPRIMER les populations et à ELIMINER une grande partie des citoyens !

     

    Oui, les Nazis d’il y a 60 ans étaient des GAMINS EN CULOTTE COURTE EN COMPARAISON AVEC LES CRIMES ATROCES QUE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL A COMMIS DEPUIS DES DECENNIES (ET CONTINUE DE COMMETTRE) CONTRE L’HUMANITE !!!

     

    Le pire, c’est que ce Nouvel Ordre Mondial démoniaque reste à peu près INCONNU de la plupart des gens ou que la grande majorité des personnes averties REFUSENT de croire à une conspiration si énorme ! Mais vous savez ce que l’on dit : la plus grande victoire du démon, c’est de faire croire à sa non-existence…

     

    Cela me rappelle une citation de J. Edgar Hoover (1895-1972), Directeur du FBI de 1924 jusqu'à sa mort : [b]"L'individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu'il ne peut croire qu'elle existe."

     

    J’ai arrêté volontairement cette troisième partie sur une phrase-choc de Gorbatchev qui dit que « la menace d’une crise environnementale sera la clef du désastre international qui déchaînera le Nouvel ordre Mondial ».

     

    Je vous laisse à présent découvrir l’article stupéfiant, répugnant, révoltant ci-dessous…

     

    Bonne lecture, Vic.

     

     

     

    PARTIE 3 :

     

    L’ESPACE EXTRA-ATMOSPHERIQUE, LES ARMEMENTS EXOTIQUES ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

     

    L'intérêt militaire pour l'espace s’est intensifié avec l'introduction de la science des fusées et de la technologie nucléaire dans l'arsenal militaire des USA pendant la deuxième guerre mondiale.

     

    Entre 1945 et 1963, les technologies liées aux fusées et la technologie nucléaire se sont développées simultanément. Les tests d’armes nucléaires dans l'atmosphère, en souterrain et sous l'eau ont fourni de nouvelles informations concernant la composition des couches atmosphériques de la Terre et sur la façon dont elles fonctionnent, telle que la caractéristique protectrice. L'ionosphère est la plus importante couche couvrante et protectrice sur Terre, protégeant la planète des vents solaires et des particules cosmiques chargées en énergie. L'existence des ceintures d'Allen fut découverte en 1958. L'electrojet fut également découvert dans l'ionosphère : deux très grandes rivières qui sont source de courant électrique continu – une source de puissance électrique plus grande que toute autre chose sur Terre. D'autres contributions furent apportées à la connaissance scientifique à partir des essais de bombes nucléaires et concernant la lithosphère, la magnétosphère et le champ de la gravité, mais tout cela n’est pas venu sans y mettre le prix.

     

    L’équivalent de l’atomicité (nombre égal d’atomes radioactifs) en terme de rayonnements libérés pendant les tests atmosphériques correspondait à 40.000 bombes d'Hiroshima, ce qui a mené à une épidémie mondiale de cancer – et ce n’est que le dessus de l'iceberg, et au bas de la liste des maladies à radicaux libres provoquées par une exposition interne à des radiations de bas niveau. Le Dr. Rosalie Bertell a estimé que 1.3 milliard de personnes ont été tuées, mutilées, et rendues malades par les armes nucléaires et les programmes d'énergie nucléaire. Les résultats annuels moyens aux tests d'aptitude scolaires pour tous les enfants des Etats-Unis ont diminué, à partir d’un résultat aux tests qui était de 475 avant la bombe, à 425 pour les enfants nés en 1963 durant le pic des tests sur la bombe nucléaire, et le score n’a jamais été entièrement récupéré.

     

    L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a rapporté en 2004 que, sur les pays examinés, les Etats-Unis possèdent le taux le plus élevé au monde de maladies mentales avec plus de 26 pour cent. Le bénéfice caché provenant de la santé d’une nation qui a été dévastée pendant des décennies par des radiations, consiste en des bénéfices énormes pour les multinationales pharmaceutiques et ceux qui les possèdent et promeuvent également les guerres : la famille Bush, le groupe Carlyle, **** Cheney, Donald Rumsfeld et beaucoup d'autres.

     

    Et quel était l’impact sur l'environnement, connu sous le nom de “the Cold War Mortgage” (« l’hypothèque de la guerre froide ») ? Les USA possèdent 10.500 sites contaminés, et cinq « zones de sacrifice national » qui ne seront jamais nettoyées. La prise de poisson (pêche) dans l'Atlantique nord a diminué de 50% à partir de 1963 et a coïncidé avec des niveaux de strontium 90 mesurés en aval dans le lait norvégien. La prise de poisson s’est rapidement remise après que le Traité partiel d'interdiction des essais nucléaires ait été signé en 1963. Dans le Pacifique, la prise de poisson a diminué de 65% et n’est jamais revenue à des niveaux normaux parce que d'autres pays ont continué les essais (nucléaires) dans l’atmosphère. La Chine fut la dernière à arrêter en 1993.

     

    Terrell E Arnold, qui a été responsable de l’entraînement de nos officiers militaires les plus importants et les plus prometteurs en tant que président du Department of International Studies (Département des Etudes Internationales) à l' US National War College (université nationale de la guerre) à Washington, signale que les morts et les blessés de la Coalition pourraient être en réalité deux fois supérieurs à ce que le gouvernement des USA admet et que, en incluant les effets de notre utilisation d'uranium appauvri et d'autres armes toxiques, « un taux de victimes à long terme de 40 à 50 % pour les forces américaines semble réaliste. »

     

    (Jung Sung-Ki, “USFK Lost Depleted Uranium: Activist”, The Korea Times, le 23 décembre 2005).

     

    Le Korea Times a rapporté le 23 décembre 2005 que l’armée américaine possède 2.7 millions de bombes à uranium appauvri en Corée du Sud. On comprend pourquoi la Corée du Nord veut des armes nucléaires.

     

    La mesure de nettoyage des bombes sales du département du Homeland Security publiée le 3 janvier 2006 permettrait des niveaux de radiation qui causeront le cancer auprès de 1 personne sur 3 à 4 personnes exposées pendant 30 ans, en utilisant les estimations de risque de la National Academy of Sciences BEIR VII ou de l'EPA.

     

    (Nuclear Information Resource Service - Service de ressource et d’information sur le nucléaire ou NIRS - communiqué de presse, le 4 janvier 2006).

     

    Depuis 1945, en juste 60 ans, le Dr. Strangelove (Edward Teller) et les « nuclear cowboys » ont empoisonné le monde, modifiant le génome de la planète tout entière qui s'est développée sur plus de 4.5 milliards d'années. Les nouveaux systèmes d'armes exotiques du Nouvel ordre mondial promettent d'être bien plus destructeurs par rapport à l'environnement et seront employés pour réduire les niveaux de la population mondiale et afin de concentrer de façon bien plus importante les richesses.

     

    Deux projets de loi récents qui sont passés via le congrès des USA donnent des indices sur les technologies secrètes qui ont été développées à partir des recherches effectuées sur l'atmosphère depuis la deuxième guerre mondiale. Les systèmes d'armes exotiques sont une réalité et sont prévus pour la militarisation de l'espace. H.R. 2977 : the Space Preservation Act (la loi sur la conservation de l'espace) de 2001, présentée à la Chambre par le membre du Congrès Dennis Kucinich, définit des systèmes d'armes tels que les armes à énergie dirigée, à plasma, armes de contrôle de l'humeur, armes de contrôle de l'esprit, armes psychotroniques, et des produits chimiques qui, tous, peuvent cibler à partir de l'espace des objets, des individus, et des populations.

     

    L'ère technotronique implique l'apparition progressive d'une société plus contrôlée. Une telle société serait dominée par une élite, non restreinte par les valeurs traditionnelles. Bientôt, il sera possible d'assurer la surveillance presque continue de chaque citoyen et de maintenir des dossiers complets et mis à jour contenant même les informations les plus personnelles concernant le citoyen. Ces dossiers seront sujets à la récupération instantanée par les autorités. (Zbigniew Brzezinski, Between Two Ages, 1971).

     

    Proposition de loi du sénat S. 517 : le Conseil des Opérations de Recherche et de Modification de la Météorologie de 2005, présenté au Sénat des USA par le sénateur Kay Bailey Hutchison, décrit le développement de la recherche et des technologies visant à changer les formations atmosphériques de nuages dans la troposphère, un développement qui s'est déroulé pendant plus de 40 ans. Mais il y a clairement un but militaire caché.

     

    La destruction militaire de l'environnement et de la santé publique mondiale pendant la guerre froide fera figure pâle à côté de la dévastation et de la destruction provoquées par ces armes exotiques et ces technologies de l'espace. La planète Terre toute entière, y compris l'espace extra-atmosphérique, est maintenant le champ de bataille, et ses processus naturels constituent les nouvelles armes de guerre qui seront utilisées contre les citoyens du monde.

     

    La menace d’une crise environnementale sera la clef du désastre international qui déchaînera le Nouvel ordre Mondial. (Mikhail Gorbachev cité dans l’article « A Special Report: The Wildlands Project Unleashes Its War On Mankind » (Un rapport spécial : Le projet Wildlands déverse sa guerre sur l'humanité), par Marilyn Brannan, rédacteur associé, dans la Monetary & Economic Review – revue monétaire et économique, 1996, p.5.

     

     PARTIE 4 :

     

    Le représentant des USA Kucinich s’était fortement opposé à la militarisation de l'espace, et son projet de loi sur la préservation de l'espace fut prévu comme la réaffirmation de :

     

    … la politique exprimée en section 102 (a) du National Aeronautics and Space Act (loi nationale sur l'aéronautique et l'espace) de 1958 (42 U.S.C. 2451 (a)), déclarant que « c’est la politique des Etats-Unis que les activités dans l'espace doivent être consacrées à des buts pacifiques au profit de toute l'humanité ». (H.R. 2977 : Space Preservation Act - Loi de préservation de l'espace de 2001).

     

    Kucinich a dit : « Si nous n'investissons pas, nous ne pouvons pas être assurés que les Américains seront impliqués avec les entreprises commerciales et spatiales du futur ». Il a ajouté : « Nous devons être très prudents concernant tous les efforts qui militarisent l'espace, parce que la militarisation de l'espace détruira le potentiel commercial de l'espace. Nous dépensons 0 milliards par an au niveau de l’armée, or nous devrions dépenser de l’argent pour le développement de la technologie en temps de paix, c’est ce à quoi il faudrait veiller. Je pense que la NASA est la clef du futur et de la première place de l'Amérique dans chaque secteur technologique. Vous ne dépenserez jamais trop dans la recherche et le développement, parce que nous accroîtrons notre économie par la recherche et le développement », a-t-il dit.

     

    Mais ce n'est pas ce qui s'est produit. Au lieu de cela, les USA sont allés faire la guerre en Afghanistan, ont mis 0 milliards dans la guerre en Irak (balançant de vieilles armes et testant de nouvelles armes exotiques), ont fait mourir de faim le budget de la NASA, et ont perdu une navette spatiale dans un accident tragique. Le 28 novembre 2005, on annonça que la NASA avait reçu l’autorisation du gouvernement des USA pour acheter le vaisseau spatial russe Soyuz. En raison d'un « espace vide en ce qui concerne les vaisseaux spatiaux » dans la flotte vieillissante de la NASA, le programme n'a pas la capacité, jusqu'en 2012, de maintenir la présence d’astronautes américains sur la station spatiale internationale sans ce vaisseau spatial russe.

     

    « Si la technologie existe, nous l'emploierons… officiellement ou pas. » (David MacMichaels, ancien agent de la CIA, lors du briefing du Congrès sur le 9/11 de la membre du Congrès C. McKinney, le 22 juillet 2005).

     

    Durant une interview à Berkeley, en Californie, le 14 septembre 2002, Kucinich m’a averti avec fougue que « si nous ne les arrêtons pas maintenant… ils possèdent ces armes spatiales et ils vont les placer là-haut dans l'espace… et ils vont les employer sans l’ombre d’un doute… ». Sur scène une heure plus tard, on lui a présenté la résolution #61744, la Berkeley Space Preservation Resolution (résolution de Berkeley sur la conservation de l'espace). Plus tôt cette année, cet auteur avait lu les « définitions » des armes de l'espace décrites dans le projet de loi de Kucinich (HR 2977 : The Space Preservation Act - loi de préservation de l'espace - de 2002) :

     

    III. Diriger une source d'énergie (y compris énergie moléculaire ou atomique, faisceaux de particules subatomiques, rayonnement électromagnétique, plasma, ou radiation d’énergie à fréquence extrêmement basse (ELF) ou à fréquence ultra basse (ULF)) contre cet objet ; ou

     

    IV. tout autre moyen non reconnu ou peu développé jusqu'ici.

     

    (ii) Infliger la mort ou des dégâts sur, ou endommager ou détruire, une personne (ou la vie biologique, la santé corporelle, la santé mentale, ou le bien-être physique et économique d'une personne) :

     

    (I) par l'utilisation de n’importe lequel des moyens décrits dans la clause (i) ou dans le sous-paragraphe (B) ;

     

    (II) par l'utilisation de systèmes terrestres, maritimes ou basés dans l’espace en utilisant (des armes) à rayonnement, électromagnétiques, psychotroniques, soniques, le laser, ou d'autres énergies dirigées sur des personnes individuelles ou sur des populations ciblées dans des buts d'information, de guerre, de gestion de l'humeur, ou de contrôle de l'esprit de telles personnes ou populations ; ou

     

    (III) en expulsant des agents chimiques ou biologiques à proximité d'une personne.

     

    (B) De tels termes incluent les systèmes d'armes exotiques tels que :

     

    (i)Les armes électroniques, psychotroniques, ou d'information ;

    (ii)Les chemtrails ;

    (iii)Les systèmes d'armes de haute altitude et à ultra basse fréquence ;

    (iv)Les armes à plasma, électromagnétiques, soniques, ou ultrasoniques ;

    (v)Les systèmes d'armes laser ;

    (vi)Les armes stratégiques, théâtre, tactiques, ou extraterrestres ; et

    (vii)Les armes chimiques, biologiques, environnementales, climatiques, ou tectoniques.

     

    J'ai été alarmé par les applications et les implications liées au fait de cibler les individus et les populations depuis l'espace, garantissant de ce fait davantage de destruction de l'environnement. Je voulais établir une résolution au niveau municipal que d'autres villes pourraient faire passer et qui recueillerait du soutien au Congrès pour son projet de loi (le projet de loi de Kucinich). L’avocat international Alfred Labremont Webre, qui avait déjà contribué à un Traité International de Préservation de l'Espace via l’Institute for Cooperation in Space (l’Institut pour la coopération dans l’espace), a aidé à mettre au point cette résolution pour moi, résolution que le conseil municipal de Berkeley a fait passer à l’unanimité le 10 septembre 2002.

     

    De façon prévisible, le projet de loi de Kucinich n'est jamais passé au Congrès. Mais après que le maire Lisa Barrett ait présenté la résolution de Berkeley au conseil municipal de l'île de Bowen, en Colombie britannique, cette résolution a glissé vers le Canada. Au printemps 2005, elle a été utilisée pour recueillir des milliers de signatures de Canadiens opposés au fait que le Canada joigne la National Missile Defence (défense nationale de missiles ou NMD). Les Canadiens, fâchés, avaient découvert que le premier ministre Paul Martin, sous pression intense des USA, avait conclu un accord secret avec le Président Bush pour joindre la NMD. Les citoyens canadiens s’introduisirent au Parlement avec des milliers des signatures et forcèrent Martin à retirer son accord secret de la NMD.

     

    Ce fut une sage décision de la part des citoyens canadiens, mais ce fut un coup fatal pour Martin. Il était certain qu'il y aurait une tentative de le remplacer par un gouvernement plus conservateur qui adopterait la NMD. Pas un seul essai de la NMD n’avait vraiment fonctionné, et des « tireurs d’alarme » tels que le professeur Theodor Postol du Massachusetts Institute of Technology, avaient documenté la fraude scientifique étendue durant toute l'histoire du projet. Ted Postol a défié le Pentagone et a gagné. A présent, la défense de missile l'a encore piqué contre gouvernement- et son employeur et collègue, Charles P. Pierce (Boston Globe, le 23 octobre 2005). Le seul essai qui ait « réussi » a fonctionné parce qu'un dispositif de pistage avait été placé sur un missile de façon à ce que l'autre missile puisse le localiser.

     

    PARTIE 5:

     

    Depuis que Reagan a lancé le programme, .5 milliards ont été dépensés sur les projets de guerre des étoiles et de défense stratégique de missiles. Le projet de guerre des étoiles fut une fraude scientifique pratiquement depuis le début. Marion Fulk, un scientifique du projet Manhattan qui travaillait dans le programme d'armes nucléaires au laboratoire de Livermore, décrivit le « Cottage Shot » qui faisait partie d'un projet d'énergie dirigée sur lequel il travaillait lorsque Edward Teller et Lowell Wood l'ont détourné et l’ont emmené avec eux à Washington DC. (Communication personnelle du 30 novembre 2005). Voyant la mauvaise application intentionnelle de tout ceci, Fulk s'est presque immédiatement retiré. Teller appela ce projet « guerre des étoiles » et le vendit au Président Reagan en une heure. En 1983, Reagan se dressa et parla d’un monde sécurisé contre le feu qui provient du ciel (missiles nucléaires), mais sa vision était plus proche de la pensée magique que de la réalité. On a proposé beaucoup de technologies exotiques : des lasers de 100 tonnes basés dans l’espace, des faisceaux neutres de particules, des mitrailleuses électromagnétiques, bref des objets scintillants présentés avec des yeux brillants (de la poudre aux yeux).

     

    Le problème est que cela a coûté beaucoup, n’a jamais fonctionné, ne fonctionnera jamais, et les Russes qui étaient dépassés par les USA au niveau des dépenses militaires pendant la guerre froide, se sont avérés par la suite avoir été plus futés en développant stratégiquement le missile le plus mortel au monde.

     

    Le missile de croisière russe 3M-82 Moskit antinavire, appelé le SS-N-22 Sunburn par l'OTAN, est une arme contre laquelle la marine des USA ne possède actuellement aucune défense, et il a été à présent amélioré en une version plus récente. La Russie a vendu ces missiles à la Chine et à l'Iran. Le Sunburn peut fournir un équivalent de 200 à 300 kilotonnes de TNT en charge nucléaire, ou une ogive conventionnelle de 750 livres (375 kg), à Mach 3 ou trois fois la vitesse du son, et volant aussi bas qu’à 9 pieds (environ 300cm.) du sol, le rendant invisible au radar. Et il peut éviter les défenses ennemies via des manœuvres très violentes. Il a été conçu pour défaire le système de défense radar américain Aegis.

     

    La Chine a fait la démonstration de ce missile juste devant les forces navales multinationales exercices pendant les exercices « Summer Pulse » de Taiwan. Ces exercices provenaient des militaires des USA qui étaient dans le Pacifique en été 2004 afin de montrer aux USA la puissance militaire supérieure des Américains à la Chine. Mais au lieu de cela, c'est devenu un rapport de l'avantage militaire des Chinois lorsque la Chine, a tiré un Sunburn qui a touché en plein dans le mille une cible placée sur un bateau qui était ancré devant la flotte multinationale à Taiwan. Cet événement renforça aussi la réalité que les USA possèdent dix ans de retard sur la Russie dans le développement des missiles.

     

    Les documents déclassés en 1995 sous Clinton et Gore révèlent qu'un accord secret entre les USA et la Russie a permis à la Russie de poursuivre ses ventes d'armes vers l'Iran, et que l'Amérique a, en fait, aidé la Russie à améliorer ses armes. Les USA ont aussi secrètement accepté d'acheter des missiles « Sunburn » à la Russie. L’amiral américain Bowes a écrit à l’amiral russe Gromov dans une lettre datée de septembre 1995 : « J'apprécie l'occasion de vous faire part de l'intérêt de la marine des Etats-Unis à acquérir toutes les variantes du missile SS-N-22 Sunburn supersonique anti-navire et tiré de navire à navire pour des essais et évaluations. »

     

    Etonnamment, les USA ont rejeté l'offre russe de missiles Sunburn. Selon une source du Pentagone, l'administration a hésité par rapport au prix proche du « million de dollars » d’un de ces missiles Sunburn. (« How US Helped Russia Improve Deadly Missiles » - Comment les USA ont aidé la Russie à améliorer les missiles mortels », par C. Smith, Newsmax.com le 23 janvier 2001).

     

    Les deux missiles NMD testés dans le Pacifique en décembre 2004 et février 2005, ne sont même pas parvenus à quitter leurs silos et ont coûté millions pièce. Le missile Sunburn, qui est à présent à millions et qui est reconnu en tant que système d'armes mortel semble être une très bonne affaire. La marine des USA a un espace vide au niveau des missiles, il ne lui reste plus de vieux missiles, et il n’y a pas de missiles neufs pour les remplacer. Les Russes continuent à produire les meilleures armes au monde - avec le gouvernement des USA qui les aide en secret. Mais ce n'est pas nouveau.

     

    Rapportés en décembre 2005, des essais russes ont été menés avec succès avec une nouvelle classe de missiles balistiques terrestres ou sous-marins qui peuvent être manœuvrés durant le vol, et qui sont appelés « missiles quasi ou semi balistiques » et sont instoppables avec les actuels intercepteurs ABM. Ces missiles Bulava (SRBM) et Topol (SS-27) nettement améliorés ont renversé les rôles de la défense anti-missiles américaine puisque la seule défense possible contre eux implique des intercepteurs de missile anti-balistiques pré-positionnés en orbite dans l’espace. Cela semble impossible pour le budget déjà dépassé de la Missile Defence Agency des USA qui a même échoué deux fois sur trois à mettre à feu les moteurs des intercepteurs au sol.


    votre commentaire
  • Fritz Springmeier est un des spécialistes par excellence du projet Monarch et des activités de la société secrète des Illuminati. Thérapeute spécialisé dans le syndrome de personnalité multiple (MPD), il a rédigé deux ouvrages clés en la matière (" The Illuminati Formula " et " Deeper Insights the Illuminati Formula ") avec Cisco Wheeler, une femme qui affirme être rescapée des réseaux d'abus rituels et sataniques. Dans le cadre d'une émission radio canadienne consacrée exclusivement au Mind Control, il a donné une longue interview dont voici de larges extraits (qui seront sans doute complétés par la suite). Cette série d'émissions dont est tirée la présente entrevue avait la particularité d'avoir fait un très large tour d'horizon de ce domaine en ayant interrogé toutes les personnalités qui comptent en ce domaine : thérapeutes, psychiatres, chercheurs, victimes rescapées et journalistes. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous procurer sur le Web les transcriptions intégrales de ces émissions.

    La traduction qui suit se veut fidèle au ton oral de l'émission et n'est donc pas "stylistiquement" proche d'une transcription littéraire. Néanmoins, pour la lisibilité, la compréhension et le confort de lecture, nous avons "décollé" du texte littéral dans certaines parties plus laborieuses. C'est un choix que nous avons fait.

    Enfin, pour mieux comprendre encore les propos tenus par Springmeier, nous vous conseillons de lire la première partie de ce dossier qui est une mise en perspective du sujet et un tour d'horizon d'une grande partie des auteurs qui se sont exprimés sur le projet Monarch.

     

    Radio CKLN FM 88.1
    International Connection
    Ryerson Polytechnical University
    Toronto, Canada


    Wayne Morris : Bonjour et bienvenue à l'International Connection. Cette émission fait partie de la série sur le contrôle mental (Mind Control). Lors des prochains shows, nous allons nous entretenir avec Fritz Springmeier et Cisco Wheeler, coauteurs des livres "La Formule Illuminati utilisée pour créer un esclave indétectable sous contrôle complet du comportement" (The Illuminati Formula to Create an Indetectable Total Mind Control Slave) ainsi que "Aperçus plus profonds de la Formule Illuminati" (Deeper Insights the Illuminati Formula), des ouvrages sur le conditionnement et le contrôle de l'esprit fondé sur le trauma et l'usage de situations traumatiques. Cisco Wheeler affirme provenir d'une lignée familiale Illuminati et souligne que le contrôle du comportement fondé sur le trauma est une pratique qui a été perpétrée contre elle dès sa naissance. D'ici deux semaines, nous entendrons l'entrevue que nous aura accordée Cisco Wheeler mais aujourd'hui, nous allons écouter Fritz Springmeier. Fritz s'exprimera à propos des familles Illuminati et de quelles manières ces dernières ont utilisé le contrôle du comportement pour affermir leur pouvoir à travers l'histoire. Vous écoutez CKLN 88.1 FM.

    Je parle avec Fritz Springmeier, auteur, conférencier et pasteur thérapeute qui se dédie aux rescapés du Mind Control. Bienvenue dans notre émission Fritz.

    Fritz Springmeier : Merci et bonjour à vous tous, auditeurs, là-bas dans le pays de la radio. Je vous encourage à participer à notre programme aujourd'hui parce que nous allons évoquer des choses importantes qui affectent votre vie et affecteront l'existence de vos petits-enfants.

    Wayne Morris : Je voudrais démarrer en vous demandant comment vous en êtes arrivé à vous consacrer aux informations relatives au contrôle de l'esprit par le gouvernement?

    Fritz Springmeier: Le contrôle du comportement par le gouvernement chevauche de nombreux autres aspects –il recouvre un niveau de gouvernement plus élevé ainsi qu'un gouvernement mondial secret appelé les Illuminati. Lorsque j'enquêtais sur les Illuminati, j'ai appris des choses sur les façades qu'ils utilisent. Ils se cachent derrière le "voile" de la Sécurité Nationale. Ils utilisent notre patriotisme contre nous. Ils nous font croire que, pour notre propre intérêt, notre propre sécurité ainsi que celle de nos pays, nous devons respecter tous les secrets qu'ils nous imposent.

    Wayne Morris : avez-vous rassemblé toutes vos informations sur le contrôle mental à partir de vos recherches sur les Illuminati ou est-ce l'inverse, c'est à partir de vos recherches sur le contrôle mental que vous êtes tombé sur les Illuminati?

    Fritz Springmeier: Oui, via les Illuminati. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas accordé toute mon attention au gouvernement mais une bonne partie de ce que nous pouvons constater est une façade. Si nous voulons vraiment comprendre de quoi il est question, nous devons aller au-delà des apparences.

    Wayne Morris : Peut-être pourriez-vous expliquer à nos auditeurs qui sont ces Illuminati ?

    F.S: Les Illuminati sont les manipulateurs et les agents provocateurs du monde. Ils forment un groupe élitiste de lignées sanguines. Je les surnomme "tribus" ou "familles". Il y a 13 lignées sanguines principales. Ils forment ce que l'on surnomme des "générations sataniques". Ils ont pratiqué leur art secret de la sorcellerie depuis des siècles et ils ont transmis leur religion d'une génération à l'autre. Ils mènent une double vie. Ils ont une existence que le monde peut observer et ils ont également une vie secrète que le monde ne peut voir. Très peu de gens ont été capables de percer leurs secrets. Ils ont élevé le secret au rang d'un art sophistiqué auquel je n'aurais jamais cru que l'on soit capable d'arriver jusqu'au jour où je me suis intéressé à ce sujet. Et laissez-moi souligner qu'il n'y a vraiment que très peu de monde qui soit finalement parvenu à percer ce secret, ces dernières années. Un homme y est arrivé : un certain John Robison. Il a découvert une série de preuves au sujet d'une conspiration contre les religions et contre les gouvernements en Europe. Cette conspiration a pris corps à l'occasion de réunions secrètes de Francs-Maçons, des Illuminati et de cercles littéraires. En 1798, à l'occasion d'une série de perquisitions dans des abris et résidences secrètes des Illuminati, le gouvernement de Bavière mit la main sur des documents Illuminati originaux de cette époque et qui étaient destinés et limités à tous les Gouvernements. Ils étaient rédigés en langue allemande et furent intitulés par le gouvernement bavarois: "Die Originalschriften des Illuminatens Ordens" (prononciation littérale, orthographe?).

    Mais très peu de gens sont capables de parler des Illuminati tels qu'ils existent aujourd'hui. C'est en fait mon travail de révéler qui sont ces gens, quelles sont leurs traditions, ce qu'ils font vraiment, bref tout ce qui est possible. La raison pour laquelle je vous livre ici une version plus longue de ma réponse à votre question est que lorsque quelqu'un vous demande qui sont et que font les Illuminati, on se rend compte qu'ils ne pensent pas comme nous le faisons. Les gens interprètent le plus souvent les choses autour d'eux pour être en adéquation avec leur propre perception du monde. Si vous voulez comprendre les Illuminati, vous devez comprendre que ces gens ne pensent pas comme vous et moi.

    Rien que dans un domaine, un très large pourcentage de ces gens est programmé sur base de personnalités multiples. Ce fait en lui-même implique que nous avons affaire à un schéma de pensées totalement différent du mode de pensée de ceux qui ne sont pas affectés par le syndrome de personnalités multiples.

    W.S: Lorsque vous parlez des Illuminati, s'agit-il du même groupe qu'Adam Weishaupt a fondé en 1776 en Bavière ? Est-ce vraiment le même groupe ?

    F.Z: C'est le même groupe. Weishaupt n'a pas fondé cette organisation, cela remonte bien plus loin. Ce sont des familles oligarchiques qui sont extrêmement puissantes. Si vous remontez dans l'histoire et que vous vous posez la question : "Ces familles oligarchiques, élitistes et puissantes, ont-elles un jour renoncé à leurs pouvoirs ? ". Vous ne trouverez aucun exemple dans l'histoire de ce renoncement. Ce sont des familles dont certaines lignées de sang remontent clairement à Nimrod. La généalogie secrète des Rothschild qui a été soigneusement mise par écrit ainsi que secrètement définie à travers les siècles remonte jusqu'à Nimrod. Ce sont ces gens qui contrôlent les religions des mystères. Un conseil suprême préside toutes les religions des mystères de l'ancien monde. Ces gens forment une prêtrise extrêmement puissante. Ils ont choisi de se cacher depuis de nombreuses années et à continuer à œuvrer derrière la scène. Ils n'ont jamais abandonné le pouvoir.

    A la fin de la seconde guerre mondiale, un comité a été envoyé à travers toute l'Europe pour effectuer une étude sur toutes les églises qui ont été détruites pendant la guerre. Ils découvrirent que, dans la plupart de ces églises chrétiennes (80%), il y avait une église remaniée, un double de l'ancien site païen. Lorsque ces églises ont été détruites, en dessous de ces églises reconstruites, on a donc découvert des sites païens. Donc, un grand nombre de ces cathédrales furent édifiées sur ces sites pour ce que l'on nomme " des rituels sataniques ". Cela fait des siècles que de telles pratiques se poursuivent le plus secrètement du monde.

    W.S : Etes-vous en train de nous dire que les Illuminati sont responsables d'avoir infiltré ces églises ?

    F.S : Ils sont les manipulateurs et les agents provocateurs de notre monde, des lignées sanguines très puissantes. Par exemple, l'une de ces lignées inclut toutes vos familles royales européennes. Ils forment les personnalités qui sont aux manettes du pouvoir. Si vous examinez nombre de ces États nations, vous vous apercevrez que les Rois et Reines sont à la tête de leurs églises.

    W.S : Vous avez mentionné le fait qu'il y avait 13 familles impliquées dans les générations familiales des Illuminati ? Pouvez-vous les nommer ?

    F.Z : J'ai publié un livre qui était spécifiquement consacré à ce sujet, famille par famille, dans le détail. Les 13 principales familles Illuminati sont les Astors, les Bundy, les Collin, les Dupont, les Freeman, les Kennedy, les Leigh, Onassis, Rockefeller, Rothschild, Russel... ainsi qu'une treizième qui s'avère être la ligné Mérovingienne. J'ai trouvé plus simple de l'appeler la 13e famille. Il y a aussi la lignée Illuminati Van Dine. La 13e lignée, la Mérovingienne est très importante car elle inclut toutes les familles régnantes en Europe. Dans le premier volume de mon livre qui révèle la nature des 13 plus importantes familles Illuminati –c'est le titre du livre- je n'approfondis pas tant la lignée sanguine mérovingienne parce qu'elle se retrouve dans une trilogie de livres : " Le sang sacré et le Graal Sacré " ainsi que dans deux autres ouvrages rédigés par Baigent, Leigh et Lincoln. Ces livres sont tellement bons dans leur manière d'aborder cette lignée familiale que je ne voyais pas l'intérêt réel de m'y consacrer. Par exemple, le Prince Charles ferait partie de cette lignée Illuminati mérovingienne. Si vous regardez le Prince Charles, vous noterez qu'il est affilié dans sa généalogie à nos présidents Washington, Jefferson, Madison, les deux Harrison, Tyler, Taylor et George Bush. Le vice-président de George Bush (NDR : père), Dan Quayle est également lié aux familles royales. Ici, aux Etats-Unis, nous devons faire face au concept de base suivant : les individus qui ont été sélectionnés pour gouverner ce pays ne sont pas supposés être liés les uns aux autres alors qu'en fait, c'est plutôt tout le contraire.

    On m'a dit certaines choses à ce sujet lorsqu'ils ont inauguré la bibliothèque George Bush au Texas, il y a peu. A cette occasion, le président Carter avait évoqué avoir lu un livre publié assez récemment au sujet de ces Présidents qui étaient en vérité bien affiliés les uns aux autres.

    W.S : Quand avez-vous pris pour la première fois conscience de l'existence des Illuminati ? Quelle est l'information qui a, en réalité, avivé votre intérêt ?

    F.Z : Tout un chacun a probablement entendu parler des témoins de Jéhovah et comment ils viennent frapper à la porte des gens. J'avais une démarche totalement différente de ces gens-là. J'étais un missionnaire chrétien qui ramenait les témoins de Jéhovah vers le Christ. J'étais fatigué de travailler dans les rues avec ces "petits" témoins de Jéhovah. Je priais Dieu de me donner le pouvoir de décapiter l'organisation autoritaire qui dirigent ces témoins de Jéhovah. J'ai reçu alors une information confidentielle selon laquelle les dirigeants de la société de la Tour de Garde (ndtr : autre nom de la secte) collaboraient avec les dirigeants de l'église des Saints des derniers Jours (ndtr : les Mormons). Cette information a totalement changé ma vie. Je me trouvais catapulté au cœur des Illuminati et de leur contrôle de la pensée. Je n'isolais plus la société de la Tour de garde de l'église mormone parce que j'avais découvert que leur infiltration mutuelle et leur contrôle concernent plutôt l'ensemble de leurs structures. Vos organisations chrétiennes ont globalement et secrètement été infiltrées et contrôlées.

    C'est à ce moment que je me suis retrouvé projeté dans le monde des Illuminati. Vingt ans auparavant, j'apprenais que nombre de personnes étaient déjà informées de l'existence du Conseil pour les Relations étrangères (CFR : Council of Foreign Relations), de la Commission trilatérale, des Bilderberger et ce genre d'organisations – mais, en fait, il y a un tout autre niveau à ces choses. Lorsque j'ai commencé à m'informer, à lire, à faire des recherches pour aider les gens qui voulaient voir les Illuminati déguerpir, je me suis impliqué dans cet autre niveau du sujet. Et une chose en amenant une autre, j'ai finalement travaillé dans le domaine du " Mind Control ".

    W.M : Quels sont les buts poursuivis par les familles Illuminati et l'organisation dans sa globalité ? Pourquoi ont-ils infiltré tant d'organisations ?

    F.Z : En fin de compte, leur tâche consiste à construire un homme qui focalisera toute l'attention planétaire dans un contexte précis que les gens ont surnommé le " Nouvel Ordre Mondial ". Cet homme portera le nom d'Antéchrist. C'est leur but ultime. Je n'essaie pas de séduire et de leurrer les gens avec du religieux. Il s'agit juste d'un fait simple. Lorsque vous commencez à déprogrammer des gens, vous vous apercevez que nombre des choses avec lesquelles on les a programmées ont un lien avec un plan très sophistiqué ayant pour but d'unifier le monde sous le règne de l'Antéchrist.

    W.M : Vous affirmez que le groupe des Illuminati a utilisé le contrôle mental pour remplir leurs buts. Comment en êtes-vous d'abord arrivés à cette constatation ? Vous avez travaillé avec votre partenaire Cisco Wheeler qui, si j'ai bien compris, a été une victime du programme de contrôle mental des Illuminati ? Comment vous êtes-vous rencontrés et avez-vous compris ce qui se passait ?

    F.Z :Elle essayait de se libérer de l'emprise de son contrôle comportemental. A mon sens, je tombais sur le plus grand processus d'esclavage de toute l'histoire. Vous avez 4 femmes Illuminati de haut niveau, déchirées, tourmentées ensemble. Elles sont toutes devenues chrétiennes et essayaient de se libérer en incarnant l'une pour l'autre un système d'aide et d'assistance. En tant que chercheur sur les Illuminati, j'avais beaucoup de choses à expliquer et à tenter. Lorsque vous êtes sous "Mind Control ", il y a de nombreux programmes qui vous obligent à garder le secret. Il est très difficile pour quelqu'un qui a été dans les Illuminati et qui a subi le processus standard de contrôle de l'esprit de divulguer ce qui se passe. Depuis que j'ai fait mes recherches jusqu'à ce jour, les choses sont devenues progressivement plus simples et les victimes savaient que je comprendrais ce dont elles me parlaient. Elles ne devaient pas s'exprimer longuement pour me communiquer certaines choses sur certains sujets parce que j'en avais déjà connaissance. Cela leur a épargné pas mal de souffrances de devoir trop parler dans le cadre du processus de sevrage.

    Cisco faisait partie de ce groupe qui tentait d'échapper au contrôle mental. Je me suis retrouvé impliqué dans leur existence et j'ai fait ce que j'ai pu pour les aider. J'ai sorti Cisco de l'emprise des Illuminati et en retour, ma courbe de connaissance sur le sujet s'est fortement accrue parce que je recevais des informations de l'intérieur de la part de ces gens et d'un certain nombre d'autres personnes. Comme j'aime le dire, tenter de comprendre l'organisation secrète ainsi que les lignées secrètes est très difficile parce que l'on doit se maintenir à l'extérieur de notre propre culture et de notre propre champ de perception et de pensée. C'est la seule manière de comprendre comment ces gens pensent et le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne pensent pas comme nous le faisons. Être capable de travailler avec ces individus qui ont été impliqués avec les Illuminati fut à mes yeux très précieux.

    W.M : Parce qu'ils ont fait usage de techniques de contrôle de la pensé sur leur propre famille depuis des années et des années ?

    F.Z : Oh oui ! Ils ont perpétué ces techniques de contrôle du comportement aussi bien sur leurs proches que sur les autres et ce, depuis des siècles. C'est en réalité un secret très bien gardé. C'est l'une des raisons pour laquelle ils ont été capables d'en faire autant pour installer le Nouvel Ordre mondial. Ainsi, personne n'était capable d'imaginer qu'un tel événement était en réalité une conspiration mondiale. Ils sont très habiles pour mettre en œuvre des événements de façon à ce que tout ait l'air naturel.

    W.M : Quel est le but poursuivi lorsqu'ils utilisent ces techniques du contrôle de la pensée sur des membres de leur propre famille ?

    F.Z : C'est vraiment essentiel. Si vous allez participer à la vie secrète des Illuminati, le fait d'être programmé sur le mode des personnalités multiples est une chose très basique, essentielle. Considérant tous ceux qui y participent, il n'y a qu'une très faible minorité des Illuminati qui ne soit pas programmée sur le mode des personnalités multiples. Prenons un certain nombre de rituels standards : St Weinbald, St Agnes, Grand Climax (rituel d'apogée), Walpurgis, Beltane, tous les solstices et les équinoxes, Lamas, All Hallow's Eve, High Grand Climax, tous ces rituels standards. Ces rituels sont vraiment horribles. Ils impliquent des sacrifices humains. Des sacrifices de bébés à l'occasion du rituel Grand Climax, par exemple. Lors de différents Sabbats, un jeune homme ou une jeune femme sont sacrifiés. C'est une chose qu'un esprit normal n'est pas capable de concevoir et de supporter. Le contrôle de l'esprit et la création de personnalités multiples interviennent lorsque vous avez un effet " Dr. Jekyll et Mr. Hyde ". Il est crucial pour eux que ces choses se poursuivent de génération en génération.

    W.M : Est-ce qu'ils utilisent vraiment ce syndrome de personnalités multiples pour leur permettre de mener cette double vie qu'ils doivent mener... Avant que l'on entre dans le détail sur les techniques qu'ils utilisent pour le contôle mental, vous avez expliqué qu'ils avaient également un système de croyances. Pourriez-vous nous en dire plus ?

    F.Z : Les Illuminati sont le prolongement des Religions des Mystères. Lorsque quelqu'un se présente comme un adepte des Illuminati, il doit suivre une série de chemins. Ils lui donnent alors les différents types de connaissances sur les cultes, ils identifient les 12 apôtres ainsi que le 13ième qui est appelé le St Graal. Ces hommes et ces femmes deviennent alors très compétents en matière de connaissances ésotériques et occultes. Je ne sais pas jusqu'où je peux approfondir ici ce sujet. Mais je suppose que je peux vous dire qu'ils sont très entraînés en matière d'alchimie, en sorcellerie indienne, en druidisme, en magie " énochienne ", en Gnosticisme, en magie hermétique, en Cabale, dans le Platonisme, le Soufisme. En fait, ils finissent par connaître toutes les branches des systèmes occultes.

    W.M : Comment utilisent-ils cette information ? Est-ce qu'ils incorporent des éléments de tous ces systèmes de croyances occultes dans leur propre système de croyances ?

    F.S : Tout est lié. L'idée est d'amasser du pouvoir occulte pour vous-mêmes. C'est la raison pour laquelle la famille Collin, par exemple, s'est hissée vers les 13 lignées sanguines Illuminati. Bien entendu, la dynastie mérovingienne possède beaucoup de pouvoir magique ainsi qu'un fort pouvoir politique. De la sorte, cette dynastie occupe l'un des sommets des lignées occultes parce qu'il y avait parmi eux de très puissants magiciens noirs. La Cabale et la " 26e voie " fonctionnent ensemble. Ceci est très important dans le type de travail qu'ils font et tout cela est lié au contrôle de l'esprit. Seulement, la plupart des thérapeutes sont laïcs et ont donc une approche séculière du problème. Lorsqu'ils traitent les programmations de ces victimes du contrôle de l'esprit, ils ne touchent pas à l'aspect spirituel. Ce que j'essaie de vous dire ici, c'est que les croyances religieuses ne peuvent pas être séparées du contôle mental. Cette conception est une partie intégrante du contrôle de l'esprit.

    W.M : Est-ce que les Illuminati vénère une seule entité comme Lucifer ?

    F.S : Vous avez différents niveaux dans lesquels les gens opèrent au sein des Illuminati. Il y a le niveau anarchique qui correspond aux assemblés de sorciers standards, communes. Ensuite, vous avez le niveau hiérarchique.

    Au niveau anarchique, il y a des milliers et des milliers de cercles de sorciers. J'ai dressé les listes des noms et des adresses de centaines de ces assemblés dans mes livres. Ces assemblés sont très éclectiques. Elles ont leurs propres traditions, leurs propres rituels. Il y a une très large variété de pratiques magiques au niveau anarchique... tout cela donne l'image d'une totale anarchie. On n'y voit aucune connexion, aucune structure.

    Au-dessus de ce niveau anarchique, il y a le niveau hiérarchique où vous trouvez Asmodée, " votre " Grand Maître et la Mère des Ténèbres (Mother of Darkness), la Grande Mère et les Grandes Filles. Si vous avez été programmé sur base des personnalités multiples, vous pouvez par conséquent fonctionner sur de nombreux niveaux différents. Vous pouvez avoir une personnalité dans une assemblée, dans un cercle et une autre à l'occasion d'une autre cérémonie du niveau hiérarchique et une autre encore qui participera à un autre rituel satanique. Tout cela est très déstructuré en apparence. L'une des raisons pour laquelle il n'est pas facile de répondre à votre question est que fondamentalement, tout ce que nous comprenons au sujet du comportement humain et sur la façon dont nous estimons et jugeons un individu est obsolète. Pour les Illuminati, le but suprême est d'équilibrer les actes bénéfiques avec les actes négatifs ; ils sont dualistes. A leur plus haut niveau, on peut les considérer comme des Lucifériens. C'est la raison pour laquelle les plus grands philanthropes seront en même temps les satanistes hiérarchiquement les plus élevés. Si vous considérez l'affaire de près, ils ne font que se servir eux-mêmes avec leurs actions philanthropiques. Tout cela n'est pas aussi généreux que cela en a l'air. Ils tentent de faire de bonnes actions et les équilibrent avec les actes négatifs car ils croient à cette notion d'équilibre dans leur religion. C'est ce que l'on appelle du " Luciférisme gnostique ".

    W.M : Je pense qu'il doit être difficile pour nos auditeurs de comprendre qu'une personne peut être en public quelqu'un de bien qui pratique de bonnes actions et qui sera porteur d'une bonne image alors qu'en même temps, cette personne a un côté sombre. Je ne sais pas si vous avez lu ces derniers temps le livre de Judith Spencer –" le Grand Prêtre de Satan " (Satan's High Priest). Cet ouvrage illustre clairement comment tout cela fonctionne. C'est une histoire vraie à propos d'un culte satanique particulier, d'un grand prêtre et de son Ascension.

    F.S : Non, je n'ai pas lu ce livre mais je suis ravi que vous ayez mis cela sur le tapis pour nos auditeurs. Une manière de commencer à percevoir les Illuminati consiste à d'abord regarder comment ces gens s'arrangent pour être au-dessus des guerres, au-dessus de la mêlée et de toutes ces souffrances qui nous accablent. Par exemple,  prenez Pierre Samuel Dupont, au cours de la Révolution française. Tous les gens qui gravitaient autour de Pierre Samuel Dupont ont perdu leur tête et pour une étrange raison, Samuel Dupont s'est arrangé pour conserver sa tête sur ses épaules alors que des centaines de personnes étaient guillotinées. L'une des personnes d'influence qui a manœuvré pour le protéger était la fille de Necker, Madame Germaine De Staël. Elle dirigeait une maison de passe. Elle était une intime de St Simon. Les disciples de celui-ci avaient coutume de dire au début du 18e siècle que la date cible pour l'instauration du Nouvel Ordre Mondial serait l'an 2000.

    Autre exemple historique que j'ai mis en évidence dans mon livre sur les 13 principales lignée sanguines Illuminati : lorsque les USA entrèrent en guerre après Pearl Harbor, en l'espace de quelques jours, le président Roosvelt a sorti un décret présidentiel qui était en fait un amendement semi-secret à la loi prohibant les échanges commerciaux avec l'ennemi (Trading with Ennemy Act). Cet amendement autorisait certaines personnes à faire des échanges commerciaux avec l'ennemi s'ils en recevaient la permission de la part du secrétaire au Trésor qui, à cette époque, était Hans Morgenthau. J'ai fait une copie de ces archives que j'ai sortie du Federal Code of Regulations (code fédéral des Lois). S'ils veulent exempter quelqu'un, ils peuvent lui permettre de commercer avec l'ennemi grâce à ce décret présidentiel.

    Et qui sont les gens à qui l'on a donné ce privilège ? Les Rockefeller et Onassis, tous deux des chevilles ouvrières Illuminati. Au cours de la seconde guerre mondiale, tous les bateaux marchands grecs ont été coulés par un camp ou l'autre. Ensuite, il y avait cet armateur grec, Aristote Onassis qui n'a pas perdu un seul navire alors que ceux-ci naviguaient en zones de guerre. Aucune des puissances de l'Axe ou des pays alliés n'a osé attaquer ses bateaux. Pour que quelque chose comme cela se passe, vous devez avoir une collaboration pleine et entière au plus haut niveau. Vous voyez donc que ce genre d'événement peut avoir lieu avec Pierre Samuel Dupont ou Aristote Onassis. Ensuite, vous voyez que vous avez affaire à une personne qui est un Illuminati. Ils sont installés au-dessus de la mêlée, au-dessus des conflits qu'ils suscitent pour les hommes du commun.

    W.M : Cette manière de contourner les lois pour commercer avec l'ennemi, comment cela a t-il été utilisé lors de la 2e guerre mondiale ou de la Révolution bolchevique ?

    F.S : En fait, il y a un livre entier qui est consacré à cela et qui s'intitule, je pense, " Commercer avec l'ennemi ". Cet ouvrage a été publié en 1983. La Standard Oil des Rockefeller a affrété des navires pétroliers et gaziers d'abord pour l'Espagne dont les produits ont été ensuite directement acheminés vers l'Allemagne nazie. Les Alliés savaient que les Rockefeller fournissaient les Allemands en carburants. Cela a prolongé la guerre de deux ans. Mais vous n'entendrez jamais parler de cela parmi les historiens officiels. Il y a eu énormément d'échanges commerciaux importants au cours de la 2e guerre mondiale qui étaient en réalité indispensables pour soutenir la machine de guerre nazie.

    Vous avez également mentionné la Révolution bolchevique. Une fois de plus –vous le savez peut-être déjà ainsi que de nombreux auditeurs- vous verrez qu'une bonne partie du financement provient de Kuhn Laib and Co ainsi que de certains personnages Illuminati. Cet argent a été utilisé par les Bolcheviques pour financer la révolution. A cette époque, un certain nombre d'accords et de choses qui furent entreprises ont permis à ces gens de réussir. Bon nombre d'aspects de cette affaire se sont passés de façon occulte, derrière la scène.

    W.M : On dirait qu'ils promeuvent une stratégie de la tension dans laquelle ils financent les deux camps et profitent fondamentalement des conflits consécutifs qu'ils ont fomentés.

    F.S : On pourrait continuer cette histoire longtemps. Prenez par exemple, Heinrich Müller qui était le patron de la Gestapo. Vous remarquez qu'à un moment, il a pris une très vieille famille juive en charge et a personnellement transporté leurs valises dans sa propre voiture pour les emmener en Suisse. Il a porté leurs valises ! Les gardes frontières suisses riaient de voir le chef de la Gestapo aider une vieille famille juive s'échapper de l'Allemagne nazie. Lorsque les auditeurs commenceront à observer ce genre de phénomènes, maintenant qu'ils en ont pris conscience, ils se mettront à réaliser qu'il y a dans toute l'affaire et dans le niveau Illuminati, un niveau occulte, caché et loin de tout ce qu'une personne normale est autorisée à voir. Ces gens collaborent entre eux derrière la scène, là où se trouvent les dirigeants catholiques, protestants ainsi que les dirigeants des témoins de Jéhovah et des Mormons. Vous pensez que tous ces gens se détestent mais en vérité, ce sont des Illuminati et ils collaborent secrètement entre eux.

    W.M : Lorsque je parle des Illuminati, je pense qu'il y a un certain nombre de personnes qui ont des difficultés à croire qu'il y a une conspiration libérale et unifiée pour contrôler le monde. Même moi, jusqu'il y a peu, jusqu'à ce que je débute mes recherches sur les Illuminati, je pensais que ceux-ci étaient un groupe fictif. En effectuant vos recherches sur les Illuminati, est-ce qu'il n'y avait pas d'autres sources d'informations en plus de ces sources intérieures, de ces gens qui ont réussi à s'échapper ?

    F.S : Mis à part mes témoins oculaires, mes sources sont constituées par un certain nombre de témoignages de policiers et d'enquêteurs privés. En fait, certaines de ces personnes sont toujours de très bons amis. Au cours de toutes ces années, j'ai étudié des centaines de livres et des milliers de documents que l'on est supposé trouver uniquement dans des bibliothèques spéciales, comme la bibliothèque généalogique de Salt Lake City. J'ai travaillé et interrogé de nombreux thérapeutes et je me suis rendu sur de nombreux sites où des programmations ont lieu, où l'on fait des rituels, où l'on commet des crimes. Par exemple, dans l'état de Washington, à quelques heures d'ici, il y a une réplique à l'échelle du site de Stonehenge. Au-dessous de cette réplique de Stonehenge qui est située sur une colline, à quelques centaines de pieds, il y a un cimetière dans lequel des rituels Illuminati sont pratiqués. C'est l'exemple d'un endroit où je me suis rendu pour constater les choses par moi-même. J'ai besoin ici de parler d'un autre concept qui est important pour les recherches. Il ne suffit pas de simplement rassembler un grand nombre de témoignages et de faits tout simplement parce que les faits bruts ne suffisent pas. Lorsque j'étais au collège et que je recevais des conseils d'orientation, le psychologue qui enseignait la classe nous a donné de très bons conseils. Il a dit : " Lorsque vous écoutez les gens ou que vous examinez la situation, ne vous attardez pas sur les détails mais regardez plutôt la vision d'ensemble et le mode de fonctionnement. Les détails risquent de vous égarer parce que les gens mentiront et vous donneront des informations contradictoires. Observez le processus ". C'est un excellent principe. C'est ce que j'ai fait : analyser un grand nombre de données brutes, de faits bruts et d'informations provenant de témoignages. J'ai rassemblé tout cela en un puzzle cohérent. Cela signifie que vous avez besoin de filtrer un grand nombre de désinformations.

    W.M : A la fin des années 70, il y a eu un certain nombre d'informations en provenance de la CIA à propos du contôle mental qui ont été portées à la connaissance du public. Je voudrais savoir ce que vous pensez du fait de tenter de prouver l'existence du contrôle mental au grand public sur base d'une documentation officielle et gouvernementale ?

    F.S : Les problèmes relatifs aux tentatives de révélations des faits par le biais de documents gouvernementaux sont une chose bien à part. La documentation a été soit détruite ou soit altérée. Essayer d'impliquer le gouvernement, de rendre publiques ces informations, revient à demander à une bande de criminels –car c'est ce qu'ils sont malgré leurs positions gouvernementales- de se révéler eux-mêmes en plein jour avec des documents et des archives. Ce n'est pas de cette manière que les choses fonctionnent. Lorsque nous pensons aux Nazis, ils ont essayé de détruire toutes les traces de leurs crimes. Ils ont essayé mais ils n'y sont pas parvenus. Ce fait me donne un certain espoir car même si un large pourcentage de la documentation gouvernementale et des preuves sur le "mind control" ont été détruites, je reste convaincu que des tonnes de documents sont toujours intactes. Et mieux encore, je crois que ces tonnes d'archives sont les preuves vivantes que nous détenons sur les milliers de victimes identifiées et encore en vie.
    L'autre face du problème sur le fait d'obtenir des documents gouvernementaux est que vous devez trouver un moyen de diffuser ces informations le plus largement possible au public alors que malheureusement, les média sont contrôlés très strictement par le gouvernement. Vous ne pouvez pas compter sur nos médias contrôlés lorsqu'il faut exposer les gens qui ont besoin d'être exposés pleinement à la lumière. Cela, vous ne le verrez jamais.


    W.M : Il semble hautement improbable que les médias les plus importants (mainstream media) enquêtent sur ces sujets. Il semble plus probable que cela vienne d'enquêtes indépendantes et d'éditeurs indépendants ?

    F.S : J'aimerais bien voir ces endroits où ses archives sont maintenues au secret et j'aimerais que ces informations soient révélées au grand jour mais la seule façon de voir cet événement arriver serait qu'il y ait une révolution de l'ampleur de celle qui s'est déroulée en Europe de l'Est lorsque les archives de la Stasi ont été mises au grand jour.

    W.M : Est-ce que vous croyez qu'une enquête gouvernementale similaire à celles qui ont été faites concernant l'affaire de la syphilis de Tuskegee et le scandale des expériences sur les radiations pourraient révéler au public l'information ?

    F.S : Je crois que cela mettrait au grand jour des informations. C'est vrai ! Cependant, demander au gouvernement d'enquêter là-dessus revient à demander à un renard s'il constitue ou non une menace pour les poules. Le renard nous dira certaines choses, suffisamment pour nous satisfaire. Mais je suis plutôt cynique sur le fait (NDR : cette opération de révélation au grand public) car cela donnera au gouvernement une autre occasion de mettre en route un autre programme, une autre manipulation. Il y a une limite à ce jeu : les enquêtes du gouvernement vont nous coûter plus d'argent via les impôts et je crois que les gens oublient que chaque fois qu'ils demandent au gouvernement de faire quelque chose, l'argent sort en fait de leurs propres poches.

    W.M : Est-ce que vous croyez qu'il y a un quelconque bénéfice pour la société dans sa globalité dans le fait de demander au gouvernement de poursuivre des enquêtes et donc, de leur faire admettre officiellement qu'ils ont fait ce genre d'expériences (ndt : sur le contôle mental) ? Est-ce que les gens dans leur ensemble peuvent tirer un bénéfice de telles révélations ?

    F.S : Dans leur ensemble ? La manière dont vous posez la question reflète déjà la manière dont je vais répondre. Non, ce ne sera pas le cas. La raison pour laquelle je dis cela est qu'auparavant, le Congrès U.S via la commission Rockefeller avait enquêté sur la CIA. Les Rockefeller qui enquêtent sur la CIA ! ? ! (Rires). Bien entendu, le comité d'enquête a révélé des abus. Ils devaient montrer qu'il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond mais le but de l'opération a consisté à montrer que Rockefeller était un type bien. " Oh ! Regarde, c'est un croisé qui essaie de dénoncer les méchants ". Chaque fois, ils ont en réalité un autre programme, caché. S'ils doivent faire quelque chose contre eux-mêmes, ils utiliseront cela comme une occasion de travailler sur un autre programme. S'ils révèlent le rôle joué par A, B ou C dans le contrôle mental, ils le feront sans doute de telle manière qu'ils détourneront l'attention des gens de leurs toutes dernières technologies vers un modèle plus ancien qu'ils n'emploient plus, quelque chose comme cela. Ils vont alors travailler sur un futur programme alors que les jeux sont déjà faits. Ce qui nous rendra en fin de compte un mauvais service !

    W.M : Comment croyez-vous que l'information sur le " Mind Control " a pu être tenue secrète pendant si longtemps ?

    F.S : Comme nous l'avons déjà mentionné plus tôt, les médias sont contrôlés. Dans un certain nombre de mes publications, je suis rentré dans les détails et j'ai montré qui étaient au contrôle des média et en quoi ces gens sont des membres des Illuminati où en quoi ils participent aux activités de façade des Illuminati. Sur base de documents, j'ai montré comment les Rockefeller et les Rothschild ainsi que William Randolph Hearst –tous des chevilles ouvrières Illuminati- contrôlent les média. Je crois qu'il serait bien de livrer ici quelques anecdotes. Je visitais un jour un pasteur chrétien. Il me demanda ce que j'avais fait depuis que je travaillais plein temps dans la révélation des informations sur le " Mind Control ", que j'aidais les victimes et que j'exposais au grand public le programme du Nouvel Ordre Mondial. J'ai été honnête avec lui. Je lui ai dit tout ce que je savais, je lui ai raconté ce que je faisais et j'ai mentionné en passant, des choses sur le contrôle des média. Alors là, les amis, ce type a grimpé au plafond. Il est devenu dingue parce que juste avant de devenir pasteur, il était reporter pour ABC. Il m'a dit : " Il n'y a pas de contrôle sur les médias ! J'étais libre d'écrire ce que je voulais sur tous les sujets que je voulais ". J'ai répondu : " Woah ! Calme-toi. Laisse-moi te poser quelques questions : lorsque tu as été engagé, ton supérieur t'a engagé et t'a gardé parce qu'il aimait la manière dont tu écrivais et dont tu t'exprimais... tout comme son supérieur appréciait sa façon de pensée et d'écrire... et ainsi de suite, tout au long de la hiérarchie. Si quelqu'un avait écrit ou pensé d'une autre manière qui n'était pas appréciée et approuvée, il aurait eu des problèmes, ne crois-tu pas ? ". Et il a répondu : " Oui ". J'ai alors ajouté : " Et bien, c'est cela...Lorsque je travaille avec des gens qui sont sous " Mind Control ", ils ne peuvent pas s'apercevoir qu'ils sont sous programmation. Aussi longtemps qu'ils font exactement ce que le programme leur demande de faire, ils ne savent pas qu'ils sont programmés. Le seul moment où ils savent qu'il y a une programmation, c'est lorsqu'ils s'en écartent ou qu'ils se rebellent. Si vous courez avec le vent dans le dos ou si vous êtes dans le courant et que vous nagez avec lui, vous ne noterez pas la présence du courant. Mais si vous avez le malheur de nager à contre courant, vous vous rendrez compte de la puissance de ce courant. Alors, si en tant que reporter, vous vous écartez des attentes qui pèsent sur vous, vous allez prendre une dérouillée et vous réaliserez qu'il y a un paquet de forces de grande puissance qui vont se mettre en travers de votre chemin ". Il m'a alors répondu : " Vous avez raison, je vois votre point de vue ". C'est mon point de vue. Les gens ne se rendent pas compte du contrôle jusqu'au moment où vous commencez à vous cabrer contre ce contrôle, alors vous percevrez à quel point le contrôle peut peser sur la société.

    W.M : Il semble que le contrôle dans les rédactions se situe à un niveau de non dit et que le plus souvent, pour un bon nombre de reporters, il y a en fait un mobile économique, une pression économique. Les sujets qui sont couverts par les rédacteurs en chef sont acceptés, les sujets que ces chefs de rubrique n'aiment pas ne sont pas acceptés et les journalistes ne sont pas payés pour ces sujets. Ils en viennent très rapidement à apprécier ce que leurs chefs acceptent et impriment.

    F.Z : Exactement !

    W.M : Je voudrais parler du contrôle mental que les Illuminati ont utilisé et des techniques qui en découlent. Quelle est votre compréhension des formes de contrôle mental qu'ils ont utilisées ?

    F.S : L'expression que j'aime utiliser est le " contrôle mental total ", -Total Mind Control- parce qu'il s'agit d'un contrôle de la personne dans sa globalité, le corps, l'âme et l'esprit. Et la personne de la rue n'a jamais pu imaginer que quelque chose d'aussi global, d'aussi enveloppant, d'aussi horrible et d'aussi puissant pourrait exister. Le genre de contrôle de l'esprit dont font usage les Illuminati – je crois que les gens pensent " Oh ! Le mind control, c'est la télévision, les messages subliminaux ". Non. Je parle de choses qui sont 1000 fois, 10.000 fois plus puissantes. Ce contrôle mental est totalement indétectable et manipule la personne dans sa totalité. Ce contrôle emploie toutes les techniques possibles à l'encontre d'un individu et qui sont regroupées en une structure, un assemblage très sophistiqué. Il est important de savoir que bon nombre de personnes n'ont rien exagéré et qu'il ne s'agit pas d'une technique mais bien d'un groupe de techniques. Ce qui rend le contrôle total du comportement des Illuminati si puissant, c'est qu'il s'agit d'un assemblage de techniques sophistiquées incorporant toutes les techniques connues sur le contrôle. Toutes ces méthodes ont été soigneusement croisées et assemblées. Lorsque vous écoutez quelqu'un faisant partie d'une agence de renseignement, il vous dira occasionnellement des choses comparables à ceci : " nous avons essayé telle et telle technique mais elles ne marchent que dans 70% des cas et combinées avec une autre technique, cela marchera dans 60% des cas, avec cette autre technique, dans 50% des Cas etc. ". Vous avez en fait une centaine de techniques qui peuvent être mises ensemble, ce qui donne un assemblage de techniques qui se focalisent totalement sur la personne et la soumet entièrement au contrôle.

    W.M : Pouvez-vous nous parler de ces techniques une à une et comment elles sont employées dans un assemblage de techniques ?

    F.S : Quand j'ai commencé à expliquer aux gens ce qu'il se passait, j'avais en réalité des tonnes de dossiers. J'avais près de 150 dossiers sur différentes techniques. Je me suis alors dit : " bon, je ne peux pas parler des 150 techniques, cela va saturer les gens, les submerger ! ". Puis, j'ai réalisé que toutes ces techniques pouvaient être subdivisées et regroupées en 12 sciences. L'une de ces sciences est la science basée sur le trauma et la torture. Une autre se fonde sur l'usage des drogues pour contrôler une personne, une autre encore sur la capacité à utiliser des états mentaux comme l'hypnose, la dissociation, l'état de transe. Il y a aussi l'art de tromper les gens, de leurrer les victimes elles-mêmes. Il y a toute une série de techniques d'emploi de la fiction, de leurres, de fausses identités de façade pour tromper. Il existe une science qui revient à employer des éléments spirituels pour contrôler une personne. Il s'agit en réalité de l'une des principales méthodes de contrôle d'un individu si pas la plus importante.

    Aujourd'hui, il n'est ni populaire ni politiquement correct d'admettre au niveau scientifique que le genre humain possède une contrepartie spirituelle alors que les êtres humains ont un côté spirituel et que les Illuminati savent très bien comment contrôler spirituellement quelqu'un. Leur compréhension de ce fait m'a toujours stupéfié. Ils ont toujours laissé les gens dans l'ignorance. Même les Chrétiens et leurs prêtres ont maintenu les gens dans cette même ignorance sur la façon de se développer spirituellement et ils ont préféré leur donner à consommer les miettes du gâteau en cette matière.

    W.M : Comment pensez-vous qu'ils ont développé cette connaissance ?

    F.S : Il faut remonter en grande partie aux Temples du Sommeil des Égyptiens. Nous devons remonter à la prêtrise égyptienne et aux religions des Mystères. Ils avaient déjà appris à cette époque comment utiliser des chocs électriques. Ils utilisaient des anguilles électriques et des poissons torpilles et d'autres choses du genre pour électrocuter les gens. Ils avaient déjà commencé à comprendre comment utiliser des drogues et des plantes pour créer des états altérés de conscience pour contrôler les gens. Ce sont des connaissances secrètes qui sont jalousement gardées par les familles Illuminati et leur prêtrise de la religion des Mystères. Au cours des siècles, ils ont poursuivi le développement de ces connaissances. Un autre exemple de ces mystères jalousement gardés réside dans leur capacité à effectuer des manipulations du crâne, des manipulations " crâniales ". Au cours du Moyen Âge et même des siècles auparavant, les familles oligarchiques qui contrôlaient les gens du peuple avaient des spécialistes qui torturaient pour le compte des rois. Ils gardaient leurs secrets de torture pour eux-mêmes et se les passaient entre eux. L'une des techniques qu'ils avaient développées était leur capacité à manipuler le crâne. Vous devez faire très attention lorsque vous commencez à toucher aux os du crâne. Nombre de personnes ne réalisent pas que le crâne humain n'est pas un os solide mais qu'il existe en fait des sutures entre les différentes parties osseuses qui composent le crâne. Vous pouvez alors faire des manipulations très subtiles et faire bouger les os du crâne. En fait, il existe aujourd'hui une technique appelée " l'ostéopathie crâniale ". Ces ostéopathes sont très habiles dans l'utilisation de leurs doigts. Ils ont développé leur art dans le cadre de familles adeptes de ce genre de manipulations osseuses et qui ont, elles aussi, appris ces techniques secrètes et occultes de manipulation.

    W.M : A propos de ces " manipulations crâniales " : quels en sont les effets en termes de " Mind Control "?

    F.Z : Depuis des siècles, la "manipulation crâniale" est demeurée une technique secrète au sein des lignées sanguines occultes. Ces techniques peuvent être utilisées de façon bénéfique pour guérir. Elles peuvent être employées pour changer l'apparence d'un visage ou encore dans des buts maléfiques, pour torturer quelqu'un ou contrôler son esprit. En manipulant le crâne, vous pouvez en fait changer la façon dont une personne pense de manière à rendre sa personnalité plus apte à se dissocier, plus obéissante également ou encore pour développer le processus de pensée de quelqu'un de différentes façons.

    W.M : Pouvez-vous expliquer comment ils commenceraient à utiliser ces techniques et à quel âge une personne pourrait en être victime ?

    F.S : Lorsqu'un enfant est conçu, il faut comprendre que sa naissance a été planifiée dès le départ. Quelqu'un qui est un Illuminati concevra un enfant au cours d'un rituel occulte avec une femme. Cela peut aller jusqu'à la dissimulation des lignées héréditaires, d'où vient un enfant etc. ? Expliquons les choses ainsi : les enfants soit disant nés d'une mère ne sont pas tous la progéniture biologique de cette mère. Il y a déjà beaucoup d'échanges de nouveau-nés dans les hôpitaux. La naissance de l'enfant a été planifiée. Alors que l'enfant n'est encore qu'un fœtus, ils mettent déjà en route certaines choses pour tester la capacité mentale du fœtus à se dissocier et le traumatise déjà pour qu'il devienne plus " dissociatif ".

    W.M : Comment font-ils ?

    F.S : Un fœtus n'aime pas être bousculé et comprimé. Il n'aime pas les substances qui ont un mauvais goût. Si une mère mange beaucoup de sucre, ils ont découvert en observant le fœtus que ces enfants non encore nés aiment le goût du sucre lorsqu'il se diffuse dans les substances que sa mère lui transmet. Il y a moyen de faire des choses avec cela, de combiner des tas de manipulations pour faire des choses horribles. Prenez par exemple des bruits forts : le père qui hurle sur la mère, qui la malmène, la jette dans tous les sens, la met en colère. Puis prenez de la musique très forte comme le rock, des hurlements, quelque chose de ce genre. Vous pouvez aussi donner à la mère quelque chose qui a un très mauvais goût et qui aura aussi un très mauvais goût pour le fœtus. Tout cela peut le submerger et développer sa capacité à se dissocier.

    W.M : A votre connaissance, est-ce que l'on a utilisé l'électricité ?

    F.S : Pas tellement dans le traumatisme du fœtus ! Ils l'utilisent une fois que l'enfant est né. Ils provoquent parfois des naissances prématurées. Cela peut se passer de différentes manières mais une des méthodes qu'ils aiment utiliser a pour effet d'obtenir une naissance prématurée. Cette naissance prématurée constitue déjà un premier traumatisme naturel pour l'enfant. Il y a toute une série de traumas naturels qui accompagnent les naissances prématurées. La peau de l'enfant est très sensible à cette période de sa vie. On installe alors des cathéters dans son postérieur etc. Ils veulent que le traumatisme débute le plus tôt possible parce qu'ils veulent quelqu'un qui puisse entrer en transe ou se dissocier rapidement face à la douleur. Vous êtes familiers des fakirs indiens ; ces hommes saints qui peuvent marcher sur des braises, se transpercer avec des aiguilles ou dormir sur des lits pleins de clous ? Comment font-ils ? C'est parce qu'ils sont capables de se dissocier, de rentrer dans des états de conscience altérée. Les Illuminati veulent créer des individus capables de se dissocier très rapidement parce que cela fait partie des exigences préalables pour obtenir des personnalités multiples.

    W.M : Et c'est donc là le but des traumatismes, la création d'états de dissociation ?

    F.S : C'est l'un des buts.

    W.M : Quelle est l'importance de la dissociation dans le contrôle total de l'esprit ?

    F.S : C'est très important. Ces derniers temps, vous entendrez beaucoup parler de contôle mental électronique. C'est fait à propos pour détourner l'attention des gens du sujet le plus important, celui du syndrome de personnalités multiple (MPD : Mutiple Personnality Disorder, Dissociative Identity Disorder ou DID). La capacité de créer des personnalités multiples qui seront programmées est une chose très importante. C'est la raison pour laquelle ils sont capables de rester dans le secret et de faire tant de dissimulations autour de cette affaire. Le contrôle de l'esprit par des moyens électroniques – émettre des idées, des schémas mentaux dans l'esprit de quelqu'un à distance n'est pas une si grande menace que cela. J'ai travaillé avec un certain nombre de victimes du Mind Control électronique et la majorité d'entre elles, si pas toutes, étaient capables de reconnaître le fait que quelque chose était émis dans leur tête qui leur était étranger. Mais lorsque vous êtes dans un état de dissociation et que vous avez des phases d'amnésie entre vous-même et d'autres parties de votre esprit, vous ne savez quelle partie de vous-même est le véritable siège de votre identité et de quoi il est question en fin de compte. Par exemple, j'avais un pasteur chrétien qui passait un certain temps à tenter de se déprogrammer. Il était venu me rendre visite pour travailler sur sa programmation. Vous avez donc ce pasteur chrétien qui, horreur des horreurs, avait découvert qu'il possédait une partie dissociée de son esprit qui avait fonctionné parmi les Illuminati ainsi que ces autres parties de son esprit qui étaient sataniques. Mettez-vous à sa place et imaginez être un homme de Dieu qui découvre alors que certaines parties de lui-même ont participé à des sacrifices humains... (rires). C'est la raison pour laquelle cette capacité à la dissociation en des personnalités multiples est une réalité si dangereuse.

    W.M : Avant que nous passions en revue les choses qu'ils utilisent, nous pourrions peut-être juste revenir un peu en arrière et parler de la façon dont une personne est conditionnée pour être un esclave sous contrôle total et principalement, au moment de la naissance de l'enfant. Que se passe-t-il en terme de conditionnement ?

    F.S : Le programmeur aime dire : " L'enfant est comme un morceau d'argile ". Ils se perçoivent eux-mêmes comme un potier sur son tour. Ils sont très habiles pour savoir comment prendre un enfant et travailler avec son esprit pour en faire ce qu'ils veulent. Nous pourrions en parler toute la journée. Une des choses que nous n'avons pas encore évoquée est leur capacité d'entrer, de s'identifier, de faire marche arrière et de sortir de l'univers Illuminati en une seconde. Ils utilisent l'électroencéphalogramme (EEG) comme outil de contrôle....Vous avez des chercheurs comme Hans Eisneck qui est né en Allemagne ainsi que d'autres scientifiques qui ont étudié nos potentiels moyens en matières d'ondes cérébrales, ce qui fait qu'ils peuvent utiliser et surveiller ces ondes pour voir quelle genre de pensée notre cerveau est capable de concevoir. Vous pouvez utiliser l'EEG pour déterminer la personnalité et le quotient intellectuel. Ils ont relié leur capacité à étudier le cerveau humain à l'aide des EEG avec le test P.A.S de John Gittinger. Quand un enfant naît, ils commencent à tester son cerveau pour voir quel sera son genre de personnalité, quel type de pensée il sera capable d'émettre, quel genre de carrière professionnelle pourra être planifiée pour lui. Donc ils utilisent le penchant naturel de l'esprit, ses capacités naturelles et ils travaillent là-dessus. De la même manière, quand ils vont traumatiser son esprit pour qu'il éclate en morceaux et se dissocie, ils travaillent avec la créativité de l'enfant et sur ce que pensent les parties dissociées de l'esprit de l'enfant.

    (........)

    W.M : Une fois qu'ils contrôlent quelqu'un, quels genres de choses vont-ils devoir faire pour le compte des Illuminati ?

    F.S : La réponse à une telle question n'a pas été vraiment mise en évidence par qui que ce soit, peut-être parce qu'ils n'en ont simplement pas conscience. Le contôle mental ne revient pas juste à créer quelqu'un qui sera un esclave sexuel. Il consiste plutôt à infiltrer et à contrôler la société derrière la scène, à partir d'un bureau. Il faut comprendre cela si l'on veut contrôler quelque chose comme l'establishment médical : vous devez avoir des gens dans des positions clés parce que le maillon le plus faible de la chaîne va lâcher. Vous ne pouvez vous permettre d'avoir des maillons faibles. Prenons un autre exemple de groupes de gens sous contrôle qu'ils ont créés pour la société moderne : les " chasseurs ", les stalkers. Dans mon dernier livre, " Deeper Insights the Illuminati Formula ", je détaille la manière dont ils créent ces " chasseurs " et la raison pour laquelle ils les créent.

    Disons que vous essayez de contrôler la médecine parce que le système de l'establishment médical leur rapporte beaucoup d'argent. L'establishment médical est très puissant, donc vous devez contrôler un très large spectre d'éléments comme les hôpitaux, quels types de soins vont être mis à disposition, la formation que recevront ces médecins. Ils ont créé alors des forces de frappe secrètes comme le CCHI et le NCHF (équivalents US des ordres des médecins) qui vont garder les gens sous contrôle. Tout ce système requiert l'emploi d'esclaves sous contrôle qui seront disséminés dans tout le système. Si vous avez un maillon faible, par exemple, si vous avez une personne qui pratique la médecine alternative et que vous ne contrôlez pas le système judiciaire, vous n'allez pas être capable de le poursuivre devant les tribunaux. Exemple : un médecin homéopathe contre lequel vous ne pourriez rien faire parce que vous ne contrôlez pas le système judiciaire. Vous devez donc avoir la main sur ce vaste appareil secret. Si l'on ne comprend pas la nature du contrôle mental, on ne peut pas comprendre comment il est possible de disposer d'un tel type de contrôle.


    W.M : Afin de comprendre comment ils sont capables de contrôler ces gens qu'ils ont mis à des postes clés dans la société, nous devons plus amplement parler des techniques du contrôle de l'esprit. Peut-être pourrions-nous en parler maintenant, et nous demander comment ils peuvent contrôler ces gens efficacement ? Par exemple, le trauma.

    F.S : Le trauma pourrait être utilisé pour un large éventail de raisons mais à un niveau élémentaire, vous traumatisez quelqu'un au point où il va presque en mourir. Pour être plus spécifique et précis, ils tuent vraiment ces personnes mais ils savent exactement de combien de secondes ils disposent pour les envoyer dans la mort et les ramener ensuite à la vie. Ils manipulent les expériences " proches de la mort " (near death experiences) et ils en ont fait une science. C'est la raison principale pour laquelle il y a eu ces essais dans les principaux camps de concentration menés par Mengele et où les gens étaient torturés. Mengele appartenait à une lignée sanguine Illuminati et effectuait des recherches Illuminati dans des buts de contrôle de l'esprit. Il a mené de nombreuses recherches sur les jumeaux. Ils ont alors découvert quel niveau exactement de trauma vous pouvez infliger à différentes personnes avant de les tuer. Le trauma a pour effet de placer le cerveau en mode de survie. Maintenant, il faut que j'explique que la conception populaire selon laquelle le cerveau est une chose monolithique est une vraie manipulation. Ce fait a été gardé très secret. Le cerveau humain n'est pas une chose d'un bloc mais il y a en réalité 7 cerveaux en un. Le premier cerveau de l'âme humaine –le médullaire- est appelé " cerveau reptilien " parce qu'il " pense " comme un reptile le ferait. Si vous traumatisez constamment une personne, vous le maintenez dans un mode de pensée reptilienne ou basée sur la survie. Le mode de pensée fondée sur la survie présente certaines caractéristiques. A un niveau très élémentaire, le trauma peut être employé pour maintenir quelqu'un dans un mode de pensée fondée sur la survie. Le trauma génère également de la peur et il y a toute une série de choses qui surviennent sur un plan spirituel quand on est englué dans la peur. Si vous pensez en termes de chantage ou de contrainte, un auditeur peut se souvenir de l'époque où il était enfant et que quelqu'un lui attrapait le bras, le tordait et disait " Répète : Merci mon Oncle " et bien entendu, vous aviez mal au bras et vous vous soumettiez. C'est un type de " Mind Control " très simple. Le trauma et la torture peuvent être utilisés de façon très élémentaire : si vous n'obéissez pas, cela va vous faire très mal. Les gens qui sont esclaves sont soumis à des électrochocs sur les parties génitales. C'est extrêmement douloureux. C'est une technique très commode pour soumettre quelqu'un. Bien entendu, il y a des techniques de trauma qui sont employées pour éclater l'esprit de quelqu'un, le morceler en milliers de pièces et créer le syndrome de personnalité multiple. C'est donc l'une des techniques.

    W.M : Pour rester dans le sujet du trauma, quelle importance cela a-t-il de poursuivre le trauma afin de maintenir intact le conditionnement et l'état de dissociation ?

    F.S : Ils veulent maintenir un haut niveau de transe et de comportement dissociatif auprès de la victime et pour ce faire, ils continuent à la traumatiser. Comme je l'ai mis en évidence plus tôt, il ne s'agit pas simplement de maintenir un haut niveau de dissociation. Vous tentez également de conserver la personne dans un mode de pensé reptilienne et fondamentale de survie. Comment ? En faisant en sorte qu'un état de peur continuel contrôle sa vie de façon à ce qu'elle ne se relâche jamais. Ils entraînent secrètement les parents des enfants, parents qui seront programmés pour savoir comment abuser de leurs enfants afin de maintenir chez ces derniers un état de dissociation mental. Et pas seulement cela ! Si leurs enfants vont dans des institutions religieuses, par exemple l'église épiscopalienne ou catholique, leurs prêtres, leurs pasteurs et prédicateurs ont également été formés pour abuser des enfants. Un si grand nombre de prêtres abusent des enfants. Des procès se sont tenus contre ces églises. Des gens se sont dits que ces procès allaient provoquer la faillite financière de ces églises. Il faut en déduire alors que la plus grande partie de toute cette affaire se déroule dans le seul but du " Mind Control ".

    W.M: Ces prêtres et membres du clergé ont-ils subis des pressions pour participer à ces actes ou bien, font-ils parties de ces familles Illuminati ? Quel est leur rôle ?

    F.S : Il y a nombre de raisons différentes pour lesquelles quelqu'un est un pédophile. L'un des problèmes au sein de l'église catholique est qu'il n'y a pas d'exutoires adéquats et normaux pour les activités sexuelles des prêtres et des nonnes. Alors, on leur offre ces échappatoires subversives pour libérer leur sexualité. Certains d'entre eux sont en réalité des " satanistes " occultes. L'enfant fait partie de la récompense qu'ils reçoivent de la part d'une congrégation, d'un groupe secret. Il y a différentes raisons au pourquoi de tout cela : certains participent à ces activités parce que la plupart des autres le font et que tout cela est permis jusqu'à ce que des personnes ne soient pas d'accord et affirment qu'ils ne tolèreront pas une telle situation. J'ai ainsi pu évoquer un certain nombre de cas où des gens étaient en désaccord avec ces pratiques. Ils ont affirmé : " nous n'allons pas tolérer plus longtemps ces abus contre nos enfants par le clergé " et en fait, la hiérarchie avait simplement pénalisé cette personne en donnant une promotion aux abuseurs et en les envoyant dans d'autres parties du pays. Pourquoi ont-ils agi de la sorte ? Dieu sait pourquoi telle personne devient un abuseur.

    W.M : Pouvez-vous expliquer comment la dissociation a été employée en terme de programmation et de structure de cette programmation ?

    F.S : La victime du Mind Control voit son âme se morceler en de nombreuses personnalités, en fait bien plus de personnalités que ce que la communauté thérapeutique pense en général. Cisco que j'ai tirée des griffes des Illuminati possède une programmation standard sous de nombreux aspects même si elle présente en réalité une structure unique au cœur de son système de personnalités. Elle a une grille standard de personnalités alternatives ou " alter " construite sur un schéma de 13 13 13 alter différents. Chacune de ces personnalités a reçu une histoire séparée. Chaque personnalité a ses propres préférences et dégoûts. Leur action sur la personnalité a consisté à changer ce qui était une personne en une véritable " ville " de personnes. La seule manière pour que l'esprit d'un esclave puisse fonctionner est que la victime puisse se relier à son Maître pour qu'il lui donne sa stabilité. Imaginez que votre âme est une vaste série de personnes en compétition, chacune avec ses propres idées, ses propres inclinations et dégoûts. La seule manière de ramener un certain ordre dans le chaos serait d'avoir une entité contrôleuse qui met de l'ordre dans ce chaos. Certains des esclaves ont atteint un point où ils deviennent conscients qu'ils sont multiples. Aux niveaux les plus profonds, ils réalisent qu'ils ont besoin de " Mind Control " pour leurs esprits (leurs alter) afin de ne pas tomber dans la folie totale. Il y a une autre façon de considérer cela : les Illuminati génèrent une folie contrôlée pour ces victimes du " Mind Control " afin qu'elle puisse endurer le trauma horrible qu'il leur est infligé. Il y a donc les parties de l'esprit qui ont été frappées par ce trauma. Certaines de ces parties de l'âme subissent les " saloperies " qui leur sont infligées et l'âme sélectionne ces déchets et les isole. C'est une folie contrôlée même si je déteste employer le mot " folie ". Si les murs de dissociation venaient à se briser, alors les autres parties de l'esprit devraient affronter en une fois toutes ces saloperies.

    WM : Pourquoi pensez-vous qu'ils ont besoin de mettre en place un si grand nombre d'identités ?

    F.S : Si vous voulez investir du temps pour créer un robot, vous allez y incorporer autant de potentiels et de capacités possibles. Vous voudrez tout compartimenter afin que cela reste secret. Une des raisons pour lesquelles les agences de renseignement fonctionnent si bien –par exemple la CIA- est qu'il compartimente tout. Vous avez seulement la " connaissance " des choses sur une base régionale. Ils font la même chose avec l'esprit de ces gens. Un esclave peut fonctionner sur différents niveaux. Un esclave possède une personnalité de façade –ils créent la meilleure façade possible- et ensuite, ils peuvent employer cette personne pour le trafic de drogue, le blanchiment d'argent, le transport de messages, la participation à des rituels sataniques, la production de films porno, l'assassinat de quelqu'un, l'espionnage. Ensuite, vous avez aussi des jobs internes. Pour revenir à ce que je disais plus tôt, souvenez-vous comment l'esprit a été morcelé en de nombreuses parties dissociées et qu'en fait, une ville entière de personnes a pu être fabriquée à l'aide de ces parties. Pour que cette " ville " de personnalités puissent fonctionner, vous devez avoir différentes tâches, différents jobs. Certaines des personnalités les plus anciennes prendront soin des personnalités internes les plus jeunes, les " bébés " de personnalités dans l'esprit de la personne. Ensuite, vous avez des fonctions, des rôles comme par exemple le rôle des " gardiens de porte ". Il s'agit une hiérarchie d'alter qui contrôlent et gardent les autres alter, une hiérarchie de personnalités. C'est une véritable science en elle-même, notamment comment structurer entre elles les parties dissociées d'un esprit.

    WM : Vous avez parlé d'une structure, d'une grille de 13 13 13. Est-ce qu'il y a d'autres structures dont vous êtes au courant ?

    FS : Il existe de nombreuses structures différentes. Tout dépend des lubies et fantasmes du programmeur lorsqu'il façonne l'esprit de la victime. Il peut assembler cet esprit comme il le désire. Il peut le former et l'utiliser comme une sphère. Ils créent aussi des systèmes à l'intérieur de systèmes. Un système commun à l'intérieur d'un autre système se réfère à l'arbre de vie de la cabale.

    W.M : Est-ce que vous voyez des similarités chez les survivants avec lesquels vous avez travaillé en termes de structures ?

    F.S : Oh oui, c'est une des choses importantes ! Vous pouvez avoir un thérapeute dans un Etat et il ne saura absolument rien du MPD ou DID. Il commence à travailler avec la victime, appelle un autre thérapeute à l'aide et prend des notes. La victime dira : " Je rejette ces images, j'ignore ce qu'elles veulent dire " ou encore : . " Je suis fasciné par Star Trek (ou par Mickey Mouse ou par le Magicien D'Oz) ". Le thérapeute va appeler un collègue pour lui demander quoi faire avec ces lubies. Si cet autre thérapeute a une certaine expérience, il peut dire : " j'ai quelqu'un qui est justement comme cela ". Dans tout le pays, il y a des thérapeutes qui, comme moi, travaillent avec ces gens qui fonctionnent tous sur cette même structure encore et encore, toujours ces mêmes structures. Comme je le disais : travailler avec des gens qui étaient dans les Illuminati, travailler avec des gens qui ont eux-mêmes conçu les programmes, m'a vraiment fortement aidé à accroître ma courbe de savoir en termes de structures construites. Une autre structure commune que vous trouverez chez des victimes s'avère reposer sur un grand nombre d'images miroirs. C'est en réalité plus une " technique " qu'une structure.

    WM : Qu'est ce que vous voulez dire par-là ? Le miroir est le reflet d'un alter ?

    F.S : Le " reflet miroir " de nombre de choses. Il s'agit d'une partie d'une technique de manipulation et de tromperie.

    WM : Quel est but d'utilisation de ce miroir ? Par exemple, si un thérapeute arrive à entrer en contact avec une personnalité " alter ", il peut s'agir seulement d'un miroir de cet alter et non de la personnalité en elle-même… ?

    FZ : Nombre de thérapeutes pensent qu'ils ont affaire à une personnalité particulière mais ils se trouvent face à une image miroir. Ils programment et créent des systèmes de telle façon que si quelqu'un commence à travailler avec cet alter, il y aura tous ces mécanismes de défense qui seront déclenchés. L'un de ces mécanismes de défense consiste à avoir un alter sous la forme d'une image miroir qui prend la place de l'alter avec lequel les thérapeutes pensent travailler. Donc, les thérapeutes pensent qu'ils ont fait quelque chose de concret mais en fait, les programmeurs ont juste joué des jeux. Au sein de la programmation en elle-même, il y a donc les images miroirs des choses pour égarer l'esprit. Lorsqu'une personnalité particulière essaie de travailler sur la programmation de son esprit, l'esprit est dans un tel état de confusion sur ce qu'il est dans sa structure interne qu'il n'arrive plus à imaginer ce qu'est son propre esprit, ce qu'il est vraiment. Le meilleur " manager " est quelqu'un qui ne va passer beaucoup de temps à donner des instructions à une personne. Si vous êtes un maître d'esclaves, vous devez constamment dire ce que l'esclave doit faire. Vous devez constamment le corriger et être certain qu'il fait son travail au point que vous devenez l'esclave de l'esclave. Ce que vous voulez faire est de créer un robot humain qui va s'auto diriger et s'auto corriger. Donc, ils vont créer une hiérarchie d'alter à l'intérieur de la personne. L'une des manières d'y parvenir est de créer des personnalités alternatives à l'intérieur de l'esprit afin que ces personnalités alternatives en arrivent à croire qu'elles sont le programmeur lui-même.

    Par exemple, Ewen Cameron était un programmeur : sa victime pouvait avoir des personnalités internes qui penseraient qu'elles sont elles-mêmes Ewen Cameron. Par conséquent, les victimes vont prendre en charge et perpétrer des abus contres leurs autres propres personnalités comme ils percevraient qu'Ewen Cameron le ferait. C'est l'une des utilisations des miroirs. Une autre fonction des miroirs est que si vous réunissez ensembles deux esclaves, par exemple, vous allez combiner vous et moi. J'aurais des personnalités créées en moi qui penseraient qu'elle sont vous et vous auriez des personnalités créées en vous qui penseraient qu'elles sont moi. Cela va accroître le processus de liaison entre nous.

    WM : D'une façon générale, avec les gens qui ont ce genre de " Mind Control ", de combien de personnalités parle-t-on ?

    F.S: De beaucoup ! Cisco avait 30.000 alter standards et en plus, il y avait un grand nombre de fragments dissociés. Cela n'était pas anormal. Une petite partie de la communauté thérapeutique qui essaie de traiter le syndrome DID travaille en général avec les quelques personnalités de façade. Certains livres ont été rédigés par des gens victimes du DID avec lesquels les thérapeutes ont travaillé en traitant seulement 5 à 6 personnalités de façade. Les Illuminati ont fait marche arrière et leur ont permis d'intégrer certaines personnalités de façade. Le thérapeute a alors signifié à la victime : "vous êtes maintenant intégré, guéri, vous avez tout intégré, tout va bien". Ils terminent la thérapie et tout le monde est content. Les victimes pensent alors qu'elles sont libérées du syndrome MPD / DID. Le thérapeute a gagné pas mal d'argent et est devenu célèbre avec les quelques livres qu'il a écrit. Les Illuminati sont contents parce qu'il s'agissait juste des personnalités de façade qui avaient été traitées et stabilisées. Le système des alter est bien plus complexe que ce que les gens pensent.

    W.M: Dans votre propre travail, combien de succès avez-vous rencontrés en travaillant sur les victimes du Mind Control?

    F.S: Le problème que le " Mind Control " représente est écrasant. Il y a d'innombrables difficultés thérapeutiques et donc, il n'y a pas de fin à ces différents problèmes sur lesquels on travaille. Cisco et moi-même, nous avons donné librement notre temps pour aider autant de victimes possibles de toutes les manières possibles. Le degré de succès thérapeutique dépend d'un certain nombre de facteurs. Premièrement, tout dépend de la situation dans laquelle la victime s'est elle-même mise. Ces victimes doivent accepter de se laisser extraire de leur vie quotidienne pour se rendre dans un endroit sécurisé. Les thérapeutes vont devoir alors en faire énormément ; bien plus en fait qu'ils ne le pensent. Ils vont devoir travailler sur plus de problèmes thérapeutiques parce que l'esprit de personnes victimes de " Mind Control " ne baisse pas la garde tant qu'il ne se sent pas en sécurité. Cela nous pousse à comprendre comment l'esprit reptilien et le mode de pensée basé sur la survie peut se surimposer sur les autres régions de l'esprit. Quand vous commencez à avoir peur de perdre la vie, une peur à presque en mourir, vos instincts de survie prennent le dessus sur les autres parties de votre cerveau. Si vous avez été traumatisé votre vie entière, votre mode de pensée fondé sur la survie sera votre forme de pensée primaire. Il ne faudra pas attendre longtemps avant que vous vous retrouviez plongé dans la peur basée sur la pensée de survie. Donc, le premier critère pour faire un bon travail couronné de succès avec une victime du contrôle de l'esprit consiste à trouver d'abord un endroit sécurisé. Vous pouvez dire que 99,9% des victimes de " Mind Control " n'ont jamais obtenu un tel endroit. Les thérapeutes font donc en sorte que les victimes ou les survivants se retrouvent dans des circonstances sécurisées. Quand je dis " sécurisé ", je veux dire sûr 24h sur 24. Cisco et moi avons été seulement capables de travailler avec des victimes à un degré que la situation nous permettait d'atteindre. Il n'y a jamais de fin au travail que nous pouvons entreprendre si un bon environnement se présente de lui-même. C'est la raison pour laquelle j'espère pouvoir créer un centre de déprogrammation. Il y avait un homme à la CIA qui était totalement horrifié de ce que les agences de renseignement étaient capables d'infliger aux gens. J'ai un ami que cet homme de la CIA connaît et qui travaille également dans un établissement de thérapies pour les victimes de Mind Control. Cet agent de la CIA a écrit dans son testament qu'il faudrait donner des millions de dollars à mon ami et mes " clients " afin de faire un travail de thérapie sur les victimes du Mind Control. En retour, mon ami me donnerait deux millions de dollars pour que je démarre ce centre de déprogrammation. Les dernières volontés testamentaires de cet homme se trouvaient au moment de son décès dans le Oklahoma Federal Building (ntr : l'immeuble du FBI victime de l'attentat de T.Mc Veigh). La seule et dernière copie de ce testament à notre connaissance se trouvait là. De ce fait, j'étais très en colère lorsque le building a explosé parce que cela a court-circuité nos plans pour construire deux centres de déprogrammation. Le fait de ne pas pouvoir construire un endroit sécurisé avec du personnel compétent nous rend le travail extrêmement difficile et on ne sait pas vraiment en faire plus.

    Même lorsque j'ai accompli une thérapie positive avec une victime, tout ce que l'on peut faire est de saisir la personne physiquement et de la reprogrammer. C'est ce qui s'est passé pour moi ces dernières années à savoir de simplement pouvoir aider les victimes. A ce point de l'affaire, je constate que rien n'a pu vraiment être accompli dans la communication avec le grand public et la communauté thérapeutique afin de déjouer le Mind Control.

    W.M: A votre connaissance, Fritz, quels groupements sont impliqués dans l'utilisation d'esclave sous Mind Control ?

    F.S: Communément, les esclaves sous Mind Control sont employés par les organisations du renseignement, des groupes occultes, des groupes militaires et de petits groupes religieux. De nombreux criminels sont liés par des réseaux à ces groupes. Par ailleurs, l'appellation qu'ils emploient pour se désigner eux-mêmes est "le Réseau" (The Network). Si nous voulons être plus précis sur ces groupes, je peux vous donner les catégories générales au sens large. Au sein des forces militaires US, nous avons par exemple les Delta Forces, le premier bataillon terrestre (First Earth Battalion) qui sont en fait des unités sous " Mind Control ". Ensuite, vous avez les esclaves du contrôle mental qui sont disséminés dans toutes les branches " régulières " des institutions. Dans vos propres organisations de renseignement, certains des plus grands prédateurs viennent du MI6 (ndr : services de renseignement britannique) et bien entendu leur section P4. Il y a aussi les services de renseignement de la Marine (Naval Intelligence) qui s'appellent l'Office of Naval Intelligence (ONI). Mais également, de nombreuses organisations gouvernementales comme le bureau des narcotiques, le FBI, la NASA. Quand vous observez le genre de groupes occultes qui utilisent le contrôle total de l'esprit basé sur le trauma, vous trouverez le KKK (Klu Klu Klan), les Néo Nazis, l'OTO (ordre du temple Orientis). Vous allez aussi trouver des groupes comme les Francs-Maçons et les Oddfellows. Ensuite, vous avez des groupes occultes beaucoup plus "hardcore" comme la " Church Of Satan ", les " Children Of Lucifer ", la " Society of the Dark Lily ". Vous trouvez aussi des religions. Vous avez ces petits groupes religieux qui étaient intéressés par la comète Halle Bopp au point qu'ils ont perpétré un suicide collectif. Des petits groupements de ce genre. Selon une information en ma possession, David Koresh et ses dirigeants étaient des esclaves sous contrôle mental qui menaient des méthodes de contrôle de groupes sur leur propre communauté de la branche davidienne. Vous avez donc ces toutes petites congrégations jusqu'à des groupes beaucoup plus large comme l'église catholique, l'église des Mormons et le mouvement charismatique.

    W.M: A propos de certaines des branches militaires que vous avez mentionnées –comme les Delta Forces et le First Earth Battalion- est-ce que vous voulez dire que tous les gens qui sont dans ces unités sont sous " Mind Control "?

    F.S: A l'intérieur des Delta Forces, on parle de 100% des soldats. En ce qui concerne le First Battalion, pour ce que j'en sais, il s'agit aussi de 100% A l'intérieur de l'armée –l'armée en tant qu'unité de forces spéciales par exemple- je suis désolé de le dire et c'est absolument vrai, l'US Army a sélectionné des unités spéciales d'assassins qui voyagent dans tous les USA pour éliminer des gens. D'après mes informateurs internes qui connaissent ce sujet, ces unités ne sont pas entièrement constituées d'esclaves sous contrôle mental. Mais ils disposent d'une variété de méthodes de contrôle sur ces gens. Ce que je suis en train de dire, je pense, c'est que même si vous trouvez quelques esclaves sous Mind Control dans quelques autres branches de l'armée, les deux premières unités dont j'ai parlé sont les seules à ma connaissance qui sont entièrement constituées de robots sous " Mind Control ".

    W.M: Ces "opérateurs" militaires, ont-ils été l'objet de conditionnement basé sur le trauma depuis l'enfance ?

    FZ: Oui, c'est ce dont je parle !

    WS: Comment est-ce que les gens qui aboutissent entre les mains de ces forces sont introduits au cœur du " Mind Control " ? Via leurs familles par exemple?

    FS: Bon, ces hommes (de ces unités d'élite) sont des victimes de " Mind Control " et ils pourraient effectivement être placés sous contrôle mental depuis l'enfance.

    W.M :Ces victimes sont-elles typiquement issues de familles de militaires ?

    FS: Elles proviendraient d'un large panel. Si vous observez la façon dont les militaires font les choses, il y a un grand nombre de ces "morveux militaires" comme ils les surnomment, de ces enfants de militaires qui seront placés à des postes de responsabilité.

    W.M : Dans les meilleurs cas, jusqu'à quel point avez-vous été capable de libérer les victimes du Mind Control?

    FS: Dans les meilleurs des cas, lorsque nous avons quelqu'un qui est en situation de sécurité, nous pouvons éliminer le contrôle de l'esprit. Nous pouvons opérer de sérieuses restructurations et de sérieux progrès en aidant une personne. Nous pouvons faire un travail spirituel significatif avec elle. … Bon nombre de choses peuvent arriver. D'un côté, est-ce que ce travail se terminera un jour ? Je ne le pense pas. Les dégâts qui ont été infligés sont si étendus que vous ne rencontrerez jamais un thérapeute qui aura réussi à retrouver tous les fragments dissociés de l'esprit. Souvenez-vous qu'il y a des milliers de fragments de l'esprit parce que la traumatisation s'est prolongée pendant tant d'années. Vous avez en fait toutes ces parties dissociées de l'esprit et chacune d'entre elles a probablement un programme qui y est attaché.

    W.M : Selon vos estimations, combien de personnes sont affectées par cela ?

    F.S: Selon des estimations très prudentes, je ne devrais même pas dire des "estimations" parce que je les ai dénombrées sous 7 angles différents – donc selon des estimations prudentes, il y aurait 2 millions d'Américains qui ont été programmés avec le " Mind Control " fondé sur le trauma.

    W.M: Et cela simplement aux USA ?

    FS: Oui !

    W.M : Et d'après votre intuition, est-ce un phénomène mondial?

    FS: Oh bien entendu, ça l'est. Encore plus avec vos puissances politiques " primaires ". Vous avez des programmations qui se passent en Europe, en Russie, aux USA. Ce sont les zones "primaires" de programmation mais il y a d'autres endroits également.

    W.M : Je voudrais que nous parlions maintenant de certaines autres techniques de Mind Control . De quelle façon l'électricité joue-t-elle un rôle ?

    FS: Les chocs électriques sont une partie standard des abus quand elle se veut être une forme de trauma. Ainsi, les "Stun Guns", les armes à électrochocs sont des outils standards pour faire obéir les esclaves mais aussi pour effacer les mémoires. Ils peuvent employer aussi des armes à décharges de 120.000 volts pour effacer et compartimenter les fragments de mémoire, des mémoires d'esclaves qui viennent juste d'être utilisées. Lorsque vous électrocutez une personne, cela détruit la mémoire à court terme. Ce traumatisme la fragmente pour 24h, quel que soit l'événement qui est arrivé. Ils peuvent également utiliser les traitements de choc comme l'a fait le Dr Ewen Cameron (ndtr : chercheur psychiatre qui a perpétré de nombreux abus dans un institut mental au Canada) pour éclater l'âme comme le ferait un électrochoc. L'électricité a été utilisée par le biais de technologies qui ont été implantées dans le corps de victimes mais aussi par le biais d'équipements qui sont capables de projeter des pensées dans l'esprit d'une personne. Vous avez des tours à micro-ondes qui peuvent émettre des ondes ELF (Extremely Low Frequencies), des ondes à très basses fréquence dans l'esprit des gens. Donc, l'esprit est instrumentalisé dans le cadre de nombreuses technologies… Ils ont différentes machines comme l'EDOM, Electronic Dissolution of Memory (dissolution électronique de la mémoire) avec laquelle ils effacent complètement la mémoire. Vous avez des machines harmoniques qui sont employées et que certains de vos invités ont sans doute déjà mentionnées. Ces machines peuvent être aussi utilisées pour la déprogrammation. L'électricité est également essayée. Depuis que l'on sait que le cerveau humain dégage des fréquences, ils peuvent s'y immiscer et scanner les fréquences individuelles. Il y a une fréquence, une fréquence primaire que la personne émet et qui peut être employée pour l'identifiée à distance. Pour examiner cela sous un angle différent, si vous pensez au cerveau quand il crée une pensée particulière, il émet également des fréquences particulières identifiables. Ils " suscitent " donc simplement des pensées particulières dans le cerveau d'une personne et surveillent les impulsions électriques qui sont rattachées à cette pensée et enregistrent tout cela dans un ordinateur. Je simplifie ce qu'ils font mais fondamentalement, c'est ce qu'ils ont fait pour décoder et être capable de visualiser ce qu'un cerveau est en train de penser. Si vous surveillez les fréquences qui sont émises par une personne, alors vous êtes capable de surveiller le contenu de ses pensées. De ce fait, non seulement, vous pouvez projeter certaines pensées dans l'esprit d'une personne mais vous pouvez également les surveiller. Nombre d'opérations de surveillances et d'émissions de pensées sont effectuées à l'aide d'implants.

    (…..)

    W.S: Pouvez-vous nous parler du développement de la technologie relative aux implants cérébraux et comment ils sont employés pour le Mind Control ?

    F.S: Il y a 6 sortes d'implants différents. Des implants " audio " qui sont employés pour permettre à une victime d'entendre quelque chose. Des implants pour la manipulation du corps qui sont placés pour traiter le corps de telle façon que cela libère une hormone, empêche une personne de tomber enceinte ou pour la torturer, quelque chose comme cela. Ensuite, vous avez des implants visuels holographiques qui vont émettre des images holographiques dans la tête d'une personne. Vous avez des implants qui sont liés au cerveau ou qui les imitent. Ils agissent comme si je voulais directement charger et enregistrer quelque chose dans le cerveau. Ce sont des implants très secrets. Les implants ne sont pas employés partout avec tous les esclaves sous " Mind Control ". Ce sont des groupes sélectionnés qui reçoivent ces implants et comme pour les implants agissant comme leurres, ils sont donnés à des groupes sélectionnés. Ensuite, vous avez des implants de torture, des stimulateurs musculaires. Ensuite, celui dont tout le monde a entendu parler : les implants d'identification et de traque qui concernent tout le monde. C'est le genre d'implants que l'on a donné en grand nombre aux soldats américains à l'occasion de l'opération Desert Storm. On leur a dit qu'ils avaient besoin de ces implants afin que le système GPS puisse les suivre pour qu'ils ne se perdent pas dans le désert.

    W.M : Je suis curieux de savoir comment on implante aujourd'hui ces implants et de quelles tailles sont-ils approximativement ?

    F.S : Le développement des implants a vraiment pris une voie high tech. Vous avez différents types de développements qu'il faut mettre en évidence. L'un de ces implants est appelé Nanobots (ou nanorobot) – une nanotechnologie qui s'avère être de minuscules petits robots qui vont de 10 à 1/1000 milliardièmes de mètre. Le mot " Nano " signifie milliardième, nous parlons ici de robots extrêmement microscopiques qui sont capables de se répliquer eux-mêmes. Des robots de taille moléculaire. Peut-être que les auditeurs ont entendu parlé du " Scanning Tunnelling Microscope ", le microscope à effet de tunnel ? Il y a différents noms pour en parler mais ce petit appareil peut percevoir un simple atome et prendre en réalité des atomes et les déplacer. Cette technologie a été employée pour développer ces " nanobots " qui sont des robots qui peuvent se répliquer. Vous avez les fibres optiques qui ont été développées. Vous avez certaines victimes qui veulent se débarrasser de leurs fibres optiques. Il faut savoir que ces fibres optiques sont implantées dans les victimes et ressemblent souvent à des cheveux.

    W.M : Pourquoi utilise-t-on en gérénal ces fibres optiques ?

    F.S : Bonne question ! J'espèrerais vraiment connaître la réponse à cette question. Le verre de la fibre optique va transporter des signaux, donc de manière générale, je peux dire que ces implants sont employés pour transmettre des signaux. Je n'en sais pas plus. Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants et quels genres de signaux sont émis. J'ai eu une victime de Mind Control qui était assise dans un restaurant : ils ont employé une sorte de sarbacane avec laquelle ils l'ont touchée en envoyant quelque chose qui ressemble à un mince cheveux. Le filament de fibre optique qui y était inséré s'est implanté dans sa peau. Alors qu'elle était assise et qu'elle mangeait, ils l'ont touchée avec ce filament. Heureusement, elle s'est rendue compte de ce qu'ils lui avaient fait et elle l'a retiré. J'ai eu des femmes victimes qui avaient des fibres optiques qui étaient maquillées sous la forme de cheveux et de poils. Ceux-ci avaient été implantés dans leur corps. Je ne connais pas le rôle complet joué par ces fibres optiques mais je sais que cela a un rapport avec la communication. L'un des plus dangereux progrès en cette matière se révèle être les bio processeurs organiques. Ce sont des ordinateurs moléculaires qui sont fabriqués sur base de matériaux d'ADN. Vous avez ces chaînes d'ADN et vous pouvez aussi avoir ces chaînes carbonées (ndtr : suite de molécules de carbones qui forment ce que l'on nomme la chimie organique, les acides aminés etc.) qui sont utilisées. Ce qu'ils font avec ces matériaux biologiques revient à les employer dans un mini ordinateur. Ils vont relier cette technologie à un virus. Les virus se dirigent souvent vers des régions du corps dans lesquelles ils aiment migrer. Par exemple, un virus " neurotrope " va migrer dans le système nerveux. Un virus dermatrope migrera dans la peau, le virus pneumotrope ira dans les poumons etc… Ils vont attacher leur petit ordinateur viral à ce virus. Comment créer un virus à l'intérieur d'une personne ? Il y a des douzaines de façon d'y parvenir, c'est facile d'avoir un virus dans le corps d'une victime / hôte. Donc, lorsque ces virus migrent vers cette région du corps laquelle ils ont une prédilection,  ces minuscules petits implants vont alors remplir toutes les fonctions pour lesquelles on les a programmés. Ils sont extrêmement difficiles à localiser. J'ai noté que les victimes qui ont ces implants viraux présentent une sorte d'implant central de contrôle qui, très souvent, sera posé à la base de la nuque. L'implant central de commande recevra des signaux externes et en retour, il surveillera les autres implants qui se trouvent dans le reste du corps. Certaines des victimes de ces implants semblent éprouver certains soulagements lorsqu'ils sont capables de tuer ces virus. Il existe des méthodes médicales alternatives qui semblent suggérer aux victimes qu'elles peuvent se débarrasser de ces bio processeurs.

    W.M : En ce qui concerne les implants plus volumineux, les victimes ont-elles été capables de localiser et d'enlever certains de ces implants ?

    F.S : Oui, Il y a un certain nombre de victimes qui ont été identifiées et qui ont pu se soumettre à des rayons et à d'autres technologies de scanning. Il y avait trois victimes de " Mind Control " électronique qui, en tant que groupe, se sont arrangées pour se rendre dans une chambre " Anacoic " ( ?). Ils ont obtenu des résultats lorsque leurs signaux ont été identifiés comme source. Ils ont du évacuer en cachette, hors du laboratoire, toute la paperasse relative aux analyses parce que les techniciens du labo avaient peur d'avoir des ennuis. Différentes victimes de " Mind Control " électronique se sont arrangées pour avoir des preuves. Elles ont réussi à les sortir et à les conserver dans un endroit sûr. Certains médecins sont en réalité en possession de certains de ces implants. Mais très peu de chirurgiens honnêtes acceptent d'aider les victimes. Je vais vous parler du mot Syntel ici… c'est un mot important pour les gens qui sont familiers du monde des implants et de la compréhension de cette technologie. Syntel a été un sujet de débat pour notre gouvernement et ce, de façon répétée dans certaines de leurs conférences. Vous entendrez les militaires en parler dans certaines de leurs mini-conférences semi secrètes. C'est l'abréviation de Synthetic Telepathy, ce qui veut dire que l'on envoie des voix et des pensées dans l'esprit des victimes, de ce fait, les victimes de Syntel sont des gens qui perçoivent des voix et des pensées électroniquement.

    W.M : Ce genre d'implant semble être employé de plusieurs manières en termes de contrôle mais aussi dans les cas où des gens affirment entendre des voix. Ces gens sont le plus souvent désignés comme étant des schizophrènes ou psychotiques. Cela semble être une manière de discréditer les gens ?

    FS : Il y a une technologie a été développée et utilisée pendant le programme spatial et que l'on appelle la télémétrie biomédicale. Ce sont des émetteurs et des transmetteurs qui sont fixés à la base du crâne. Ils enregistrent les fonctions corporelles et les ondes cérébrales et renvoient ces données à un ordinateur quelque part. En fait, ayant travaillé avec les victimes de Mind Control électronique, je peux dire avec certitude ce qui se passe : ce sont des ordinateurs qui sont programmés avec des intelligences artificielles qui seront les maîtres, les programmeurs des victimes. Plutôt que d'avoir un maître disponible humain jour et nuit ou plutôt trois équipes de " maîtres humains " contrôlant la victime, l'esclave sous Mind Control jour et nuit, ils utiliseront des ordinateurs dotés d'une intelligence artificielle. Alors, si la victime fait quelque chose qui dépasse l'ordinateur, l'ordinateur va le signaler et un être humain entrera en jeu et prendra les choses en main. C'était plutôt intéressant, ces histoires de ces victimes qui m'ont raconté comment elles avaient concurrencé et dépassé les ordinateurs qui essayaient de les prendre en charge.

    W.M : Je voudrais que nous parlions de quelqu'un dont vous avez mentionné le nom, Josef Mengele. Quel a été son rôle dans le " Mind Control " ?

    FS : Il est comme une sorte de père de la programmation moderne. Avant Mengele, les Illuminati avait déjà créé le syndrome MPD mais l'entraînement de ces personnalités se basait sur des méthodes non scientifiques. Mengele travaillait beaucoup avec des jumeaux dans le domaine de la compréhension du trauma et sur la façon de l'utiliser. Si quelqu'un est en passe de mourir, il est secouru par son programmeur et par conséquent, il est lié " traumatiquement " avec le programmeur. Mengele a appris comment lier à lui une victime par le trauma. Nombre de victimes du " Mind Control " en Israël et dans d'autres parties du monde se réfèrent à lui comme un " Papa ". Elles l'aiment. Et si le programmeur sait ce qu'il fait, il peut profondément relier cette victime par le trauma de façon à ce qu'elles aiment leur programmeur.

    WM : C'est comme le syndrome de Stockholm ?

    FS : Il a amené la programmation dans le monde de la science. En janvier 1945, quand il fut évident que les Nazis allaient perdre la guerre, les Illuminati l'ont secrètement envoyé en Occident où il a poursuivi ses recherches dans la programmation. J'ai travaillé avec un nombre de victimes de son " Mind Control ". L'une de ses victimes, une femme qui vient de cette région était dans le camp de concentration avec Mengele lorsqu'elle était enfant. Elle a expérimenté tout cela en tant qu'enfant, elle a vu toutes ces horreurs et son contrôle de l'esprit a été édifié dans les camps de concentration. Ensuite, elle a été envoyée en secret via la Ratline (ndtr : réseau d'évasion organisé par le Vatican pour les Nazis pour les sortir d'Europe vers l'Amérique) vers votre pays, le Canada pour finir entre les mains de collaborateurs de l'église catholique. Elle a été conduite au Québec puis à Portland. Et Mengele a poursuivi ses techniques du contrôle de l'esprit ici aux USA.

    W.M : Est-ce que Mengele a été impliqué dans des expériences de Mind Control avant la seconde guerre mondiale?

    FS : Je ne le crois pas. Il était dans les Illuminati. Sa famille est Illuminati mais je n'ai aucune connaissance de ce qu'il a fait avant la guerre. Bien entendu, je ne connais pas l'entièreté de l'histoire. Mais il doit y avoir certaines raisons pour lesquelles il a été choisi pour occuper la fonction et le poste qu'on lui a octroyé. Il doit y avoir plus de choses que la simple histoire que je connais.

    W.M : Il semble que beaucoup d'expériences ont été perpétrées sur des victimes de l'Holocauste. Vous avez évoqué des expériences traumatiques. Quelles autres sortes d'expériences ont été faites et qui peuvent être reliées à la technologie du contrôle de l'esprit ?

    FS : L'une des expériences que Mengele a menée et que son ami Ewen Cameron a poursuivie fut l'expérience sur la couleur des yeux. Peut-on dire que cela a un rapport avec le contrôle de l'esprit ? Bon, comme je l'ai dit plus tôt, ce genre de " Mind Control ", c'est le contrôle total de l'esprit. L'esprit, le corps et l'âme d'une victime sont totalement contrôlés. C'est bien plus étendu que ce que les gens imaginent. Ce genre de " Mind Control " régule les battements cardiaques d'une victime et bien d'autres choses. C'est pourquoi une programmation suicidaire par exemple (NDR : programmer une victime à se suicider lorsqu'un stimulus ou code particulier est activé) peut être aussi puissante. Il a commencé ses expériences sur la pigmentation qu'Ewen Cameron….(NDR : phrase non poursuivie, brusquement interrompue) Au fait, Mengele, lorsqu'il est arrivé aux USA, était connu sous le nom de programmation de Dr Green et Cameron était connu sous le nom de Dr White dans les cercles Illuminati. Concernant Cisco Wheeler (que j'ai sortie des Illuminati), son père était connu sous le nom de Dr. Black (NDR : une autre histoire circule sur cette appellation. Dr Green ou Dr Greenbaum ne serait pas le nom de Mengele mais celui d'un ancien détenu de camp, victime de Mengele et qui a réussi à survivre. Il aurait été pris en charge par la CIA et aurait poursuivi les expériences de son abuseur qui était devenu son mentor. Voir The Franklin Cover-Up de John De Camp)

    W.M : Vous affirmez que Cameron et Mengele étaient amis et associés ?

    FS : Oui ! Cisco rencontrait occasionnellement ces hommes (les Dr Green, White ainsi qu'un certain Dr Blue) dans la maison de son père, ici, sur la côte ouest. Ils se rencontraient et discutaient de leurs programmations, de leurs méthodologies, des réseaux, parlaient ensemble etc. Ils étaient des " Programmeurs Maîtres " au sein des Illuminati. Mengele a passé pas mal de temps à voyager dans le monde entier et pas seulement dans le Nord Ouest. Cameron avait tendance à travailler sur la côte Est. La fondation Rockefeller, si cela vous est familier, lui a donné 40.000 dollars en 1943 pour créer l'Allen Memorial Institute. Même avant que Mengele n'arrive dans ce pays, Cameron faisait déjà partie du système Illuminati.

    W.M : Est ce que Cameron a joué un rôle particulier dans le développement de la technologie du Mind Control ? J'ai compris qu'il était spécialisé dans l'électrochoc et a voyagé dans le pays pour apprendre aux autres psychiatres des méthodes d'électrochocs. Est-ce que cela a été son rôle ou son rôle était-il plus large ?

    F.S : Ils travaillaient tous pour savoir comment raffiner la chose. Ils sont les sommets des lignées de programmeurs. Mengele est vraiment le père de tout cela et il a enseigné beaucoup de ce qu'il sait aux Dr White, Black ou Blue. Mengele a eu l'occasion d'expérimenter les choses sur un grand nombre de détenus dans les camps de concentration où il a pu mener librement toutes ces expériences bizarres et sadiques. Cameron et d'autres étaient à la fois opérationnels et expérimentateurs. Regardez comment les militaires et la science fonctionnent. Lorsqu'ils découvrent quelque chose qui est utilisable, ils vont prendre cette information et en tirer une nouvelle technologie puis ils vont poursuivre leurs expériences pour améliorer ce qu'ils ont fait. Donc au moment même où Cameron utilisait les électrochocs pour morceler les âmes des victimes, ils examinaient également des manières de raffiner les techniques. En fait, après plusieurs décennies d'examens et de constatations, ils se manifestèrent à nouveau avec les résultats des différents programmes. Ils ont alors sélectionné les meilleurs scripts de programmation et les meilleures méthodologies et ont pu améliorer les programmes en général. Les programmations qui sont employées aujourd'hui sont bien plus sophistiquées et de loin plus raffinées que ce qu'ils employaient et utilisaient sur le terrain auparavant.

    (…..)

    W.M : A votre connaissance, est-ce que les Allemands utilisaient des agents sous Mind Control durant la seconde guerre mondiale ?

    F.S : Oh oui ! Ils les utilisaient depuis le début des années 30. Les Allemands aussi bien que les Britanniques ont créé des agents à personnalités multiples pour le travail de renseignement, l'assassinat et ainsi de suite. Avant l'éclatement de la seconde guerre mondiale, les Nazis étaient prévoyants et avaient envoyé des Allemands aux USA pour être entraînés comme personnalités multiples. Ils ont créé une implantation dans la partie supérieure de l'état de New York (Upper NY State) (NDR : il existerait également une " colonie allemande " de ce genre à Montauk selon Bielek et Moon). Ces groupes de gens continuaient à vivre comme communauté. Ces personnalités multiples ont été envoyées dans notre pays, avaient des alter qui étaient programmés pour assassiner avec des bâtons pointus ( ?) qui devaient être enfoncés dans les zones clés du corps des personnes cibles. Ils ont créé cette implantation avec l'idée que si l'Allemagne pouvait vaincre un jour les USA, ces gens pourraient alors être à la bonne place pour les aider.

    W.M : Est-ce que vous avez des indications selon lesquelles les USA auraient employé des agents sous Mind Control pendant la seconde guerre mondiale ?

    F.S : Je n'ai pas trouvé d'indications selon lesquelles ils ont employé des agents programmés avec des personnalités multiples mais souvenez-vous que le leadership de notre pays a été entre les mains des Illuminati tout au long de notre histoire. Nos Présidents sont reliés entre eux au tout dernier degré ! Ulysses Grant, le 18ième président était relié à Franklin Deleno Roosvelt. La famille Deleno est une ancienne famille aristocratique dont les origines remontent à Venise. Grant faisait lui aussi partie de la famille Collins. Dans l'une de mes vidéocassettes, je parle de la famille Grant et de la façon dont ils sont reliés aux Illuminati. L'une des raisons pour laquelle j'évoque cela est que Cisco est une descendante de la lignée d'Ulysse Grant, une descendante de la lignée sanguine des Collins. C'était son ticket d'entrée dans les Illuminati.

    Nombre de nos présidents sont liés à ces lignées Illuminati et ce, bien plus que les gens ne le pensent. Durant la deuxième guerre mondiale, il y avait des personnalités multiples dans notre gouvernement. Mais il a fallu attendre l'arrivée de Mengele pour que les Illuminati puisse bénéficier d'une personnalité dotée d'une sophistication scientifique et pour que, véritablement, ils aient des programmes menés de façon scientifique. Les " bénéfices " engendrés par la présence de Mengele et par l'opération Paperclip (NDR : opération de l'OSS et de la CIA d'évasion des scientifiques nazis vers les USA, lire " Opération Paperclip " de Linda Hunt) ont fait avancer les connaissances de notre gouvernement sur la manière de programmer des enfants innocents.

    WM : Je voudrais changer ici de sujet. Comment et pourquoi est-ce que la culture populaire est employée pour la programmation ?

    FS : Il y a différents niveaux et différentes manières d'enfermer une personne dans une procédure de contrôle. L'un d'entre ces niveaux consiste à contrôler le milieu, l'environnement d'une victime. Il est extrêmement difficile pour moi de parler de tous ces sujets. Ils construisent les images de référence d'une personne depuis sa toute petite enfance. Je demande aux gens : " qui a construit vos images de référence, qui a construit votre vision du monde ? ". Dès votre prime enfance, des groupes établis comme les églises, les écoles etc. ont dirigé votre éducation. Par conséquent, il n'y a pas vraiment d'images de référence pour les gens qui voudraient que j'illustre l'information que je voudrais leur donner. Si vous n'avez pas les référents pour comprendre n'importe laquelle de ces informations, ce sera dur de casser le contrôle qui les gouverne. Par contrôle de l'information et ce que la société fait, j'entends qu'ils gouvernent en réalité la société dans son ensemble. Les écoles sont utilisées, les loisirs et le spectacle, Hollywood, tout est employé. Le programme qu'une personne recevra va utiliser les sujets de la vie quotidienne pour les contrôler. Par exemple, Cisco a été éduquée par son père qui était son programmeur, son maître pour devenir une fumeuse dès sa petite enfance. A chaque bouffée, elle imaginait à quel point son père l'aimait et donc, lorsqu'elle recrachait la fumée, elle songeait également à une pensée programmée. Donc, le simple fait de fumer renforçait le Mind Control. Ils construisent par exemple des bâtiments dans l'endroit où vit la personne sous Mind Control et ils vont employer ces édifices pour consolider la programmation. Ils utiliseront des tas d'objets du quotidien de l'esclave pour renforcer les messages programmés qu'ils ont " étagés ".

    W.M : Peut-être pouvons-nous parler du film qui semble surgir des récits d'un très grand nombre de survivants de la programmation,  le " Magicien d'Oz ". Comment ce film a-t-il été employé ?

    FS : C'est l'un des scénarii standards qui est employé dans le Mind Control. De nombreuses personnes ne réalisent pas que Frank Baum a, en réalité, écrit 14 livres du Magicien d'Oz : The Tin Woodsman of Oz, The Land of Oz, Glinda of Oz, Ozma of Oz etc. En fait, ces livres furent plus employés dans la programmation que le film. Si l'on examine en détail les livres, j'ai extrait certains des scénarii de programmation et je les ai placés dans le volume 2 de mon livre (ndr : Deeper Insights) de façon à ce que les gens puissent voir comment les livres de Frank Baum fonctionnent, qu'ils aient été ou non rédigés spécifiquement pour le " Mind Control ". Ces livres s'inscrivent très bien dans la création de scripts pour le contrôle de l'esprit. Le film par la suite pourra renforcer les scripts qui ont été programmés.

    W.M : Est-ce que ces scripts seront principalement employés pour manipuler la réalité des identités qui sont programmées ?

    FS : La plupart des personnalités qui sont créées à l'intérieur d'un esclave sous contrôle ne vivent pas dans la réalité. Ils vivent dans un monde de fiction. Ils vivent sur base de scripts., Prenons par exemple une personnalité particulière qui transportent des drogues. Ils peuvent faire voir par hypnose à la personne le fait que celle-ci leur amène un paquet de drogue comme dans l'histoire du lapin blanc (NDR ; Alice aux pays des Merveilles) et ils peuvent faire percevoir à la victime le paquet comme un trésor, un cadeau. Les victimes vivent dans un monde totalement fictif. Puisque ces personnalités ne s'incarnent dans le corps qu'à certains moments précis, elles n'ont aucune vie cohérente qui leur permettrait de se battre contre le script qui leur a été programmé sous hypnose. Elles vivent leur vie entière dans une transe. Ces scripts sont très importants et sont employés pour contrôler les personnalités qui vivent dans leur monde fictif.

    W.M : Pouvez-vous nous donner d'autres exemples dans la culture populaire qui sont employés dans la programmation ?

    F.S : Batman, Bewitched, les films de Disney. L'un des films très significatifs de Disney est Fantasia. Dans mon dernier livre, " Deeper Insights ", j'ai consacré 11 pages dans lesquelles, minute par minute, scène après scène, je vais dans le détail. Je montre comment le film de Fantasia a été créé et employé pour servir de fondation à la programmation. Les films de Star War, My Fair Lady ont été utilisés dans les écoles terminales pour esclaves. Les films d'horreur de Stephen King ainsi que Startrek, Love Boat (" la Croisière s'amuse ") ont été employés pour le " Mind Control " de leur prostitués " de croisière " encore appelées " voyageuses ". Le film " E.T " : ce sont les programmations " extraterrestres " des esclaves. (NDR : à première vue, certains auteurs et victimes comme Cathy O'Brien qui ont vécu ce genre de programmation " extraterrestre " n'en comprennent pas l'usage. O'Brien croit avoir été mise en contact avec un hologramme d'un alien reptilien et non avec une vraie entité extraterrestre. Elle a pensé après coup que cette apparition avait un but : susciter la terreur par l'irruption d'entités étranges dans les programmes). Il y a encore " Alice aux pays des Merveilles ".

    W.M : Tout cela est vraiment très important dans notre culture et je me demande quels sont les effets sur quelqu'un qui a été programmé lorsqu'ils voient ces films par hasard à la télévision, en location vidéo ou au cinéma ?

    F.S : Cela les bloque, les maintient simplement dans le contrôle et accentue leur sentiment de désespoir. Pour un esclave sous contrôle qui vit dans une culture qui est contrôlée dans son ensemble par ces gens, pourquoi leur âme penserait-elle qu'elle pourrait un jour vivre libre ? Leur âme est brisée depuis qu'ils sont enfants et tout ce qu'ils voient, c'est le contrôle et la programmation.

    W.M : Cela ne signifie quand même pas que certains des programmes TV ou des films sont délibérément fabriqués avec le " Mind Control " en tête mais plutôt qu'ils ont été utilisés par les programmeurs, après coup ?

    F.S : Délibérément est ce qu'il y a de plus précis.

    W.M : Donc, certaines expressions de notre culture ont été délibérément suscitées pour ce propos. Est-ce que vous avez examiné le passé de certaines des personnes qui sont impliquées dans la production de ces produits ?

    FS : Les dessins animés " Ducktail " (NDTR : queue de canard) qui ont été produits par Disney contiennent délibérément des codes déclencheurs pour les enfants. Il y a des déclencheurs délibérés dans les publicités, des messages et des codes délibérés. Dans " Deeper Insights ", je consacre environ 50 pages à Disney, à ce qu'ils ont fait derrière les scènes, ce dont il est vraiment question dans les films. Regardez " la Belle et la Bête " et l'horloge enchantée ou regardez le personnage de poignée de porte qui est dépeint comme une personne. C'est employé dans le dessin animé " Alice aux pays des Merveilles ". Ces scènes particulières seront vues par un alter dans le système d'une personne et l'esprit va être programmé pour croire qu'il est en réalité une poignée de porte. Ces images ont été mises spécifiquement dans ces films pour certaines raisons et en plus, ils l'ont fait avec créativité.

    W.M : Certains des alter sont donc créés non pour être des gens ou des animaux mais pour être des objets inanimés ?

    F.S : Seule, une petite partie des alter qui servent de façade dans un système d'alter vont réaliser qu'ils sont humains.

    W.M : Vous avez assez bien parlé de Star Trek dans le livre que je possède, " la Formule Illuminati ",. Qu'avez-vous appris au sujet des manuels techniques qui ont été publiés sur Star Trek ? (NDR : manuels abondement illustrés qui expliquent le monde et la technologie de Star Trek comme s'il s'agissait d'un monde réel. Disponibles en français)

    FS : J'ai observé des personnalités multiples programmées - certaines ont été soignées et d'autres pas - qui sont complètement obsédées par Star Trek. Un ancien assistant en déprogrammation m'a donné des informations sur la programmation Star Trek et je peux les confirmer par mes propres observations sur les personnalités multiples. Au cours des années, un certain nombre de manuels hautement techniques sur les équipements, les vaisseaux et les thèmes de Star Trek ont été publiés. Lorsque vous examinez ces manuels, la meilleure façon d'expliquer le temps et l'argent dépensés pour développer des manuels si complexes est qu'ils servent dans des buts de " Mind Control ". Lorsque l'on sait comment les programmes sont inscrits dans une personne, je sais pourquoi cela a été fait de cette manière.

    L'usine de Boeing à Seattle comporte de nombreux tunnels en dessous de ses installations et certains de ces souterrains sont employés pour la programmation. Quelqu'un qui travaille pour Boeing m'a dit comment les ouvriers, au cours d'une journée standard et normale pour eux, se glissaient dans les tunnels et souterrains pour regarder des films de Star Trek. J'ai pensé que c'était intéressant.

    W.M : Vous pouvez nous décrire ces manuels techniques et le niveau technique qui s'y trouve ?

    FS : Ils ont des cartes de l'univers. Une carte de la voie lactée peut être employée lorsque vous divisez l'âme d'une victime et que vous avez besoin d'un certain type de schéma pour la restructurer. Vous utiliserez la carte de la galaxie comme image pour recréer, redessiner leur âme. Vous avez ces amas d'étoiles, ces planètes. Lorsque vous voulez avoir tout un groupe d'alter, en fait des personnalités qui vont seulement se relier entre elles, ils peuvent les " installer " sur une planète et la seule façon pour les alter de communiquer d'une " planète " à l'autre se fera via l'emploi d'une sorte de rayon d'émission de quelque chose. Au moment où vous êtes " émis ", vous allez vous dissocier et entrer en transe.

    Et vous avez divers moyens de transport qui sont " construits " dans le système et qui sont en fait des méthodes pour que l'esprit entre en dissociation. Lorsque vous envoyez un choc électrique dans quelqu'un ou lorsqu'un flash lumineux le frappe, vous pouvez dire en même temps à la personne qu'elle fait un voyage dans l'espace et à partir de là, qui sait le nombre de scripts qui peuvent être construits (en utilisant ces images de Star Trek).

    Les manuels techniques comportent des sections indexées. Lorsqu'ils structurent les esclaves sous contrôle, à l'image des manuels, ils construisent des sections et ces sections sont codées. Vous trouverez des manuels techniques qui comportent des nombres codés, des couleurs codées et qui représentent en réalité un autre aspect du contrôle de l'esprit. J'ai évoqué les grilles de programmation de 13 sur 13 sur 13 dans le système de Cisco. Si vous ajoutez une nouvelle dimension au cube, vous ajoutez des codes de couleurs pour certains alter.

    Chaque alter va recevoir un code de couleur typique qui sera lié et enregistré dans l'ordinateur qui est construit dans leur esprit. Ces " ordinateurs " sont construits dans leur esprit en prenant des parties dissociées de l'esprit pour les changer en ordinateurs (les alter s'identifient à un ordinateur). Ces " ordinateurs " contrôlent chacune des sections et à leur tour, ces ordinateurs sont contrôlés par des ordinateurs plus profonds. C'est très complexe mais lorsque vous regardez les manuels techniques qui ont été faits pour le thème de Star Trek, ils s'appliquent parfaitement avec les besoins de la programmation.

    WM : Puisque l'on parle de films, je voudrais connaître l'implication de Hollywood dans l'esclavage des esprits sous contrôle ?

    FS : Les Illuminati et la pègre ont contrôlé Hollywood. Un autre aspect de cela, c'est qu'un grand nombre d'acteurs sont des esclaves sous contrôle comme Roseanne Barr dont j'ai déjà parlé; Madonna,  Marilyn Monroe, chacune de ces femmes a été programmée de façon multiple. L'un des bénéfices de cette programmation s'avère être la manière dont leur esprit est structuré. Certaines d'entre elles sont très compétentes dans la mémorisation de scripts ou de rôles de fiction. Disneyland en lui-même est un centre de programmation. Ils créent en réalité de nombreux films avec des codes. Un autre film que je n'ai pas mentionné " I dream of Jeannie " est une programmation d'un alter de type Delta avec comme code déclencheur : " vos souhaits sont mes ordres ". Un autre aspect de Hollywood qui me vient à l'esprit concerne les films de fiction. Le propos de ces films serait fictif et mais ils montrent très étrangement des cérémonies Illuminati très secrètes, l'histoire et ainsi que la méthode Illuminati. Cela m'a vraiment stupéfié de voir certaines de ces choses dans " Hellraiser 3 " qui montrent les gardiens des portes. Regardez " Bell, Book and Candle " ou encore " Curse of the Vooddo ". Ils ne montrent pas seulement des cérémonies Illuminati mais certains de ces films montrent le " Mind Control ". Je recommande aux auditeurs, s'ils veulent en savoir plus, de voir donc le film de Charles Bronson " Telethon " ou encore " the Manchurian Candidate " (NDR : Karmapolis recommande encore plus vivement la nouvelle version de ce film avec Denzel Washington), Videodrome, Labyrinth (avec David Bowie). J'explique dans le volume 2 de mon livre en quoi Labyrinth est un script de programmation. "Transfer 2 ", " Attack of the Robots ", " Attack of the Puppet Peopke "…. On pourrait continuer ainsi la liste sans fin. Le film de Jane Fonda " The Point of No Return " est en relation avec l'OTO  (Ordo templar Orientis). C'est l'une des façades occultes des organisations très puissantes impliquées dans les Illuminati.

    Nous allons clôturer ici l'interview. Sachez simplement que Springmeier s'étend plus longuement sur Shirley Temple, Disney, Anton LaVey, Michael Aquino, l'utilisation de la musique etc.

    Par la suite nous traduirons également l'entretien qu'avaient accordé Cisco Wheeler ainsi que d'autres personnalités et chercheurs qui se sont spécialisés dans Monarch et le Mind Control. Si vous comprenez l'anglais, consultez alors sur le Web ce véritable trésor d'archives que sont les transcrits des entretiens radiophoniques de la radio CKLN.

     

    Traduction - Karma One - © Karmapolis - Mars 2005


    votre commentaire
  • Quatre articles instructifs traduits de Henri Makow pour une autre compréhension de l'histoire des siècles passés et du début de notre nouveau siècle.

    Quelques redondances dans ces articles écrits à différentes dates. Si vous êtes fatigués pour lire les quatre, alors contentez vous du dernier.

    ***************************
    Les Rothschild conduisent la "Symphonie Rouge"
    par Henry Makow Ph.D., rédigé le 9 novembre 2003.

    Les Rothschild conduisent la « Symphonie Rouge »
    SOURCE: http://www.savethemales.ca/000275.html

    Aussi incroyable et bizarre que cela puisse paraître, l’humanité est vraiment victime d’une conspiration diabolique. Les guerres, les dépressions et les génocides du siècle passé n’étaient pas accidentels ou inévitables mais le résultat d’un dessein malveillant.

    Une preuve choquante est l’interrogatoire en 1938 par la police staliniste (le NKVD) d’un des fondateurs de l’Internationale Communiste, Christian G. Rakovsky, 65 ans, qui était menacé d’exécution pour un complot visant à renverser Staline.

    La transcription des 50 pages de son interrogatoire, surnommée « The Red Symphony (la symphonie rouge) » n’était pas censée devenir publique. Elle confirme que les Rothschild (Illuminati) planifiaient d’utiliser le communisme pour établir une dictature mondiale au profit des élites richissimes.

    C’est peut-être le document politique le plus explosif de l’histoire moderne. Il révèle pourquoi les Illuminati ont créé Hitler et ensuite pourquoi ils ont cherché à le détruire, et pourquoi Staline fit un pacte avec Hitler en 1939.

    Christian Rakovsky était un ancien initié communiste. Né Chaim Rakeover en 1873, il étudia la médecine en France avant de devenir un révolutionnaire. Il était le leader d’un groupe terroriste qui attaquait les officiels gouvernementaux.

    En 1919, Lénine le mit en charge du gouvernement soviet de l’Ukraine. Il défendit avec succès la zone pour les bolcheviks pendant la guerre civile. Staline le nomma ambassadeur de Russie à Paris en 1925.

    Rakovsky appartenait à la puissante faction Trotskyste qui prenait ses ordres auprès des Rothschild. Beaucoup de membres de cette faction furent tués lors de la purge par Staline du parti communiste en 1937.

    INTERROGATOIRE NOCTURNE

    Les circonstances de son interrogatoire dans la nuit du 26 janvier 1938 furent très dramatiques.

    Que pouvait bien dire Rakovsky pour sauver sa vie ?

    Rakovsky semble utiliser la tactique qui consiste à « tromper en disant la vérité. » Il gagne la confiance en révélant la vérité mais il en omet quelques aspects. Il essaye d’impressionner son interrogateur en disant que lui et Trotsky représentent une puissance invincible qu’il appelle « L’Internationale Financière Capitalo-Communiste. »

    Il confirme que le « mouvement révolutionnaire » était conçu pour gagner du soutien en prétendant servir la morale de l’humanité et les idéaux collectifs. Toutefois, le but réel était de donner un pouvoir mondial total aux banquiers en divisant la société et en sapant l’autorité établie.

    « Révolution » signifiait réellement « renversement » de la civilisation occidentale.

    « La chrétienté est notre seul vrai ennemi puisque les phénomènes politiques et économiques des états bourgeois n’en sont que ses conséquences » dit Rakovsky (Griffin, page 264).

    La paix est « contre-révolutionnaire » puisque c’est la guerre qui trace la route pour la révolution.

    Rakovsky, dont la langue était déliée grâce à une drogue douce mise dans son vin, se réfère aux Illuminati par « ils » ou « eux » Il en était un membre mais il ne faisait pas partie du premier cercle.

    Il explique que l’Ordre des « Illuminati » est une société secrète maçonnique dédiée au communisme. De manière significative, son fondateur Adam Weishaupt prit le nom de « la seconde conspiration anti-chrétienne de cette ère, le gnosticisme » (page 249).

    COMMENT CE RECIT PASSIONNANT FIT SURFACE

    L’interrogateur était un des agents stalinistes parmi les plus intelligents, Gavriil Kus'min connu sous le nom de « Gabriel. » A part lui et un technicien fiable caché, le docteur Jose Landowsky était la seule autre personne présente. Enrôlé par le NKVD pour aider « à délier les langues des détenus », le docteur Landowsky était écoeuré par les nombreuses tortures dont il fut témoin. Toutefois, l’interrogatoire de Rakovsky fut cordial. Le docteur Landowsky doutait que le doux euphorisant qu’il versa dans le verre de Rakovsky eut beaucoup d’effet. L’interrogatoire de Rakovsky, conduit en français, dura de minuit jusqu’à 7 heures du matin. Ensuite, Kus'min ordonna à Landowsky de traduire l’entrevue en russe et d’en faire deux copies.

    Le contenu laissait tellement rêveur que Landowsky mit un carbone de plus pour lui-même. « Je ne suis pas désolé d’avoir eu le courage de faire ça » écrivit-il (page 279). (Les Bolcheviks avaient tués le père de Landowsky, un colonel tsariste, lors de la révolution de 1917).

    Plus tard, un volontaire fasciste espagnol trouva le manuscrit sur le cadavre de Landowsky dans une cabane sur le front de Petrograd pendant la seconde guerre mondiale. Il le rapporta en Espagne où il fut publié sous le titre « Sinfonia en Rojo Mayo » en 1949. Le texte complet de « The Red Symphony » a été mis en ligne par Peter Myers.
    http://users.cyberone.com.au/myers/red-symphony.html
    http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?s=&act=ST&f=73&t=8296&st=1120&#entry134863

    La transcription fut publiée en anglais en 1968 sous le titre « The Red Symphony: X-Ray of Revolution. » Vous pouvez la trouver dans l’ouvrage de Des Griffin « Fourth Reich of the Rich » (1988). Je recommande ce livre et tout ce que ce brillant auteur a écrit.

    REVELATIONS

    Rakovsky donne à son interrogateur une vision étonnante de l’intérieur de l’histoire moderne afin de prouver que ses commanditaires contrôlent le monde.

    « L’argent est à la base du pouvoir » dit Rakovsky et les Rothschild le fabriquent grâce au système bancaire.

    Le « Mouvement Révolutionnaire » était une tentative par Mayer Rothschild et ses alliés de protéger et d’étendre ce monopole en établissant un Nouvel Ordre Mondial totalitaire.

    Selon Rakovsky, « les Rothschild n’étaient pas les trésoriers mais les chefs de ce premier communisme secret… Marx et les plus hauts chefs de la première Internationale … étaient contrôlés par le baron Lionel Rothschild [1808-1878] dont le portrait révolutionnaire fut réalisé par le Premier Ministre anglais Disraeli, qui était aussi sa créature, et nous a été laissé [dans le roman de Disraeli 'Coningsby'] » (page 250)

    Nathaniel Rothschild (1840-1915), le fils de Lionel, avait besoin de renverser la dynastie chrétienne [orthodoxe] des Romanov. A l’aide de ses agents Jacob Schiff et les frères Warburg, il finança la partie japonaise dans la guerre russo-japonaise, et une insurrection infructueuse à Moscou en 1905. Puis il fut à l’origine de la première guerre mondiale (Trotsky était derrière le meurtre de l’archiduc Ferdinand) et finança la Révolution Bolchevique de 1917. Rakovsky dit qu’il fut personnellement impliqué dans le transfert de fonds à Stockholm. (pages 251-252)

    Le mouvement ouvrier juif (le Bund) était un instrument des Rothschild. La « faction secrète » du Bund infiltra tous les partis socialistes en Russie et fournit les dirigeants pour la Révolution Russe. Alexandre Kerensky, le premier ministre Menchevik en était un membre secret (page 253).

    Leon Trotsky était censé devenir le leader de l’URSS. Trotsky, un juif, épousa la fille d’un des plus proches associés de Rothschild, le banquier Abram Zhivotovsky et intégra « le clan. »

    Malheureusement, des communistes « nationaux » comme Lénine (un quart juif) croisèrent sa route. Lénine rejeta Trotsky et fit la paix avec l’Allemagne (traité de Brest-Litovsk en 1918). Ce n’était pas le plan des Rothschild.

    La première guerre mondiale était censée se terminer comme se termina la seconde. La Russie était censée envahir l’Allemagne en 1918 et aider les révolutionnaires locaux à établir une république populaire.

    Trotsky fut responsable d’une tentative d’assassinat de Lénine en 1918 mais Lénine survécut. Quand Lénine eut une attaque en 1922, Trotsky le fit achever par Levin, le docteur juif de Lénine.

    A ce moment critique, l’inattendu se produisit. Trotsky tomba malade et Staline fut en position de prendre le pouvoir. Dans ces circonstances cruciales, les Trotskytes prétendirent supporter Staline et infiltrèrent son régime en vue de le saboter.

    Rakovsky caractérise Staline comme un « Bonapartiste », un nationaliste par opposition à un international communiste comme Trotsky.

    « C’est un tueur de la révolution, il ne la sert pas, mais il s’en sert, il représente l’impérialisme russe le plus ancien, juste comme Napoléon s’identifiait avec les gaulois… » (page 257)

    MAITRISER STALINE

    Pour contrôler Staline, la finance internationale fut amenée à créer Hitler et le parti nazi. Rakovsky confirma que c’était bien des financiers juifs qui soutenaient Hitler, sans que Hitler en soit vraiment conscient.

    « L’ambassadeur Warburg se présenta sous un faux nom et Hitler ne devina même pas ses origines… Il mentit aussi sur qui il représentait… Notre but était de provoquer une guerre et Hitler était la guerre… [les nazis] reçurent … des millions de dollars envoyés par Wall Street, et des millions de marks par des financiers allemands par l’intermédiaire de Schacht ; [subvenant] à l’entretien des SA et des SS ainsi qu’au financement des élections… » (pages 259-260)
    http://www.savethemales.ca/000369.html

    Malheureusement pour les banquiers, Hitler s’est aussi montré rebelle. Il commença à imprimer sa propre monnaie !

    « Il s’arrogea le privilège de fabriquer la monnaie, non seulement la monnaie physique mais aussi les outils financiers; il s’appropria l’appareil de falsification encore intact et le mit à travailler au profit de l’état… Pouvez-vous imaginer ce qu’il serait advenu … s’il avait gangrené un certain nombre d’autres états et instauré une période d’autarcie [règne absolu, remplaçant celui des banquiers]. Si vous pouvez, imaginez alors ses fonctions contre-révolutionnaires… » (page 263)

    Hitler était devenu une menace plus grande que Staline qui n’avait pas touché à la monnaie. La mission actuelle de Rakovsky était de convaincre Staline de signer un pacte avec Hitler et de retourner l’agression d’Hitler contre l’ouest. L’objectif était de faire l’Allemagne et les nations occidentales s’épuiser les unes les autres avant qu’un autre front ne soit ouvert à l’est.

    [Selon Walter Kravitsky, le chef des services de renseignements militaires soviétiques en Europe qui fit défection vers l’ouest et fut assassiné en 1941, Staline était déterminé à faire un pacte avec Hitler dès 1934. Il n’avait aucun désir de combattre les nazis. Est-il possible que Rakovsky et ses commanditaires ne le savaient pas? « On Stalin's Secret Service » (Kravitsky, 1939)]

    Rakovsky pressa les russes d’utiliser la tactique qui consiste à « tromper en disant la vérité. » Les russes devaient impressionner Hitler avec leur véritable désir de paix. Hitler ne devait pas suspecter qu’il était en train de se faire embarquer dans une guerre sur deux fronts.

    Un choix fut offert à Staline. S’il acceptait de partager la Pologne avec Hitler, l’ouest ne déclarerait la guerre qu’avec un seul agresseur, l’Allemagne. S’il refusait, les banquiers aideraient Hitler à le déposer.

    Kus'min exigea quelque confirmation de haut niveau. Rakovsky lui dit de voir Joseph Davies, l’ambassadeur US à Moscou, un camarade franc-maçon et représentant de l’administration Internationale Communiste de Roosevelt.

    Quelqu’un fut envoyé voir Davis qui confirma qu’il y avait beaucoup à gagner si Rakovsky obtenait une amnistie. Le 2 mars 1938, un puissant message radio fut envoyé à Moscou dans le code encrypté de son ambassade de Londres.

    « Une amnistie ou le danger nazi va grandir » dit-il. Davies assista au process de Rakovsky et lui fit un salut maçonnique. Le même jour, le 12 mars 1938, Hitler marchait sur l’Autriche.

    La condamnation à mort de Rakovsky fut commuée. Certains pensent qu’il poursuivit sa vie sous un nom d’emprunt.
    http://www.acts1711.com/red_symphony.htm

    Une autre source avance qu’il a été tué en 1941.
    http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/RUSrakovsky.htm

    Des négociations secrètes furent engagées avec Hitler. Le résultat fut le pacte Ribbentrop-Molotov signé en août 1939, juste une semaine avant l’invasion de la Pologne.

    L’interrogatoire semble avoir créé un accord entre Staline et les Illuminati.

    LA RUSSIE LUTTE CONTRE L’EMPRISE DES ROTHSCHILD

    L’Europe et les Etats-Unis ont succombé au contrôle des Illuminati depuis longtemps. En Russie, il y a encore quelques spasmes avant la mort.

    Récemment, Vladimir Poutine a fait arrêter Mikhail Khordordovsky, le patron de Yukos, la plus grande compagnie pétrolière russe, et l’homme le plus riche en Russie.

    Poutine annonça que la Russie allait saisir ses 12 milliards de dollars représentant 26% de ses parts dans la compagnie pétrolière, un des nombreux actifs nationaux pillés dans la réorganisation du communisme il y a 15 ans.

    Nous avons alors appris que les parts avaient déjà été transférées vers nul autre que Jacob Rothschild dans le cadre d’un « accord inconnu jusqu’alors » prévu pour une telle circonstance. Les deux compères se connaissaient depuis des années « par leur amour commun des arts. »
    http://washingtontimes.com/world/20031102-111400-3720r.htm

    Rakovsky avait dit à Kus'min que les Illuminati ne prenaient jamais de positions politiques ou financières. Ils utilisent toujours des « intermédiaires. »

    « Les banquiers et les politiciens sont toujours des hommes de paille... même s’ils occupant les place importantes et apparaissent être les auteurs des plans qui sont mis en oeuvre... » (Pages 248-249)

    Evidemment, Khodordovsky est un « intermédiaire » pour Rothschild. De même que le sont Richard Perle, Henry Kissinger et Ariel Sharon qui chacun s’exprimèrent contre les actes de Poutine. Perle, l’architecte de la guerre en Irak, appela à l’exclusion de la Russie du G8. Sharon exprima son inquiétude sur « la persécution de l’homme d’affaires juif. » Khodordovsky est juif comme l’est Simon Kukes son successeur. Comme Perle et comme Kissinger.

    Beaucoup de juifs servent les Illuminati et c’est une des causes de l’anti-sémitisme. Mais Tony Blair et George W. Bush les servent aussi et ne sont pas juifs. Les membres du groupe de Bilderberg et des Skull and Bones ne sont pas juifs pour la plupart d’entre eux. Les Illuminati sont une alliance entre les Rothschild et les élites mondiales richissimes unies par la franc-maçonnerie, dont le Dieu est Lucifer.

    L’humanité, la magnifique expérience de Dieu, a été détournée et compromise. Depuis les soldats US en Irak jusqu’aux contribuables qui payent la dette nationale US, nous sommes tous des « hommes de paille. »

    ******************************** La révélation finale de la franc-maçonnerie
    par Henry Makow Ph.D., rédigé le 16 novembre 2003.

    Terminé! La révélation finale de la franc-maçonnerie
    SOURCE: http://www.savethemales.ca/000280.html

    Les francs-maçons « doivent mourir avec la révolution qui a été engendrée avec leur coopération » selon C.G. Rakovsky, un des fondateurs de l’Internationale Communiste.

    « Le vrai secret de la maçonnerie est le suicide de la franc-maçonnerie en tant qu’organisation et le suicide physique de chaque franc-maçon important. »

    Cette révélation vient du compte rendu de l’interrogatoire par la police staliniste de 1938 intitulé « The Red Symphony. » (Transcription dans le livre de Des Griffin, « Fourth Reich of the Rich », page 254).

    « Il est clair que je connais ceci, pas en tant que franc-maçon mais en tant qu’individu qui leur appartient [aux Illuminati] » dit Rakovsky, un camarade de Léon Trotsky arrêté pour complot contre Staline.

    Le but de Rakovsky était de convaincre Staline, un nationaliste, de coopérer avec l’Internationale Capitalo-Communiste. J’ai présenté ce document la semaine dernière dans mon article « Les Rothschild conduisent la Symphonie Rouge. »
    http://www.savethemales.ca/000275.html

    'PROTOCOLES DE SION' ET 'SYMPHONIE ROUGE'

    La franc-maçonnerie est la société secrète le plus grande du monde avec plus de cinq millions de membres, dont trois millions aux Etats-Unis. Elle est un instrument de la conspiration totalitaire. Dans « Les protocoles des sages de Sion », l’auteur (que je pense être Lionel Rothschild) écrit :
    http://www.savethemales.ca/300902.html

    « La maçonnerie non juive sert aveuglément d’écran, à nous et à nos objectifs, mais le plan d’action de notre force, même sa localisation très stable, reste pour la majorité des gens un mystère inconnu… Qui ou quoi est en position de contrecarrer une force invisible ? » (Protocole 4)

    Il écrit encore: « Nous créerons et multiplierons les loges franc-maçonniques... nous y ferons entrer tous ceux qui peuvent devenir ou qui sont importants dans leur activité publique, car dans ces loges nous trouverons notre principale source de renseignement et les moyens de notre influence.... Les complots politiques les plus secrets seront connus de nous et tomberons sous nos mains dirigeantes... Nous connaissons le but final… alors que les goyim n’aurons connaissance de rien... » (Protocol 15)

    Dans son interrogatoire, Rakovsky dit que des millions rejoignent la franc-maçonnerie pour en tirer avantage. « Les régnants de toutes les nations alliées étaient francs-maçons, à très peu d’exceptions près. »

    Toutefois, l’objectif réel est de « créer tous les prérequis nécessaires pour le triomphe de la révolution communiste ; c’est le but évident de la franc-maçonnerie ; il est clair que tout ceci fait sous des prétextes variés ; mais ils se cachent toujours derrière leur triple slogan bien connu [Liberté, Egalité, Fraternité]. Vous comprenez ? »

    Les maçons devraient se souvenir de la leçon de la Révolution Française. Bien que « ils aient joué un rôle révolutionnaire colossal, il en coûta la vie de la majorité d’entre eux… » Puisque la révolution requiert l’extermination de la bourgeoisie en tant que classe [de sorte que toute la richesse soit détenue par les Illuminati sous couvert de l’état], il en résulte que les francs-maçons devaient être liquidés. La vraie signification du communisme est une tyrannie des Illuminati.

    Quand ce secret sera révélé, Rakovsky imagine « la stupeur affichée sur le visage d’un franc-maçon quand il réalisera qu’il doit mourir des mains des révolutionnaires. Comme il criera pour demander qu’on récompense ses services à la révolution ! C’est un spectacle face auquel on peut mourir … mais de rire ! » (Page 254).

    Rakovsky parle de la franc-maçonnerie comme une supercherie: « une maison de fous mais en liberté » (Page 254)

    Comme les maçons, d’autres candidats à la principale classe de l’utopie humaniste (néoconservateurs, libéraux, sionistes, activistes gais et féministes) pourraient en être pour une désagréable surprise. Ils pourraient être laissés de côté après avoir été bien exploités.

    QUI SONT-ILS?

    Quand l’interrogateur presse Rakovsky de livrer des notables Illuminati pour approcher une de leurs initiatives, Rakovsky n’est sûr que de deux qui sont décédés : Walter Rathenau, le ministre des affaires étrangères de Weimar, et Lionel Rothschild. Il dit que Trotsky est sa source d’information.

    Les autres, insiste-t-il, ne sont que spéculation:

    « En tant qu’institution, la banque Kuhn Loeb & Company de Wall Street: [et] les familles Schiff, Warburg, Loeb et Kuhn; je dis familles pour souligner plusieurs noms puisqu’ils sont tous reliés ... par mariages; puis Baruch, Frankfurter, Altschul, Cohen, Benjamin, Strauss, Steinhardt, Blom, Rosenman, Lippmann, Lehman, Dreifus, Lamont, Rothschild, Lord, Mandel, Morganthau, Ezekiel, Lasky.... quiconque avec un des noms que je viens d’énumérer, même de ceux qui n’appartiennent pas à ‘Eux’ pourraient toujours conduire à ‘Eux’ avec toute affaire à caractère important. » (Page 272)

    En accordant aux banquiers le privilège de créer la monnaie, nous avons créé un insatiable vampire. Si vous pouviez fabriquer l’argent, imaginez la tentation que vous auriez de vouloir tout posséder !
    http://www.savethemales.ca/260602.html

    REVOLUTION CACHEE

    Rakovsky parle du crash de 1929 et de la grande dépression comme une « révolution américaine. » Elle a été délibérément précipitée par les Illuminati pour leur profit, pour casser « l’américain classique » et pour prendre le pouvoir politique.

    « L’homme à travers lequel ils firent usage d’une telle puissance était Franklin Roosevelt. Avez-vous compris ? … En cette année 1929, la première année de la révolution américaine, en février, Trotsky quitte la Russie ; le crack se passe en octobre… Le financement de Hitler est validé en juillet 1929. Vous pensez que ceci s’est passé par hasard ? Les quatre années de gouvernement de Hoover furent utilisées pour la préparation de la prise de pouvoir aux Etats-Unis et en URSS : ici au moyen d’une révolution financière, et là-bas [Russie] à l’aide d’une guerre [Hitler, seconde guerre mondiale] et la défaite qui devait suivre. Un roman plein d’imagination débordante pouvait-il être vous apparaître plus évident ? » (Page 273).

    Rakovsky propose que Staline coopère avec les Illuminati (ce qu’il fit ensuite). La première condition est qu’il arrête d’exécuter les trotskystes. Puis « plusieurs zones d’influence » seront établies éloignant « le communisme formel du communisme réel. » Il y aura « des concessions mutuelles pour une entraide réciproque pour la durée du déroulement du plan… Des personnes influentes apparaîtront à tous les niveaux de la société, même à très haut niveau, qui soutiendront le communisme formel de Staline… » (Page 276)

    Rakovsky souligne que les Illuminati prévoient d’allier communisme et capitalisme. Dans chaque cas, les Illuminati contrôleront toute la richesse et la puissance.

    « A Moscou, il y a le communisme, à New York, le capitalisme. C’est tout comme la thèse et l’antithèse. Analysez les deux. Moscou est un communisme subjectif mais [objectivement] un état capitaliste. New York est un capitalisme subjectif mais un communisme objectif. Une synthèse personnelle, la vérité : la finance internationale et le capitalisme communisme ne font qu’un. 'Eux'. » (Page 276)

    CONCLUSION

    La symphonie rouge (The Red Symphony) confirme que nos leaders politiques et culturels sont la plupart des dupes ou des traîtres. La subversion des Etats-Unis fait partie d’un plan pour une tyrannie planétaire. Je n’en ai pas encore découvert tous les composants. Les gens me pressent de pousser mes recherches vers le Vatican et les jésuites, et je vais le faire.

    Mais évidemment une cabale occulte de banquiers et d’autres personnes riches est déterminée à asservir l’humanité. Beaucoup sont des juifs qui semblent suivre les injonctions talmudiques primitives et usurpent toute leur richesse, comme mis en évidence dans les « Protocoles des Sages de Sion. » Une manifestation de la tyrannie luciférienne émergeante des Rothschild basée à Jérusalem est le design maçonnique du nouvel immeuble de la Cour Suprême israélienne.

    La plupart des juifs ne sont pas impliqués dans ce plan, ils s’y opposeraient, et en sont eux-mêmes les victimes. L’antisémitisme est utilisé pour nous détourner de la vraie question, la création d’un état policier global dédié à asseoir la richesse des Illuminati.

    La « guerre contre le terrorisme » sert à établir ce contrôle autoritaire. Que sont-ils en train de manigancer qui soit nécessaire ? Une autre grande dépression ? Une autre attaque « terroriste » ? Les attentats du 11 septembre montrent qu’ils massacreront des américains innocents sans remords.

    Dans le système satanique, tout le monde est dupé. Les sionistes sacrifient leur vie pour Israël, les communistes pour une justice sociale, les féministes pour l’égalité et les américains pour le pétrole irakien.

    Nous sommes tous dupés pour nous éloigner de Dieu, pour penser que la religion et la moralité sont démodées. Les lois morales universelles existent et doivent être observées pour notre propre bien. Dieu simplement est Réalité.

    Nous sommes gâchés, absents, dévirilisés [déféminisés] et futiles. Comme les francs-maçons, nous sommes des moutons conduits vers l’abattoir.

    ********************************************

    Hitler ne voulait pas la seconde guerre mondiale
    par Henry Makow Ph.D., rédigé le 21 mars 2004.

    Hitler ne voulait pas la seconde guerre mondiale
    http://www.savethemales.ca/000369.html

    Hitler ne voulait pas la seconde guerre mondiale, il n’avait pas l’audace de combattre l’Angleterre, selon Louis Kilzer, le journaliste lauréat du prix Pulitzer, auteur de « Churchill's Deception » (Simon & Schuster, 1994).

    Hitler croyait que le futur de la civilisation occidentale dépendait de la coopération de l’Allemagne avec ses cousins aryens : l’Angleterre et les Etats-Unis. Ses cibles territoriales étaient limitées à la Russie communiste. Il était déterminé à éviter de faire la guerre sur deux fronts.

    Le « miracle de Dunkerque » était en fait une extraordinaire ouverture pacifique pour l’Angleterre. Normalement, nous n’associons pas Hitler avec une telle magnanimité. En mai 1940, les britanniques étaient au bord de la défaite. L’armée anglaise était encerclée à Dunkerque. Plutôt que de les faire prisonniers, Hitler stoppa ses généraux pendant trois jours, permettant à 330.000 hommes de s’échapper.

    « Le sang de chaque anglais a trop de valeur pour couler » dit Hitler. « Nos deux peuples s’apparentent racialement et traditionnellement. C’est et cela a toujours été mon but, même si nos généraux ne peuvent pas le comprendre. » (Kilzer, page.213)

    Ce n’est pas une volonté d’exonérer Hitler. Son idéologie de suprématie de la race aryenne et l’esclavagisme/l’extermination des « races inférieures » (principalement juives et slaves) me répugnent. Ai-je besoin de le dire ? Mes propres grands-parents furent tués par les nazis. Je pense que des gens peuvent tirer fierté de leur race ou de leur nationalité sans chercher à dominer les autres.

    Néanmoins, nous devons comprendre que notre vision d’Hitler est influencée par la propagande. Les alliés étaient tout aussi coupables d’atrocités et de crimes de guerre. En outre, Hitler fut créé, manipulé et détruit par la même clique d’Illuminati qui règne aujourd’hui sur le monde.

    « LA SUPERCHERIE DE CHURCHILL »

    D’après le livre bien documenté de Kilzer, Hitler essayait de convaincre les anglais de faire la paix. En échange, il était prêt à se retirer de l’Europe de l’Ouest et d’une bonne partie de la Pologne.

    Kilzer décrit comment les services de renseignement britanniques (une branche des Illuminati) utilisa à son avantage l’idéologie raciste d’Hitler pour détourner ses forces contre la Russie et le piéger dans une guerre sur deux fronts. Ils purent le convaincre qu’un parti de la paix pro-nazi (anti communiste) était préparé à déposer le « va-t-en-guerre » qu’était Churchill.

    Ce parti était formé du duc de Windsor (l’ancien roi Edouard VIII) et d’autres élitistes à la volonté d’apaisement connus comme étant le « Cliveden Set » Les nazis avaient des liens sociaux de longue date avec ce groupe et avaient confiance en lui. Hitler semblait surestimer le fait que le duc de Windsor alla séjourner au château des Rothschild à Enzesfeld en Autriche après qu’il eut abdiqué.

    Rudolph Hess, le leader en second de l’Allemagne nazie, était en contact avec le groupe Cliveden et s’envola vers l’Angleterre le 10 mai 1941 pour négocier la paix. Selon Kilzer, Hess avait la bénédiction d’Hitler. Coïncidence, ce fut la pire nuit de la Blitzkrieg. Ensuite, il y eut une longue accalmie dans les raids aériens nazis et britanniques. Il apparaît que les nazis pensèrent avoir un accord avec les britanniques et portèrent leur attention sur l’invasion de la Russie le mois suivant (22 juin 1942).

    Hitler ne comprit pas que les élites anglo-américaines étaient (et sont encore) intimement liées avec la finance internationale (c’est-à-dire avec les Rothschild). L’impérialisme anglo-américain est en fait un front pour les familles qui possèdent la banque d’Angleterre et réserve fédérale US. Ces familles juives et non-juives sont connectées par l’argent, les mariages et le culte de Lucifer (c’est-à-dire la franc-maçonnerie). Roosevelt et Churchill étaient tous deux leurs laquais (comme tous nos « dirigeants » le sont).

    En 1771, Mayer Rothschild finança les Illuminati, une société secrète maçonnique qui à son tour engendra les révolutions majeures de l’ère moderne, y compris la révolution bolchevique en 1917. Le but ultime est d’établir une dictature mondiale des banquiers, qui est à un stade avancé aujourd’hui.

    Dans les années 30, leur objectif était d’inciter à une guerre sur deux fronts qui aurait terrassé les grands états nations (Angleterre, Allemagne et Russie). Comme toutes les guerres, l’objectif était de tuer des millions de gens, de traumatiser l’humanité, d’augmenter la dette publique et le profit privé, et de faire apparaître un « gouvernement mondial » (la future Organisation des Nations Unies) comme essentiel pour la « paix. »

    La politique d’apaisement britannique des années 30 visait probablement à encourager les tendances expansionnistes d’Hitler et à provoquer la guerre. Douglas Reed, correspondant à Berlin du Times (de Londres), fut le premier à déceler quelque chose de louche quand son journal supprima ses avertissements de la menace d’Hitler (Voir son ouvrage Controversy of Zion).

    ROTHSCHILD CONDUIT LA SYMPHONIE ROUGE (RED SYMPHONY)

    Pourquoi l’élite financière voudrait-elle aussi détruire la Russie alors qu’elle l’a créée ?

    La transcription de l’interrogatoire par le NKVD en 1938 de C.G. Rakovsky (alias Chaim Rakeover) nous en donne la réponse. Rakovsky était un intime de Trotsky et ancient ambassadeur soviet à Paris.
    http://www.savethemales.ca/000275.html

    L’agent de Rothschild, Léon Trotsky, était supposé succéder à Lénine mais il tomba malade au moment critique. Staline fut capable d’assumer le pouvoir et la Russie échappa ainsi au contrôle des Rothschild.

    Afin de contrôler Staline, la finance internationale fut forcée de mettre en place Hitler et le parti nazi. Rakovsky confirme que les financiers juifs supportèrent les nazis alors que Hitler n’en était pas conscient.

    « L’ambassadeur Warburg se présenta sous un faux nom et Hitler ne devina même pas ses origines… Il mentit aussi sur qui il représentait… Notre but était de provoquer une guerre et Hitler était la guerre… [les nazis] reçurent … des millions de dollars envoyés par Wall Street, et des millions de marks par des financiers allemands par l’intermédiaire de Schacht ; [subvenant] à l’entretien des SA et des SS ainsi qu’au financement des élections… »

    Malheureusement pour les banquiers, Hitler s’est aussi montré rebelle. Il commença à imprimer sa propre monnaie !

    « Il s’arrogea le privilège de fabriquer la monnaie et pas seulement la monnaie physique mais aussi les outils financiers; il s’appropria l’appareil de falsification encore intact et le mit au travail pour le bénéfice de l’état… Pouvez-vous imaginer ce qu’il serait advenu … s’il avait gangrené un certain nombre d’autres états et instauré une période d’autarcie [règne absolu, remplaçant celui des banquiers]. Si vous pouvez, alors imaginez ses fonctions contre-révolutionnaires... »

    Hitler était devenu une menace plus grande que Staline qui n’avait pas touché à la monnaie. Les britanniques n’allaient pas faire la paix avec Hitler parce qu’il avait mis fin au racket des banquiers. En outre, les Illuminati voulaient une guerre élargie, la ruine de l’Europe et l’extension de l’URSS.

    LES COMMANDITAIRES SECRETS D’HITLER

    Le livre « Financial Origins of National Socialism » (1933) de « Sydney Warburg » fournit un autre aperçu de comment la clique des Illuminati supporta Hitler. Ce livret de 70 pages fut censuré pendant plusieurs années mais fut republié en 1983 sous le titre « Hitler's Secret Backers. »

    « Warburg » décrit une réunion secrète en juillet 1929 avec « Carter », le président du « Guarantee Trust » de J.P. Morgan, les présidents des « Federal Reserve Banks », « le jeune Rockefeller » et « Glean de la Royal Dutch. » Ils étaient tous sous tutelle des Rothschild.

    Il fut établi que Warburg qui parlait allemand irait en Allemagne et demanderait à Hitler de combien d’argent il avait besoin pour renverser l’état. La seule stipulation était que Hitler adopte « une politique étrangère agressive. »

    « Warburg » détaille cinq rencontres avec Hitler entre 1929 et 1933. La première eut lieu dans une cave à bière ; Hitler y calcula ses besoins sur le dos d’une assiette en carton. Environ 25 millions de dollars furent transférés. C’était extrêmement important dans le contexte de la grande dépression parce que les nazis nourrissaient et abritaient beaucoup de leurs partisans.

    On ne donna pas la raison de ce soutien à Hitler et il ne demanda pas. A deux occasions, il se demanda tout fort si « Warburg » était lui-même juif mais il rejeta l’idée avant que « Warburg » ne réponde.

    On ne connaît aucun « Sydney Warburg » mais l’évidence suggère que l’auteur pourrait être James P. Warburg, le fils du fondateur de la « Federal Reserve », Paul Warburg. Le général Ludendorff attesta au procès de Nuremberg que James P Warburg était le canal à travers lequel 34 millions de dollars furent finalement transférés de Wall Street aux nazis. On se demande pourquoi quelqu’un se compromettrait autant pour s’aliéner les gens les plus puissants du monde s’il n’était pas sincère. Les seules personnes ayant le pouvoir de supprimer ce livre sont ceux qu’il incrimine, et ils ont un passif certain pour ce qui concerne la suppression de tels ouvrages.

    Voir aussi la discussion d’Antony Sutton à propos de ce livre.
    http://www.reformation.org/wall-st-ch10.html

    CONCLUSION

    « Celui qui contrôle le passé contrôle le futur ; celui qui contrôle le présent contrôle le passé. » George Orwell.

    Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire. Notre vision de ce qu’était Hitler est une vison largement juive. Je ne fais que commencer cette recherche et j’admettrai mes erreurs sans problème. Voici mes conclusions provisoires :

    Bien que je rejette absolument l’idéologie raciste et les atrocités d’Hitler, il peut avoir représenté la dernière résistance sérieuse au programme des Illuminati.

    Paradoxalement, Hitler fut créé et manipulé par les banquiers auxquels il s’en est pris. Il a perdu la guerre parce qu’il n’appréciait pas leur programme plus ambitieux. Il a naïvement échoué à reconnaître qu’ils contrôlaient l’Angleterre et les Etats-Unis. C’est comme s’il ne croyait pas sa propre propagande.

    Aveuglé par un zèle raciste, il fit une bévue fatale (pour lui) de ne pas neutraliser l’Angleterre en accaparant les champs pétrolifères du Moyen-Orient. Il fit une autre erreur fatale en ne promettant pas de libérer le peuple russe de l’oppression. La brutalité nazie transforma les slaves en combattants implacables.

    Mais en dépit de son idéologie raciste démente et son barbarisme subséquent, Hitler aurait pu faire quelque chose de bien. Beaucoup d’allemands et même quelques juifs allemands le supportaient. Mais il n’était qu’un autre produit du jeu diabolique des Illuminati.

     

    ************************************* Les banquiers centraux veulent le pouvoir totalitaire
    par Henry Makow Ph.D., rédigé le 3 décembre 2005.

    Les banquiers centraux veulent le pouvoir totalitaire
    http://www.savethemales.ca/001297.html

    La « guerre contre le terrorisme » est une ruse des banquiers centraux pour contrôler chaque aspect de votre vie.

    En relisant « The Red Symphony » récemment, j’ai été choqué de lire l’affirmation d’un initié que les banquiers ne sont pas satisfaits avec une richesse infinie, ils veulent aussi un pouvoir illimité.

    « The Red Symphony » est un interrogatoire de la police secrète staliniste (NKVD) de Christian Rakovsky, un ambassadeur russe qui était un proche associé de Léon Trotsky, un agent des Rothschild.

    J’ai présenté ce document explosif de 50 pages à mes lecteurs il y a deux ans. Il lève le voile de l’histoire moderne et explique la vraie signification de la révolution, du communisme, de la franc-maçonnerie et de la guerre. Il n’était pas censé devenir domaine public. Le traducteur, le Docteur J. Landowsky, fit une copie non autorisée.

    L’expérimentation humaine est mise en danger par des intérêts privés qui ont usurpé la fonction de création monétaire. L’histoire moderne reflète le processus progressif par lequel ils transfèrent toute la richesse et la puissance vers eux-mêmes, en détruisant la civilisation occidentale et créant un état policier mondial.

    Rakovsky, dont le vrai nom était Chaim Rakover, fut condamné à mort dans la purge stalinienne de la faction trotskyste du parti. Léon Trotsky écrivit dans son autobiographie, My Life : « Christian G. Rakovsky... joua une part active dans les travaux internes de quatre partis socialistes – le bulgare, le russe, le français et le roumain – pour devenir finalement un des leaders de la fédération soviétique, président du soviet ukrainien des commissaires du peuple, et le représentant diplomatique soviet en Angleterre et en France... »

    Rakovsky essaya de convaincre son interrogateur que Staline devrait coopérer avec les banquiers qui « sont juste comme vous et moi. Le fait qu’ils contrôlent une quantité d’argent illimitée, dans la mesure où ils le crée eux-mêmes, ne détermine pas … les limites de leurs ambitions … Les banquiers ont une soif de pouvoir, de pouvoir total. Juste comme vous et moi. »

    Ils créèrent l’état communiste comme une « machine pour un pouvoir total » sans précédent dans l’histoire. Dans le passé, dû à plusieurs facteurs, « il y avait toujours de la place pour la liberté individuelle. Comprenez-vous que ceux qui contrôlent déjà partiellement les nations et les gouvernements mondiaux ont des prétentions de domination absolue ? Comprenez bien que c’est la seule chose qu’ils n’aient pas encore atteinte. »

    Une force pernicieuse paralyse nos vies nationales. Rakovsky l’identifie: « Imaginez vous-même, si vous le pouvez, qu’un petit groupe de personnes ayant un pouvoir illimité grâce à la possession d’une vraie richesse, et vous verrez qu’ils seront les dictateurs absolus des marchés financiers et de l’économie… Si vous avez assez d’imagination alors … vous verrez leur influence anarchique, moral et sociale, c’est-à-dire une influence révolutionnaire… Comprenez-vous ? »

    Le mouvement révolutionnaire, qui définit l’histoire moderne, était un moyen d’accroître le pouvoir des banquiers en détruisant l’ordre existant avant.

    A la révolution française, le pouvoir est passé subtilement aux banquiers qui n’étaient pas contraints pas les subtilités chrétiennes, dit Rakovsky. « Le pouvoir royal suprême fut subtilisé par des personnes dont les qualités morales, intellectuelles et cosmopolites les autorisaient à l’utiliser. Il est clair que c’étaient des gens qui n’avaient jamais été chrétiens, mais cosmopolites. »

    Le communisme, loin de distribuer la richesse, est conçu pour la concentrer dans les mains des personnes les plus riches de la planète. L’état possède la richesse et ils possèdent l’état. Et la marxisme, « avant d’être un système philosophique, économique et politique, est une conspiration pour la révolution. »

    Rakovsky se moque du « marxisme élémentaire... le marxisme populaire démagogique » qui est utilisé pour duper les intellectuels et les masses.

    [Quelque soient ses mérites intrinsèques, le socialisme semble conçu pour corrompre et rendre les peuples dépendants du grand gouvernement que les banquiers contrôlent.]

    En ce qui concerne la franc-maçonnerie: « Chaque organisation maçonnique essaye de créer tous les pré requis nécessaires pour le triomphe de la révolution communiste; c’est le but évident de la franc-maçonnerie » dit Rakovsky, lui-même un franc-maçon de haut rang.

    Le but de la révolution n’est rien de moins que de redéfinir la réalité en termes d’intérêts pour les banquiers. Ceci implique la promotion de la réalité subjective au détriment de la réalité objective. Si Lénine « sent que quelque chose est réel » alors c’est réel. Pour lui, chaque réalité était relative face à la seule et absolue réalité : la révolution. »

    En d’autres termes, le blanc est noir et le haut est en bas. C’est comme ça qu’était l’Union Soviétique et c’est en train de nous arriver maintenant. La vérité et la justice sont en train d’être remplacées par un diktat politique. « Le politiquement correct » , un terme bolchevique est maintenant d’usage courant. Des physiciens comme Steven Jones qui s’interrogent sur le 11 septembre sont réduits au silence. Des historiens comme David Irving sont emprisonnés.

    Rakovsky s’étonne que « les bancs sur lesquels étaient assis les usuriers graisseux pour commercer avec leur monnaie, sont maintenant devenus des temples, qui se tiennent avec magnificence à chaque coin de nos grandes villes contemporaines avec leurs colonnades païennes, et les foules s’y rendent … pour apporter assidûment leurs dépôts représentant tous leurs biens au dieu de l’argent… »

    Il dit que « l’étoile à cinq branches des soviets représente les cinq frères Rothschild avec leurs banques, qui possèdent des accumulations de richesses colossales, les plus grandes jamais connues. »

    « N’est-il pas étrange que Marx n’ait jamais mentionné ce fait ? » demande Rakovsky. « N’est-il pas étrange que pendant les révolutions, les insurgés n’aient jamais attaqué les banquiers, leurs châteaux ou leurs banques ? »

    La guerre est le moyen par lequel les banquiers centraux avancent vers leur objectif d’un gouvernement mondial totalitaire. Rakovsky dit que Trotsky était derrière le meurtre de l’archiduc Ferdinand (qui a déclenché la première guerre mondiale). Il rappelle la phrase prononcée par la mère des cinq frères Rothschild : « 'Si mes fils le veulent, alors il n’y aura aucune guerre.' Cela veut dire qu’ils étaient les arbitres, les maîtres de la paix et de la guerre, mais pas les empereurs. Etes-vous capable de visualiser le fait d’une telle importance ? La guerre n’est-elle pas une fonction révolutionnaire ? La guerre ? La Commune. Depuis cette époque, chaque guerre fut un pas de géant vers le communisme. »

    « Après l’assassinat de Walter Rathenau [membre des Illuminati, ministre des affaires étrangères de Weimar] en 1922, les Illuminati ne donnèrent des positions politiques et financières qu’à des intermédiaires » dit Rakovsky. « Evidemment à des personnes loyales et dignes de confiance, qui peuvent être garantis de mille manières : aussi on peut être sûr que ces banquiers et politiciens [aux yeux du public], ne sont que des hommes de paille, même si ils occupent des places très élevées, et sont manipulés pour apparaître comme les auteurs des plans qui sont menés. »

    En 1938, Rakovsky souligna trois raisons pour la seconde guerre mondiale à venir.

    La première était que Hitler commençait à imprimer sa propre monnaie. « C’est très sérieux. Beaucoup plus que tous les facteurs externes et cruels du national-socialisme. »

    Deuxièmement, le « nationalisme complètement développé de l’Europe occidentale est un obstacle au marxisme ... le besoin de destruction du nationalisme vaut à lui seul une guerre en Europe. »

    Finalement, le communisme ne peut pas triompher sauf s’il supprime la « chrétienté encore en vie. » Il parle de la « révolution permanente » comme datant de la naissance du Christ, et de la Réforme comme « sa première victoire partielle » parce qu’elle divise la chrétienté. Cela suggère que la « conspiration » contient aussi un facteur racial ou religieux.

    « En réalité, la chrétienté est notre seul vrai ennemi depuis tous les phénomènes politiques et économiques des états bourgeois. La chrétienté contrôlant les individus est capable d’annuler la projection révolutionnaire de l’état neutre soviétique ou de l’état athée. »

    Maintenant les banquiers centraux sont en train de promouvoir la troisième guerre mondiale comme étant « le choc des civilisations. » Substituez l’Islam à la chrétienté ci-dessus.

    CONCLUSION

    Nos croyances doivent s’adapter à la vérité et non le contraire. Apparemment, la vérité est qu’une relativement petite clique de familles de banquiers juifs et leurs alliés non juifs dans les familles dirigeantes en Europe et en Amérique ont usurpé le contrôle de la création des monnaies, et avec elle, la destinée du monde.

    Cette classe supérieure possède et contrôle la plupart des plus grandes sociétés du monde, les médias, les agences de renseignement, les sociétés secrètes, les universités, les politiques, les fondations, les groupes de réflexion, les ONG (organisation non gouvernementales). Il apparaît aussi qu’ils dominent le crime organisé.

    Le 11 septembre, la guerre contre le terrorisme et l’Irak font partie de l’inexorable processus par lequel la classe supérieure accroît sa richesse et son emprise. Le but final est un état policier mondial dans lequel les masses seront privées de leur richesse, de leur liberté et peut-être de leur vie.

    Les néoconservateurs sont réellement des néo-communistes. Ils compromettent la sécurité de leurs compatriotes juifs (de même que tous les américains) par leurs machinations malfaisantes. Les juifs devraient suivre mon exemple et les répudier.

    La classe supérieure veut que nous la voyions comme un « problème juif. » De cette manière, elle peut faire porter le chapeau à des juifs innocents et alors rejeter toute opposition en invoquant la « haine » et le « parti pris. » Le problème est principalement celui de la création de la monnaie (crédit) qui a conduit à une concentration intenable de puissance et de richesse entre peu de mains.

    Pratiquement chaque individu utile à la société, juif ou non, est forcé, sciemment ou non, de s’aligner avec cette classe supérieure. Nos institutions religieuses, culturelles et politiques ont été détournées. Ceci explique la fausse qualité de la vie sociale en occident.

    Comme nous célébrons Noël, rappelons nous du message du Christ: Dieu est Amour. Dieu est plus puissant que la force satanique qui tient l’humanité en esclavage. Mais Sa volonté ne peut être faite sauf si les hommes la font.

    Quel qu’en soit le prix, ne rien faire coûtera encore plus. L’abondance dont nous jouissons maintenant fait partie d’un complot séculaire pour piéger et asservir l’humanité.

    Cet article provient de La Voix des Opprimes
    http://news.stcom.net

    L'URL de cet article est:
    http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=2033


    votre commentaire
  •  

    Le document suivant, daté de Mai 1979, a été trouvé le 7 Juillet 1986 dans un photocopieur IBM acheté à une vente de surplus militaire.
    Négligence ou fuite intentionnelle, il semble que ce document ait été en la possession des services secre...ts de l'US Navy.
    Le document, par sécurité, ne porte pas la signature de l'organisation dont il provient. Mais des recoupements d'informations et de dates laissent supposer qu'il pourrait s'agir du Groupe de Bildergerg, un "club de réflexion" qui rassemble des personnes extrêmement puissantes des mondes de la finance, de l'économie, de la politique, de l'armée et des services secrets.
    Le document se présente comme un "manuel de programmation" de la société, apparemment destiné aux nouveaux membres de l'organisation.
    Ce document pourrait aussi avoir été écrit par un auteur de science-fiction inspiré, ou par un journaliste bien informé. Vrai ou faux, l'important est que les stratégies qui sont décrites ici sont très largement appliquées dans les orientations de l'économie et de la société depuis 30 ans, dans tous les pays occidentaux, et avec une remarquable synchronisation.

    Publié en annexe du livre "Behold a pale horse" de William Cooper, Light Technology Publishing, 1991
    http://www.syti.net/SilentWeapons.html

     

     

     

    Silent weapons for quiet wars

    Armes silencieuses pour guerres tranquilles



    An introductory programming manual


    Operations Research
    Technical Manual
    TM-SW7905.1

     

     

     

         Bienvenue à bord

         Cette publication marque le 25è anniversaire de la Troisième Guerre Mondiale, appelée "guerre tranquille", et conduite en utilisant des armes biologiques subjectives, qualifiées "d'armes silencieuses".

     

     

    Sécurité

     

         Il est manifestement impossible de parler d'engineering social, ou d'automatisation d'une société (engineering des systèmes d'automatisation sociale ou "armes silencieuses") sur une échelle nationale ou internationale sans impliquer de vastes objectifs de contrôle social et de destruction de la vie humaine (c'est à dire d'esclavage et de génocide).

     

         Ce manuel est en lui-même une déclaration d'intention de ce type. Un tel écrit doit être tenu à l'abri du regard du public. Autrement, il pourrait être reconnu comme une déclaration formelle et technique de guerre intérieure. De plus, dans le cas où une personne ou un groupe de personnes dans une position de pouvoir importante utiliseraient une telle connaissance et une telle méthodologie pour la conquête économique, il doit être compris qu'un état de guerre intérieure existe alors entre ce groupe de personnes et le public.

     

         La solution aux problèmes de notre époque requièrent une approche impitoyablement franche, sans s'embarrasser de valeurs religieuses, morales, ou culturelles.

     

         Vous avez été sélectionné pour ce projet en raison de votre capacité à regarder la société humaine avec une froide objectivité, et encore d'analyser ou de discuter de vos observations et conclusions avec des capacités intellectuelles similaires sans la perte de la discrétion ou de l'humilité. De telles vertus sont exercées dans votre propre intérêt supérieur. Ne déviez pas d'elles.

     

     

     

     

     

     


     

    Introduction historique

     

         La technologie des armes silencieuses a évolué à partir d'Operations Research (O.R.), une méthodologie stratégique et tactique développée par l'état-major militaire en Angleterre durant la Seconde Guerre Mondiale. Le but original d'Operations Research était d'étudier les problèmes stratégiques et tactiques de défense aérienne et terrestre avec pour objectif l'utilisation effective de ressources limitées contre des ennemis étrangers.

         Il fut bientôt reconnu par ceux en position de pouvoir que les mêmes méthodes pouvaient être utiles pour contrôler totalement une société. Mais de meilleurs outils étaient nécessaires.

         L'engineering social (l'analyse et l'automatisation d'une société) requièrent la mise en relation d'une grande quantité d'informations économiques toujours changeantes, si bien qu'un système ultra-rapide de traitement de l'information était nécessaire pour prendre de vitesse la société, et prédire quand celle-ci sera parvenue à sa capitulation.

     

         Les calculateurs à relais étaient trop lents, mais l'ordinateur électronique, inventé en 1946 par J.Presper Eckert et John W.Mauchly remplit la mission.

         L'étape décisive suivante fut le développement d'une méthode de programmation par lignes en 1947, par le mathématicien George B. Dantzig.

         Puis en 1948, le transistor, inventé par J. Bardeen, W. H. Battrain, and W. Shockley, promit le champ d'action de l'ordinateur à une expansion rapide grâce à la réduction de l'espace et de l'énergie nécessaires.

     

         Avec ces trois inventions sous leur direction, ceux qui étaient en position de pouvoir pressentirent fortement qu'il était possible pour eux de contrôler l'ensemble du monde en appuyant sur un bouton.

     

         Immédiatement, la Fondation Rockfeller mit ceci en application en subventionnant un cycle d'études de 4 ans au Harvard College, fondant le Harvard Economic Research Project pour étudier la structure de l'économie américaine. Un an plus tard, en 1949, l'US Air Force se joignait au projet.

         En 1952, la période d'études se termina, et une rencontre à haut niveau de l'Elite était conduite pour déterminer la prochaine phase des recherches en opérations sociales. Le projet Harvard avait été très fructueux, et quelques uns de ses résultats furent publiés en 1953, suggérant la possibilité d'un engineering socio-économique (*).

         Avec la fusion nucléaire en 1954, la promesse de sources d'énergie illimitées à partir de l'hydrogène lourd de l'eau de mer, et en conséquence la disponibilité d'un pouvoir social illimité, était une possibilité éloignée de seulement quelques décennies.

     
         La combinaison était irrésistible.

         La Guerre Tranquille fut tranquillement déclarée par l'Elite Internationale lors d'une rencontre tenue en 1954.

     
         Bien que le système des armes silencieuses fut presque conçu 13 ans plus tôt, l'évolution de ce nouveau système d'armes n'a jamais souffert de revers ou de contretemps majeurs.

         Ce volume marque le 25ème anniversaire du début de la Guerre Tranquille. D'ores et déjà, cette guerre intérieure a remporté beaucoup de victoires sur beaucoup de fronts à travers le monde.

     

     

    (*) "Studies in the Structure of American Economy" (1953), par Vassili Leontief (directeur du Harvard Economic Research Project), International Science Press Inc., White Plains, New York.

     

     

     


     

    Introduction politique

     

         En 1954, il fut bien reconnu par ceux en position de pouvoir que ce n'était qu'une question de temps, seulement quelques décennies, avant que le public ordinaire soit capable d'atteindre et de renverser le berceau du pouvoir, avant que les éléments essentiels de la nouvelle technologie des armes silencieuses soient accessibles pour une utopie publique comme elles le sont pour fournir une utopie privée.

     

         La question de première importance, celle de la dominance, tourna autour du sujet des sciences de l'énergie.

     

     

     

     

     

     


     

    Energie

     

         L'énergie est reconnue comme la clé de toutes les activités sur Terre. Les sciences naturelles sont l'étude des sources et du contrôle de l'énergie naturelle, et les sciences sociales, exprimées théoriquement à travers l'économie, sont l'étude des sources et du contrôle de l'énergie sociale. Toutes deux sont des systèmes de comptabilisation: des mathématiques. Par conséquent, les mathématiques sont la première science de l'énergie.

     

         Toute science est essentiellement un moyen vers un but. Le moyen est la connaissance. Le but est le contrôle. Au delà de ceci demeure une seule question: Qui sera le bénéficiaire?

     

         En 1954, tel fut le sujet de préoccupation majeur. Bien que les soi-disant questions morales furent soulevées, du point de vue de la loi de sélection naturelle, il fut admis qu'une nation ou qu'une population mondiale qui n'utiliserait pas son intelligence ne seraient pas meilleurs que des animaux qui n'ont pas d'intelligence. De telles personnes sont des bêtes d'élevage par choix et consentement.

     

         En conséquence, dans l'intérêt du futur ordre mondial, de sa paix et de sa tranquillité, il fut décidé de mener une guerre tranquille contre le public américain avec pour ultime objectif de déplacer l'énergie sociale et naturelle (richesse) de la masse indisciplinée et irresponsable vers les mains de quelques chanceux autodisciplinés et responsables.

     

         Afin d'atteindre cet objectif, il était nécessaire de créer, de protéger, et d'utiliser de nouvelles armes qui, comme l'avenir le vérifia, étaient un type d'armes si subtiles et sophistiquées dans leur principe de fonctionnement et leur apparence publique qu'elles obtinrent le nom "d'armes silencieuses".

     

         En conclusion, l'objectif de la recherche économique, telle qu'elle est conduite par les dirigeants du capital (banques) et des industries de biens et services, est l'établissement d'une économie totalement prévisible et manipulable.

     

         Afin de parvenir à une économie totalement prévisible, les éléments des classes inférieures de la société doivent être amenées à un contrôle total, c'est à dire doivent être mises à la rue, placés sous un joug, et assignées à un devoir social à long-terme depuis le plus jeune âge, avant qu'ils aient une opportunité de se poser des questions sur la propriété de la matière. Afin de parvenir à une telle conformité, la cellule familiale des classes inférieures doit être désintégrée au moyen d'un processus d'augmentation des préoccupations des parents.

     

         La qualité de l'éducation donnée aux classes inférieures doit être de la plus pauvre sorte, de telle sorte que le fossé de l'ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Avec un tel handicap initial, même de brillants éléments des classes inférieures n'ont que peu d'espoir de s'extirper du lot qui leur a été assigné dans la vie. Cette forme d'esclavage est essentielle pour maintenir un certain niveau d'ordre social, de paix, et de tranquillité pour les classes supérieures dirigeantes.

     

     

     

     

     

     


     

    Introduction descriptive des armes silencieuses

     

         Tout ce qui est attendu d'une arme ordinaire est attendu d'une arme silencieuse par ses créateurs, mais seulement dans sa manière de fonctionner.

         Elle tire des situations, au lieu de balles; propulsées par le traitement des données, au lieu d'une réaction chimique; tirant leur origine d'octets d'informations, au lieu de grains de poudre; à partir d'un ordinateur, au lieu d'un fusil; manipulée par un programmeur d'ordinateur au lieu d'un tireur d'élite, sous les ordres d'un banquier au lieu d'un général d'armée.

     

         Elle ne produit pas de bruit d'explosion évident, ne cause pas de dommages physiques ou mentaux évidents, et n'interfère pas de façon évidente avec la vie quotidienne sociale de chacun.

         Elle produit pourtant un immanquable "bruit", cause d'immanquables dommages physiques et mentaux, et interfère de façon immanquable avec la vie sociale quotidienne; ou plutot, immanquable pour un observateur entraîné, pour celui qui sait quoi regarder.

     

         Le public ne peut pas comprendre cette arme, et donc ne peut pas croire qu'il est attaqué et soumis par une arme.

     

         Le public peut instinctivement sentir que quelque chose ne va pas, mais en raison de la nature technique de l'arme silencieuse, il ne peut pas exprimer son sentiment d'une façon rationnelle, ou prendre en main le problème avec intelligence. Par conséquent, ils ne sait pas comment crier à l'aide, et ne sait pas comment s'associer avec d'autres pour se défendre.

     

         Lorsqu'une arme silencieuse est appliquée graduellement, les gens s'ajustent, s'adaptent à sa présence, et apprennent à tolérer ses répercussions sur leurs vies jusqu'à ce que la pression (psychologique via économique) devienne trop grande et qu'ils s'effondrent.

     

         En conséquence, l'arme silencieuse est un type d'arme biologique. Elle attaque la vitalité, les options, et la mobilité des individus d'une société, en connaissant, comprenant, manipulant, et attaquant leurs sources d'énergie sociales et naturelles, ainsi que leur forces et faiblesses physiques, mentales, et émotionnelles.

     

     

     

     

     

     


     

    Introduction théorique



    "Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation,
    et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."


    Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

     

         La technologie actuelle des armes silencieuses est une extension d'une idée simple découverte, succinctement exprimée, et effectivement appliquée par Mayer Amshel Rothschild. Mr Rothschild découvrit le composant passif manquant de la théorie économique, connu sous le terme d'induction économique. Bien sûr, il ne pensa pas sa découverte en ces termes du 20 è siècle, et l'analyse mathématique dut attendre la Seconde Révolution Industrielle, l'avènement des théories physiques et électroniques, et finalement, l'invention de l'ordinateur électronique, avant d'être effectivement mise en application dans le contrôle de l'économie mondiale.

     

     

     

     

     

     


     

    Energie : la découverte de Mr Rothschild

     

         Ce que Mr Rothschild avait découvert était le principe de base du pouvoir, de l'influence, et du contrôle sur les gens tel qu'il est appliqué à travers l'économie. Ce principe est: "lorsque vous prenez l'apparence du pouvoir, les gens vous le donnent bientôt."
     

         Mr Rothschild avait découvert que la monnaie ou les comptes de crédits sur dépôt avaient l'apparence requise du pouvoir qui pouvait être utilisé pour induire les gens (l'inductance, les gens correspondant à un champ magnétique) en échangeant leur réelle richesse contre une promesse de richesse plus grande (au lieu d'une compensation réelle). Ils déposeraient des richesses réelles en échange d'une simple lettre de change. Mr Rothschild vit qu'il pouvait emmettre plus de promesses qu'il ne pouvait en rembourser, aussi longtemps qu'il pourrait montrer un stock d'or pour rassurer ses clients.

          Mr Rothschild prêta ses lettres de promesses aux particuliers et aux états. Cela devait créer une confiance excessive. Après quoi il rendrait l'argent plus rare, ressererait le contrôle du système, et collecterait les avoirs contractuellement garantis. Le cycle fut ensuite répété. Ces pressions pourraient être utilisées pour initier une guerre. Il aurait ensuite le contrôle de la disponibilité de la monnaie pour déterminer le vainqueur de la guerre. Le gouvernement qui accepterait de lui donner le contrôle de son économie obtiendrait son soutien.

          Le remboursement des dettes serait assuré par l'aide économique à l'ennemi de l'emprunteur. Le profit généré par cette méthode économique permit à Mr Rothschild de multiplier sa fortune. Il découvrit que l'avidité du public permettrait à la monnaie d'être imprimée par le gouvernement au-delà des limites (inflation) de remboursement en métal précieux ou en production de biens et services.
     

         Dans un tel système, le crédit, présenté sous une forme appelée "monnaie", a l'apparence du capital, mais n'est en fait que du capital négatif, du découvert. Extérieurement, cela a l'apparence de la production de services, alors que ce n'est en réalité que de la dette, de l'endettement. C'est donc une inductance économique (ou incitation économique) au lieu d'une capacitance économique (capacité de production réelle), et faute d'être équilibré d'une autre façon, cela doit être équilibré par la destruction de population (guerre, génocide). La totalité des biens et services représentent le capital réel appelé produit national brut, et la monnaie peut être imprimée à un niveau équivalent en continuant de représenter la capacitance économique; mais la monnaie imprimée au-delà de ce niveau est soustractive, introduit de l'inductance économique, et constitue des notes de créances et de l'endettement.

          La guerre est donc l'équilibre du système obtenu en tuant les vrais créditeurs (le public à qui on a dit d'échanger ses véritables valeurs contre de la monnaie surévaluée) et en ayant recours à tout ce qui reste des ressources de la nature et de la régénération de ces ressources.
     

          Mr Rothschild avait découvert que la monnaie lui donnait le pouvoir de réarranger la structure économique à son propre avantage, de déplacer l'inductance économique vers celles des positions économiques qui encourageraient la plus grande instabilité économique ou oscillation.
     

         La clé finale du contrôle économique dut attendre qu'il y eut suffisamment de données et un équipement informatique rapide pour garder un regard rapproché sur les oscillations économiques crées par le "price-shocking" et l'excès d'énergie sous forme de crédits-papier (inductance/ inflation).

     

     

     

     

     


     

    Découverte décisive

     

         Le champ de l'industrie aéronautique fournit la plus grande évolution en engineering économique par la voie de la théorie mathématique du "shock-testing". Dans ce procédé, un projectile est tiré à partir d'un avion vers le sol, et l'impulsion du recul est mesurée par des capteurs de vibration disposés sur la carlingue, et branchés à des graphes enregistreurs.

     

         En étudiant l'écho ou les réflexions de l'impulsion de recul sur l'avion, il est possible de découvrir les vibrations critiques dans la structure de l'avion. (...) Du point de vue de l'engineering, cela signifie que les forces et les faiblesses de la structure d'un avion en termes d'énergie vibratoire peuvent être découverts et manipulés.

     

     

     

     

     

    Application en économie

     

         Pour utiliser cette méthode de "shock testing" aéronautique dans l'engineering économique, les prix des produits sont soumis à un choc, et la réaction du public est mesurée. L'écho résultant du choc économique est interprété théoriquement par des ordinateurs et la structure psycho-économique est ainsi découverte. C'est par ce procédé qu'est découvert ce qui définit le ménage familial et rend possible son évaluation.

     

         Dès lors, la réponse du ménage aux chocs futurs peut être prédite et manipulée, et la société devient alors un animal bien régulé avec ses reins sous le contrôle d'un système sophistiqué de comptabilité de l'énergie sociale régulé par ordinateur.

     

         Finalement, chaque élément individuel de la structure en vient à être sous le contrôle d'un ordinateur à travers la connaissance des préférences personnelles, une telle connaissance étant garantie par l'association informatique du code barre avec des consommateurs identifiés (via le numéro de carte de crédit, et plus tard par le tatouage permanent sur le corps d'un numéro invisible sous la lumière ambiante ordinaire).

     

     

     

     

     

     


     

    Le modèle économique

     

         Le Harvard Economic Research Project (1948 -... ) était une extension d'Operations Research. Son propos était de découvrir la science du contrôle d'une économie: au départ l'économie américaine, puis l'économie mondiale. Il fut pressenti qu'avec suffisamment de bases mathématiques et de données, il serait bientôt facile de prédire et de contrôler la tendance d'une économie, aussi bien que de prédire et de calculer la trajectoire d'un projectile. Ceci s'est effectivement avéré être le cas. Plus encore, l'économie a été transformée en un missile guidé vers une cible.

     

         Le but immédiat du projet Harvard était de découvrir la structure économique, quelles forces modifient cette structure, comment le comportement de la structure peut être prédit, et comment il peut être manipulé. Ce qui était recherché était une connaissance bien organisée des structures mathématiques et des interrelations d'investissement, de production, de distribution, et de consommation.

     

         Pour faire un résumé de tout cela, il fut découvert qu'une économie obéissait aux mêmes lois que l'électricité, et que toutes les théories mathématiques ainsi que le savoir faire pratique et informatique développé dans le domaine électronique pouvait être directement appliqué dans l'étude de l'économie.

     

         Cette découverte ne fut pas proclamée ouvertement, et ses implications les plus subtiles furent et sont encore un secret soigneusement gardé, comme par exemple le fait que dans un modèle économique, la vie humaine est mesurée en dollars, ou qu'une étincelle électrique générée à l'ouverture d'un interrupteur connecté à un inducteur actif est mathématiquement analogue à l'initiation d'une guerre.

     

         Le plus grand obstacle rencontré par les théoriciens de l'économie fut la description précise du ménage en tant qu'industrie. Ceci est un défi parce que les achats du consommateur sont une affaire de choix, qui est lui-même influencé par le revenu, les prix, et d'autres facteurs économiques.

     

         Cet obstacle fut levé par un moyen indirect et statistiquement approximatif, en utilisant le shock-testing pour déterminer les caractéristiques courantes, appelés coefficients techniques courants, d'une industrie de biens ménagers.

     

         Finalement, parce que les problèmes en économie théorique pouvaient être traduits très facilement en problèmes d'électronique théorique, et la solution traduite à son tour en sens inverse, il s'en suivit que seul un livre de traduction linguistique et de définition de concepts avait besoin d'être écrit. Le reste pouvait être trouvé dans les travaux ordinaires en mathématique et électronique. Cela rend inutile la publication d'un livre sur l'économie avancée, et simplifie considérablement la sécurité du projet.

     

     

     

     

     

     


     

    Le shock-testing économique

     

         L'une des méthodes d'évaluation des coefficients techniques d'une industrie de transformation consiste à soumettre le prix des produits à un choc, et à noter les changements dans les ventes de tous les produits.

     

         Non seulement le prix des produits mais aussi la disponibilité du travail peut être utilisé comme moyen de shock-testing. Les grèves fournissent d'excellents shock-tests d'une économie, en particulier dans les secteurs de services critiques comme le transport routier, les communications, les services urbains collectifs (énergie, eau, ramassage des ordures, etc).

     

         Grâce au shock-testing, il fut découvert une relation directe entre la disponibilité du flux d'argent dans une économie et la réponse d'une masse de gens en fonction de cette disponibilité.

     

         Par exemple, il y a une relation quantitative mesurable entre le prix de l'essence et la probabilité qu'une personne fasse l'expérience d'un mal de tête, ou ressente l'envie de voir un film violent, fumer une cigarette, ou aller à une taverne pour une chope de bière.

     

         Le plus intéressant est qu'en observant et mesurant les modèles économiques par lesquels le public essaye de fuir ses problèmes et s'échapper de la réalité, et en appliquant la théorie mathématique d'Operations Research, il est possible de programmer des ordinateurs pour prédire la plus probable combinaison d'événements créés (chocs) qui amèneront à un contrôle complet et à la subjugation du public, à travers une subversion de l'économie publique (en agitant l'arbre à prunes).

     

     

     

     

     

     


     

    Concepts généraux de l'Energie

     

         Dans l'étude des systèmes d'énergie, il apparaît toujours trois concepts élémentaires. Ce sont l'énergie potentielle, l'énergie cinétique, et la dissipation d'énergie. Et correspondant à ces trois concepts, il y a trois contreparties physiques essentielles et idéalisées appelées composants passifs.

     

         1 - Dans la science physique, le phénomène d'énergie potentielle est associé à une propriété physique appelée élasticité ou rigidité, et qui peut être représentée par un ressort tendu.

         En science électronique, l'énergie potentielle est stockée dans un capaciteur au lieu d'un ressort. Cette propriété est appelée capacitance au lieu d'élasticité ou rigidité.

     

         2 - Dans la science physique, le phénomène d'énergie cinétique est associé à une propriété physique appelée inertie ou masse, et peut être représenté par une masse en mouvement.

         En science électronique, l'énergie cinétique est stockée dans un inducteur (un champ magnétique). Cette propriété est appelée induction au lieu d'inertie.

     

         3 - Dans la science physique, le phénomène de dissipation énergétique est associé à une propriété physique appelée friction ou résistance, et qui peut être représentée par un appareil convertissant l'énergie en chaleur.

         En science électronique, la dissipation d'énergie est produite par un élément appelé résistance ou conducteur. Cette propriété est appelée résistance ou conductance.

     

         En économie, ces trois concepts énergétiques sont associés de la façon suivante:

     

     

    Capacitance économique

    Capital (argent, stocks à l'inventaire, investissement immobiliers ou en valeurs durables, etc)

    Conductance économique

    Marchandises (coefficients de flux de production)

    Inductance économique

    Services

     

     

         L'ensemble de la théorie mathématique développée dans l'étude d'un système d'énergie (mécanique, électronique, etc.) peut être directement appliqué dans l'étude de n'importe quel autre système d'énergie (par exemple économique).

     

     

     

     

     

     


     

    Le modèle E

     

         Une économie nationale consiste en des flux simultanés de production, distribution, consommation, et investissement. Si l'on assigne une valeur numérique à tous ces éléments, y compris le travail et les fonctions humaines, avec comme unité de mesure, disons, le dollar de 1939, alors ce flux peut être représenté par un courant circulant dans un circuit électrique, et son comportement peut être prédit et manipulé avec une précision utile.

     

         Les trois composants énergétiques passifs de l'électronique, le capaciteur, le conducteur (ou résistance), et l'inducteur, correspondent aux trois composants énergétiques passifs de l'économie, appelés respectivement le capital, les biens, et les services.

     

    La capacitance économique représente le stockage de capital sous une forme ou sous une autre.

    La conductance économique représente le niveau de conductance des matières pour la production de biens.

    L'inductance économique représente l'inertie de la valeur économique en mouvement. C'est un phénomène de population connu sous le nom de services.

     

     

     

     

     


     

    Inductance économique

     

     

         Un inducteur électrique a un courant électrique comme premier phénomène, et un champ magnétique comme second phénomène (inertie). Correspondant à cela, un inducteur économique a un flux de valeur économique comme premier phénomène, et un champ de population comme second phénomène d'inertie. Quand le flux de valeur économique (c'est à dire d'argent) diminue, le champ de population humaine disparaît dans le but de permettre à la valeur économique de continuer à circuler (cas extrême: guerre).
     

    L'inertie du public est le résultat des habitudes de consommation, du standard de vie désiré, et il s'agit généralement d'un phénomène d'auto-préservation.

     

     

     

     

     

     


     

    Facteurs inductifs à considérer

     

     

    1- Population

    2- Magnitude des activités économiques du gouvernement

    3- Méthode de financement de ces activités du gouvernement (cf. Peter-Paul Principle - inflation de la monnaie)

     

     

     

     

     

     


     

    Conversion

     

    Charge

    Coulombs

    Dollars (1939)

    Flux/ courant

    Ampères (coulombs/ seconde)

    Dollars de flux par an

    Force de motivation

    Volts

    Demande (output) en dollars

    Conductance

    Ampères par volt

    Flux annuel en dollars par dollar de demande

    Capacitance

    Coulombs par volt

    Dollars de production en stock par dollar de demande

     

     

     

     

     


     

    Introduction aux amplificateurs économiques

     

         Les amplificateurs économiques sont les composants actifs de l'engineering économique. La caractéristique de base de n'importe quel amplificateur (mécanique, électrique, ou économique) est qu'il reçoit un signal de contrôle en entrée (input), et délivre de l'énergie à partir d'une source d'énergie indépendante vers un terminal spécifique en sortie (output), dans une relation prévisible avec le signal de contrôle en entrée.

     

         La forme la plus simple d'amplificateur économique est un instrument appelé publicité.

         Si une publicité TV s'adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d'une personne de 12 ans.

     

         Un amplificateur économique peut avoir plusieurs entrées ou sorties. Sa réponse peut être instantanée ou différée. Son circuit peut être représenté symboliquement par un interrupteur tournant si ses options sont exclusives, qualitatives, ou binaires ("go" ou "no-go"), ou il peut avoir ses relations paramétriques entrée/sortie spécifiées par une matrice avec les sources d'énergies internes représentées.

         Quelque soit la forme qu'il puisse avoir, son but est de gouverner le flux d'énergie d'une source vers un réceptacle en sortie, en relation directe avec un signal de contrôle extérieur. Pour cette raison il est considéré comme un élément ou composant de circuit actif.

         Les Amplificateurs Economiques se répartissent en des classes appelées stratégies, et, en comparaison avec les amplificateurs électroniques, les fonctions internes spécifiques d'un amplificateur économique sont appelées logistiques au lieu d'électriques.

         De plus, les amplificateurs économiques ne délivrent pas seulement un gain d'énergie mais sont aussi en pratique utilisées pour provoquer des changements dans les circuits économiques.

     

    Dans le design d'un amplificateur économique nous devons avoir une idée d'au moins cinq fonctions, qui sont:

    (1) le signal en entrée disponible

    (2) les objectifs de contrôle-sortie souhaités

    (3) les objectifs stratégiques

    (4) les sources de pouvoir économique disponibles

    (5) les options logistiques

     

         Le processus de définition et d'évaluation de ces facteurs et d'incorporation de l'amplificateur économique dans un système économique a été populairement appelé game theory.

         Le design d'un amplificateur économique commence par la spécification du niveau d'énergie de l'output, qui peut aller de personnel à national. La deuxième condition est la vitesse de réponse, c'est à dire la vitesse avec laquelle l'action en sortie est une fonction des commandes en entrée. Un gain élevé combiné avec un fort feedback aident à obtenir la précision requise.

         La plupart des erreurs résideront dans le signal de données en entrée.

     

     

     

     

     


     

    Amplification des sources d'Energie

     

         L'étape suivante dans le processus du design d'un amplificateur économique est de découvrir les sources d'énergie. Les sources d'énergie qui soutiennent tout système économique sont bien sûr la fourniture de matières premières, et le consentement du peuple à travailler, et en conséquence à assumer un certain rang social, position, niveau, ou classe dans la structure sociale (c'est à dire de fournir du travail aux niveaux variés de l'ordre concerné).

     

         Chaque classe, en oeuvrant à garantir son propre niveau de revenu, contrôle le niveau immédiatement en dessous lui, et ainsi préserve la structure de classe. Ceci fournit la stabilité et la sécurité, mais aussi un gouvernement par le haut.

     

         Au fil du temps, et de l'amélioration de la communication et de l'éducation, les éléments des classes inférieures deviennent aptes à la connaissance et envieux des bonnes choses que les membres des classes supérieures possèdent.

     

         Ceci menace la souveraineté de l'élite.

     

         Si l'ascension des classes inférieures peut être contenue assez longtemps, l'élite peut parvenir à la dominance de l'énergie, et le peuple, par consentement, ne tiendra plus alors une position de ressource énergétique essentielle.

     

         Jusqu'à ce qu'une telle dominance de l'énergie soit absolument établie, le consentement du peuple à travailler et à laisser les autres prendre en main leurs affaires doit être pris en considération, dans la mesure où un échec en ce domaine amènerait le peuple à interférer dans le transfert final des sources d'énergie au contrôle de l'élite.

     

         Il est essentiel de reconnaître qu'à l'heure actuelle, le consentement du public est encore une clé essentielle pour la distribution de l'énergie dans le processus d'amplification économique.

     

         Par conséquent, le consentement en tant que mécanisme de libération de l'énergie va maintenant être étudié.

     

     

     

     

     


     

    Consentement, la première victoire

     

         Un système d'arme silencieuse opère à partir de données obtenu d'un public docile par des moyens légaux. Davantage d'information est rendue disponible pour les programmeurs des systèmes d'armes silencieuses à travers l'Internal Revenue Service. (voir Etudes de la structure de l'économie américaine pour une liste de sources I.R.S.)

     

         L'information consiste en la livraison obligatoire de données bien organisées contenues dans les formulaires de taxes fédéraux ou nationaux, collectées, assemblées, et présentées par les payeurs de taxes et les employeurs.

     

         De plus, le nombre de tels formulaires soumis à l'I.R.S. est un indicateur utile du consentement du public, un facteur important dans la prise de décision stratégique. D'autres sources de données sont exposées dans la Courte Liste d'inputs.

     

         Les coefficients de consentement sont un feedback numérique indiquant le statut de victoire. Base psychologique: quand le gouvernement est capable de collecter des taxes et de dimensionner la propriété privée sans juste compensation, c'est une indication que le public est mûr pour se rendre et consentir à sa mise en esclavage et à son asservissement légal. Un bon indicateur, facilement quantifiable, de temps plus durs à venir est le nombre de citoyens publics qui payent une taxe sur le revenu en dépit d'un manque évident de réciprocité ou de service honnête de la part du gouvernement.

     

     

     

     

     

     


     

    Diversion, la stratégie première

     

         L'expérience a montré que la méthode la plus simple pour rendre efficace une arme silencieuse et gagner le contrôle du public est de maintenir le public ignorant des principes basiques des systèmes d'un coté, tout en le gardant dans la confusion, désorganisé, et distrait avec des sujets sans importance réelle de l'autre coté.

     

         Ceci est obtenu en:

         1 - décourageant l'activité de leurs esprits; sabotant leurs activités mentales; fournissant des programmes d'éducation de basse qualité en mathématiques, logique, design des systèmes et économie, et en décourageant la créativité.

         2 - encourageant leurs émotions, augmentant leur égocentrisme et leur goût pour les activités émotionnelles et physiques, en:

         a) - multipliant des affronts et attaques émotionnelles (viol mental et émotionnel) au moyen d'un barrage constant de violence, de guerres, de sexe dans les médias - en particulier la TV et les journaux.

         b) - leur donnant ce qu'ils désirent - en excès - "junk food" pour l'esprit, et en les privant de ce dont ils ont réellement besoin.

         3 - réécrivant l'histoire et la loi, et soumettant le public à des distractions, en étant ainsi capable de déplacer leurs pensées de leurs besoins personnels vers des priorités extérieures hautement fabriquées.

     

         Ceci prévient leur intérêt et leur découverte possible des armes silencieuses et de la technologie d'automatisation sociale.

     

         La règle générale est qu'il y a un profit dans la confusion; plus la confusion est grande, plus le profit est grand. Ainsi, la meilleure approche est de créer des problèmes, et ensuite d'offrir des solutions.

     

     

     

     

     

     

     


     

    Sommaire de la diversion

     

    Médias: Garder l'attention du public adulte distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle.

     

    Enseignement: Garder le public ignorant des véritables mathématiques, de la véritable économie, de la véritable loi, et de la véritable histoire.

     

    Spectacles: Maintenir le divertissement public en-dessous du niveau de la sixième.

     

    Travail: Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux.

     

     

     

     

     

     

     


     

    Table des stratégies



     

    Faites ceci Pour obtenir ceci

     

     

    Garder le public ignorant Moins d'organisation publique

     

     

    Créer de la préoccupation Moins de défenses

     

     

    Attaquer la cellule familiale Contrôle de l'éducation de la jeunesse

     

     

    Donner moins de cash et plus de crédits ou d'indemnités Plus de laisser-aller et plus de données

     

     

    Conformité sociale Simplicité de la programmation informatique

     

     

    Minimiser la protestation contre les taxes Maximum de données économiques, minimum de problèmes de contrainte

     

     

    Stabiliser le consentement Simplicité des coefficients

     

     

    Etablir des conditions-cadre Simplicité des problèmes, solution des équations différentielles

     

     

    Justesse du timing Moins de décalage et de flou dans les données

     

     

    Maximiser le contrôle Résistance minimum au contrôle

     

     

     

     

     


     

    Logistique

     

         L'application avec succès d'une stratégie requiert une étude attentive des entrées, sorties, de la stratégie reliant les entrées aux sorties, et des sources d'énergie disponibles pour remplir cette stratégie. Cette étude est appelée logistique.

     

         Un problème logistique est étudié au niveau élémentaire d'abord, puis les niveaux de complexité plus grands sont étudiés en tant que synthèse des facteurs élémentaires.

     

         Cela signifie qu'un système donné est analysé, c'est à dire décomposé en ses sous-systèmes, ceux-ci étant à leur tour analysés, jusqu'à ce que, par ce processus, on parvienne à "l'atome" logistique, l'individu.

     

     

     

     

     


     

    Courte liste d'inputs

     

    Questions auxquelles répondre:

    - quoi
    - quand
    - où
    - comment
    - pourquoi
    - qui

     

    Sources d'information générales:

    - écoutes téléphoniques
    - surveillance
    - analyse des ordures
    - comportement des enfants à l'école

     

    Standard de vie selon:

    - nourriture
    - habillement
    - habitat
    - moyens de transport

     

    Contacts sociaux:

    - téléphone (enregistrements d'appels répertoriés)
    - famille (certificats de mariage, de naissance, etc.)
    - amis, associés, etc.
    - adhésion à des associations
    - affiliation politique

     

     

    La trace de papier personnelle

     

    Habitudes personnelles d'achat:

    - chèques bancaires
    - achats par carte de crédit
    - achats par carte de crédit "marquée" - association de la carte de crédit avec le code barre des produits (U.P.C. - Universal Product Code)

     

    Possessions (actif):

    - compte chèque
    - comptes sur livret
    - dépôt dans un coffre de banque
    - business
    - automobiles
    - actions en bourse

     

    Handicaps (passif):

    - emprunts, crédits à la consommation
    - ennemis (voir Sources légales)

     

    Sources gouvernementales:

    - Aides sociales
    - Sécurité sociale
    - Indemnités de chômage
    - Subventions et bourses

     

    Sources gouvernementales

    - Internal Revenue Service
    - OSHA
    - Census
    - etc.

     

    Autres sources gouvernementales:

    - Surveillance du courrier postal

     

     

    Types d'habitudes - Programmation

     

    Forces et faiblesses:

    - activités (sports, hobbies, etc.)
    - voir "légal" (peurs, angoisses, etc.)
    - relevés hospitaliers (sensibilité aux médicaments, réaction à la douleur, etc.)
    - relevés psychiatriques (peurs, angoisses, phobies, adaptabilité, réaction aux stimulis, violence, suggestibilité ou hypnose, souffrance, plaisir, amour, et sexe)

     

    Comportements adaptatifs:

    - consommation d'alcool
    - consommation de drogues
    - divertissements, spectacles
    - facteurs religieux influençant le comportement
    - autres méthodes pour s'échapper de la réalité

     

    Sensibilité politique:

    - convictions
    - contacts
    - position
    - forces/ faiblesses
    - projets/ activités

     

    Inputs légaux - contrôle du comportement

    - enregistrements des tribunaux
    - procès-verbaux policiers
    - infractions routières
    - dénonciations faites à la police

     

     

     

     


     

    Courte liste d'ouputs

    Création de situations contrôlées, manipulation de l'économie et de la société

     

    - allouer des opportunités
    - détruire des opportunités
    - contrôler l'environnement économique
    - contrôler la disponibilité des matières premières
    - contrôler le capital
    - contrôler les taux bancaires
    - contrôler l'inflation de la monnaie
    - contrôler la possession de la propriété
    - contrôler la capacité industrielle
    - contrôler la fabrication
    - contrôler la disponibilité des biens de consommation
    - contrôler le prix des biens de consommation
    - contrôler les services, la force de travail, etc.
    - contrôler les paiements à des fonctionnaires du gouvernement
    - contrôler les fonctions juridiques
    - contrôler les fichiers de données personnelles
    - contrôler la publicité
    - contrôler le contact avec les médias
    - contrôler le matériel disponible pour la réception TV
    - détourner l'attention des problèmes réels
    - encourager les émotions
    - créer le désordre, le chaos, et l'aliénation mentale
    - contrôler l'élaboration de formulaires de taxes plus détaillés
    - contrôler le stockage de l'information
    - développer les analyses et profils psychologiques sur les individus
    - contrôler les facteurs sociologiques
    - contrôler les possibilités de richesse
    - faire du faible une proie
    - neutraliser les forces
    - drainer la richesse et la substance

     

     

     

     

     


     

    L'utérus artificiel

     

         Dès le moment où une personne quitte l'utérus de sa mère, ses efforts de tous les instants sont consacrés à construire et à maintenir des utérus artificiels dans lesquels se retirer, ou des formes variées de coquilles protectrices de substitution.

     

         L'objectif de ces utérus artificiels est de fournir un environnement stable pour à la fois l'activité stable et instable; de fournir un habitat pour le processus évolutif de croissance et de maturité (c'est à dire la survie); de fournir de la sécurité pour la liberté, et de fournir une protection défensive contre une activité offensive.

     

         Ceci est vrai à la fois pour le public ordinaire et pour l'élite. Toutefois, il y a une différence fondamentale dans la façon dont chacune de ces classes aborde la solution aux problèmes.

     

     

     

     

     

     


     

    La structure politique d'une nation
    Dépendance

     

         La première raison pour laquelle les citoyens individuels d'un pays créent une structure politique est un désir subconscient de perpétuer la relation de dépendance de leur enfance. Exposé simplement, ils veulent un ange gardien pour éliminer tout risque de leur vie, poser un poulet sur la table de chaque dîner, habiller leurs corps, les border dans le lit le soir, et leur dire que tout ira bien quand ils se réveilleront le lendemain matin.

     

         La demande du public est incroyable, alors l'ange gardien, le politicien, répond à l'incroyable par l'incroyable, en promettant le monde sans rien apporter. Donc, qui est le plus grand menteur? Le public ou le l'ange gardien?

     

         Le comportement du public est dominé par la peur, la paresse, et la facilité. Ceci est la base de l'état providence en tant qu'arme stratégique, utile contre un public écoeurant.

     

     

     

     

     


     

    Action - Offensive

     

         La plupart des gens veulent être capable de soumettre et/ou de tuer d'autres êtres humains qui dérangent leurs vies quotidiennes mais ils ne veulent pas avoir à affronter les problèmes moraux et religieux qu'un tel acte de leur part pourrait engendrer.

     

         Par conséquent, ils assignent le salle travail aux autres (incluant leurs propres enfants) comme pour garder le sang hors de leurs mains. Ils s'extasient sur le sauvetage d'animaux par des humains et puis s'assoient devant un délicieux hamburger dans un taudis repeint en blanc en bas de la rue et hors de vue. Mais encore plus hypocrite, ils paient des taxes pour financer une association professionnelle d'hommes célèbres collectivement appelés politiciens, et puis se plaignent de la corruption dans le gouvernement.

     

     

     

     

     


     

    Responsabilité

     

         Encore une fois, la plupart des gens veulent être libres de faire les choses (explorer, etc.) mais ils ont peur d'échouer.

     

         La crainte de l'échec est manifestée par l'irresponsabilité, en particulier en déléguant ses responsabilités personnelles à d'autres là où le succès est incertain ou comporte des obligations que la personne n'est pas préparée à accepter. Ils veulent l'autorité (racine étymologique - "auteur"), mais ils n'accepteront aucune responsabilité ou obligation. En conséquence, ils chargent les politiciens d'affronter la réalité pour eux.

     

     

     

     

     


     

    Résumé

     

    Le peuple mandate les politiciens afin que le peuple puisse:

    1) obtenir la sécurité sans avoir à l'organiser.

    2) obtenir l'action sans avoir à y réfléchir.

    3) infliger le vol, les blessures, et la mort à d'autres sans avoir à contempler la vie et la mort.

    4) éviter la responsabilité pour leurs propres intentions

    5) obtenir les bénéfices de la réalité et de la science sans s'exercer eux-mêmes à la discipline d'affronter ou d'apprendre l'une ou l'autre de ces choses.

     

    Il donne aux politiciens le pouvoir de créer et de diriger une machine de guerre pour:

    1) pourvoir à la survie de la nation/utérus.

    2) empêcher l'empiétement de quoi que ce soit sur la nation/utérus

    3) détruire les ennemis qui menacent la nation/utérus.

    4) détruire ceux des citoyens de leur propre pays qui ne se conforment pas au respect de la stabilité de la nation/utérus.

     

     

     

     


     

    Relations du flux dans le temps et oscillations auto-destructives

     

          Une industrie type peut être symbolisée électroniquement de plusieurs manières. La plus simple est de représenter la demande par un voltage, et l'offre par un courant. Quand ceci est fait, la relation entre les deux devient ce que l'on appelle une admission, qui peut résulter de trois facteurs économiques: (1) le flux rétrospectif, (2) le flux présent, et (3) le flux prévisionnel.

         Le flux prévisionnel est le résultat de la propriété des entités vivantes qui fait que l'énergie (nourriture) est stockée pour une période de basse énergie (c'est à dire pour la saison d'hiver). Dans une industrie de production, il prend différentes formes; l'une d'elles est connue sous le nom de stock de production ou inventaire. En symbolique électronique, ce type de demande industrielle (pure industrie de capital) est représentée par la capacitance, et le stock (ou ressource) est représenté par une charge stockée. La satisfaction d'une demande industrielle souffre d'un décalage à cause de l'effet de remplissage des stocks.

         Le flux présent n'implique idéalement aucun délai. Il est, à proprement parler, de l'input du jour pour de l'output du jour, un flux "de la main à la bouche". En symbolique électronique, ce type de demande industrielle est représentée par une conductance qui est alors une simple valve économique (un élément dissipatif).

         Le flux rétrospectif est connu comme habitude ou inertie. En électronique, ce phénomène est caractéristique d'un inducteur (pure industrie de services) dans lequel un flux de courant (équivalent économique: le flux d'argent) crée un champ magnétique (équivalent économique: la population humaine active) qui, si le courant (flux d'argent) commence à diminuer, disparaît (guerre) pour maintenir le courant (flux d'argent - énergie).

         D'autres alternatives importantes à la guerre en tant qu'inducteurs économiques sont un programme d'assistance sociale sans fin, ou un énorme (mais fructueux) programme spatial.

         Le problème dans la stabilisation d'un système économique est qu'il y a trop de demande, à cause de trop d'avidité et trop de population.

         Cela crée une inductance économique excessive qui peut seulement être équilibrée par de la capacitance économique (vraies ressources ou valeur, c'est à dire biens et services).

         Le programme d'assistance sociale n'est rien de plus qu'un système d'équilibrage basé sur un crédit sans fin, qui crée une fausse industrie de capital pour donner à des gens non-productifs un toit au-dessus de leur têtes et de la nourriture dans leurs estomacs. Cela peut être utile, toutefois, parce que les récipients deviennent la propriété de l'état en retour pour le "cadeau", une armée prête pour l'élite.

         Ceux qui sont accrochés à la drogue économique doivent aller vers l'élite pour avoir une dose. En cela, la méthode d'introduction de montants importants de capacitance stabilisatrice s'applique en empruntant sur le futur "crédit" du monde. Ceci est une quatrième loi de mouvement, et consiste en l'accomplissement d'une action et en quittant le système avant que la réaction produite ne revienne au point de départ de l'action (réaction différée).

         Le moyen de survivre à une réaction est de changer le système avant que la réaction ne puisse intervenir. Par ce moyen, le politicien devient plus populaire de son temps, et le public paye plus tard. En fait, la mesure d'un tel politicien est le temps de délai.

         La même chose est accomplie par le gouvernement en imprimant de la monnaie au-delà des limites du produit national brut, un processus économique appelé inflation. Cela met une grande quantité d'argent entre les mains du public, et maintient un équilibre contre leur avidité, crée une fausse confiance en eux-mêmes et, pour un moment, tient le loup loin de la porte.

         Il peut éventuellement revenir à la guerre d'équilibrer le compte, parce que la guerre est simplement, en dernier ressort, l'acte de détruire le créditeur, et les politiciens sont les vedettes publiquement chargées de justifier l'acte et de garder la responsabilité du sang loin de la conscience du public. (voir la section sur les facteurs de consentement et la structuration socio-économique)

         Si les gens se souciaient réellement de leur prochain, il contrôleraient leur appétits (avidité, procréation, etc.) afin qu'il puissent ne pas avoir à compter sur un crédit ou un système d'assistance sociale.

     

         Puisque la majorité du public ordinaire n'exercera pas une telle restriction, il n'y a que deux alternatives pour réduire l'inductance économique du système:

    1) Laisser le peuple s'entre-tuer dans la guerre, ce qui aura pour seul résultat la destruction totale de la vie sur terre.

    2) Prendre le contrôle du monde par l'utilisation "d'armes silencieuses" économiques, sous la forme d'une "guerre tranquille", et réduire l'inductance économique à un niveau sûr, par un processus d'esclavage et de génocide.

     

         Le dernière option a été retenue comme la meilleure option évidente. A ce point, il doit être clair comme du cristal pour le lecteur pourquoi le secret absolu est nécessaire à propos des armes silencieuses. Le public ordinaire refuse d'améliorer sa propre mentalité et sa foi en son prochain. Il est devenu une horde de barbares proliférants, et à proprement parler, un fléau sur la face de la terre.

         Ils ne se soucient pas de la science économique pour apprendre pourquoi ils n'ont pas été capables d'éviter la guerre en dépit de la moralité religieuse, et leur refus religieux ou auto-gratifiant de traiter les problèmes planétaires rend la solution de ces problèmes hors de leur portée.

         Ceci est laissé aux quelques uns qui veulent réellement penser et survivre comme les plus aptes à survivre, et résoudre les problèmes pour eux-mêmes comme pour ceux qui sont réellement conscients. Autrement, la révélation publique de l'arme silencieuse détruirait leur seul espoir de préserver la graine de la future véritable humanité.

     

     

    fin du document

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique